Pour relier le Mali au câble transafricain à fibres optiques : SOTELMA-MALITEL a réalisé un investissement de 200 milliards de F CFA

6
Pour relier le Mali au câble transafricain à fibres optiques : SOTELMA-MALITEL a réalisé un investissement de 200 milliards de F CFA
Le DG Mohamed Morchid serrant la main à son homologue de la Poste, Wandé Diakité

La cérémonie a regroupé autour du Directeur général, Mohamed Morchid, les représentants des actionnaires et les partenaires de la société. La soirée a été animée par la diva de la musique malienne, Oumou Sangaré. Dans l’allocution qu’il a prononcée à l’occasion, M Morchid a mis en exergue la réalisation de plusieurs chantiers pour un montant de 200 milliards de F CFA. Cette initiative de l’opérateur historique de téléphonie mobile au Mali va permettre de consolider ses liens avec ses partenaires et actionnaires pour l’année 2015.

es clients et partenaires de Malitel ont répondu présents au dîner de gala consacré à la filiale mobile de la SOTELMA-SA. Ce sont des diplomates, hommes d’affaires, directeurs d’entreprises, hommes de médias, leaders de la société civile qui se sont retrouvés dans les jardins de l’Hôtel. Pour les accompagner, la SOTELMA-SA avait fait venir la grande cantatrice de la musique malienne, Oumou Sangaré.

A l’entame de la soirée, le directeur général de SOTELMA-SA a souhaité la bienvenue à ses invités à cette nuit prestigieuse que sa société a bien voulu partager pour faire le bilan de l’année écoulée et dévoiler les perspectives de l’année qui démarre. Mohamed Morchid a salué son partenaire principal qu’est l’Etat malien pour ses efforts dans le développement du réseau de téléphonie MALITEL et pour la confiance qu’il lui porte. Il a apprécié la décision du gouvernement du Mali de céder à Maroc Telecom 51% des actions de la SOTELMA. Cette décision, poursuit-il, a permis à l’opérateur historique des télécommunications du Mali de se développer tout en conciliant des performances financières, sociales, et environnementales.

 

Le DG de la Sotelma-Malitel, Mohamed Morchid au milieu de ses convives
Le DG de la Sotelma-Malitel, Mohamed Morchid au milieu de ses convives

Des milliers d’emplois directs et indirects créés

Nous nous efforçons au quotidien de répondre aux aspirations profondes de nos clients et de la population de ce merveilleux pays.  Nous sommes animés en cela de valeurs qui améliorent fondamentalement la qualité de la vie des citoyens “, a déclaré Mohamed Morchid devant un public qui représente 10 millions de fidèles clients.

Depuis son ouverture aux partenaires privés, la SOTELMA-SA n’a cessé de participer de manière significative au développement économique et social du Mali, grâce à la création de milliers d’emplois directs et indirects. D’où sa contribution inestimable au budget de l’État et son engagement permanent aux côtés des populations.

Le partenariat stratégique avec Maroc Télécom, l’un des plus grands leaders des Telecom en Afrique, a ainsi permis à Malitel d’augmenter son taux de couverture qui est passé de 17 % en 2009 à près de 80% en 2014, selon le directeur général. Soit de 750 000 à plus de 10 millions de clients aujourd’hui. Cet exploit a occasionné l’attribution d’une part conséquente du marché et de susciter du dynamisme et de la croissance dans le marché de la téléphonie mobile au Mali dont la pénétration dépasse aujourd’hui les 100%.

 

Plus de 200 milliards de FCFA d’investissement

Pour le directeur général de la SOTELMA-SA le slogan “Malitel, proche de vous ” n’est pas un simple slogan. Il s’est matérialisé par la mobilisation de plus de 200 milliards de FCFA d’investissement. Cette somme était nécessaire pour doter le pays d’un réseau fiable et moderne en utilisant les toutes dernières technologies.

La mobilisation de cette ressource a facilité le raccordement via la fibre optique du Mali au câble transafricain à fibres optiques qui relie la Mauritanie, le Burkina Faso et le Niger, a-t-il souligné. Avec cette présence, MALITEL réduit la fracture numérique et rend ainsi les technologies de l’information et de la communication accessibles dans les endroits les plus reculés de notre pays, dont Kidal où MALITEL est la seule à avoir un 3G fonctionnel.

 

Des services qui offrent de multiples choix aux clients et partenaires

La réduction de la facture numérique par la SOTELMA-SA s’est matérialisée par l’offre de service Fibroptik qui a porté les débits de connexion à 100Mbts (méga-bites). Toute chose qui a permis à la société d’avoir une longueur d’avance en matière d’offres d’Entreprises.  A ce Service s’ajoute  Optimo qui a connu aussi un engouement de la part des entreprises à cause de son service ”flotte” qui permet une communication rapide. Pour Mohamed Morcid, l’innovation se poursuit chez MALITEL avec MOBICASH. Dernier né des services, MOBICASH permet de transférer et de recevoir de l’argent via le mobile. Depuis son lancement l’année dernière, il a rencontré beaucoup de succès, assure le patron de SOTELMA-SA.

Une entreprise dynamique

Pour couronner son succès SOTELMA-MALITEL s’est vue attribuer en 2014 la Palme de l’Entreprise la plus dynamique du secteur des télécommunications du Mali à l’issue de l’étude conduite par le Cabinet ECO FINANCE  et la Revue Economique AZ SOLUTIONS ENTREPRISE.

Conscient du fait que la responsabilité de son entreprise ne se limite pas à la recherche du profit, mais qu’elle doit se sentir dans la société en influençant la qualité de vie des citoyens, Mohamed Morchid a dit qu’une politique a été mise en œuvre pour soutenir la jeunesse et les couches défavorisées.

