Promotion de l’entreprenariat au Mali : La Société Orange lance l’incubateur Createam

1
Le siège Orange-Mali
Le siège Orange-Mali

Dans sa politique de promotion de l’entreprenariat au Mali, Orange a lancé l’incubateur Createam (Centre révélateur et accélérateur de talents d’entreprises au Mali) qui est une association à but non lucratif offrant un accompagnement aux porteurs de projets et aux startups maliennes. La cérémonie inaugurale officielle du siège social de cette association a eu lieu le mardi 16 mai 2017 