C’est dans ce sens que la société met l’accent sur la protection de l’environnement, la promotion de l’art, de la culture et de la musique malienne. En ce qui concerne la protection de l’environnement, elle se matérialise par le recours à l’énergie solaire sur les sites GSM. Pour le bien-être de la population, le DG de SOTELMA-Malitel affirme que sa société procède durant toute l’année à la distribution des dons à des œuvres caritatives.

Dans le domaine du sport, la société sponsorise les douze fédérations olympiques, dont la Fédération malienne de tennis et la Fédération malienne d’hippisme grâce à un partenariat qui dure depuis maintenant plusieurs années. Cet appui, souligne le DG, a permis de renforcer la capacité de ces fédérations et les sportifs qui participent aux compétitions nationales et internationales.

Cet exploit et ce succès de la filiale de Maroc Telecom ont été rendus possibles, selon le premier responsable de la société, grâce au génie créateur de son personnel. A celui-ci, il a rendu un vibrant hommage tout en saluant la réussite que la société connait.

De nombreuses perspectives en vue  

Mohamed Morchid, en s’adressant à ses partenaires et fournisseurs, a déclaré que 2015 va être l’année pour renforcer les acquis en continuant le combat pour offrir les bienfaits des nouvelles technologies de la communication à ses abonnés.

Cet effort d’investissement, assurera-t-il, va continuer durant toute l’année 2015 avec l’élargissement de la couverture du réseau de MALITEL, en mettant l’accent principalement sur l’amélioration continue de la qualité de service. Il a réitéré la volonté de sa société à porter ses efforts dans l’innovation de nouveaux produits et services à des tarifs compétitifs défiant toute concurrence sur le marché.

Accompagné de la voix sublime de Oumou Sangaré, Mohamed Morchid a fait le tour de toutes les tables pour saluer ses invités et exprimer son ambition : celle de capitaliser les expériences et hisser MALITEL au plus haut niveau. ” Ce challenge constitue pour moi un bonheur que j’appréhende avec beaucoup d’enthousiasme “, a-t-il conclu.

Moussa SIDIBE

 

Itinéraire de Mohamed Morchid,  DG de SOTELMA- Malitel

Mohamed Morchid est un Marocain arrivé à la tête de Sotelma-Malitel en mars 2013. Il a succédé à Nourredine Boumzebra. Avant sa venue dans notre pays pour prendre la tête de la société, il fut directeur général de l’ONATEL (Office National des Télécommunications) au Burkina Faso, pendant six ans. Celui qui a été décrit par son entourage comme un homme disponible et qui est à l’écoute de son personnel a été qualifié par son prédécesseur d’homme sérieux, responsable, compétent, dotés de grandes qualités managériales.

Au Burkina Faso, Mohamed Morchid a laissé des traces en introduisant en bourse, en fusionnant deux structures à savoir l’ONATEL et TELMOB et en conduisant la nouvelle structure vers son processus de certification ISO. Il a été élevé au Burkina en 2010 à la dignité de Chevalier de l’Ordre National du Mérite par le ministre des postes et Télécommunications et Chevalier de l’Ordre du Mérite par le ministère des Sports.

SOTELMA-MALITEL, une entreprise qui se modernise

La SOTELMA-MALITEL est née de la fusion de la branche des télécommunications nationales de l’ex-Office des Postes et s Télécommunications internationales du Mali en 1989, après sa séparation de la Poste. Société  dont le capital appartenait à 100% à l’Etat, la SOTELMA avait un devoir de présence sur toute l’étendue du territoire national afin d’offrir les services de télécommunication à tous les citoyens du pays à des prix abordables.

C’est ainsi qu’à la faveur d’un appel d’offres international, le groupe Maroc Télécom s’est vu attribuer en juillet 2009 les 51% du capital dédiés à un partenaire stratégique pour un montant de 180 milliards de FCFA. Ce qui renforcera sa position de leader dans le domaine des télécommunications au Maroc, en Mauritanie à travers Mauritel, au Burkina-Faso à travers ONATEL, au Gabon à travers Gabon Télécom et au Mali. Dans notre pays, Maroc Télécom a hérité d’une entreprise qui revendiquait 747.707 abonnés repartis à travers 672.045 abonnés mobiles MALITEL, 71. 282 abonnés au téléphone fixe et 4.080 abonnés à internet. A ce jour, ce chiffre est passé à 10 millions d’abonnés.

Le partenaire stratégique qu’est Maroc Télécom possède un savoir faire avéré dans le domaine des télécommunications et ambitionne de conserver et de consolider sa position de leader sur les segments de la téléphonie fixe, mobile et internet afin de gagner des parts de marché plus importantes dans le segment de la téléphonie. Ceci se traduira par l’installation et la mise en service d’équipements de pointe sur l’ensemble du territoire malien.

MS

 

 

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Il faut qu on travaille toujours et toujours sans relâche pour que tous les maliens de la ville jusqu au hameau le plus recule du pays puisse communiquer en temps réel sans problème

  2. Relativement au temps, Sotelma-Matitel est à féliciter et à encourager. Maintenant lancée,elle doit inlassablement continuer son oeuvre de couverture,en plus de toutes les expansions possibles,en incluant le paiement de facture dans les meilleurs délais.

  3. Relativement au temps, Sotelma-Matitel est à féliciter et à encourager. Maintenant lancée,elle doit inlassablement continué son oeuvre de couverture,en plus de toutes les expansions possibles,en incluant le paiement de facture dans les meilleurs délais.

  4. Ce bilan est à l'actif de tout le monde , nous devons nous en réjouir parce que comme un l'adage le dit bonne renommé vaut mieux qu'une ceinture doré .

Comments are closed.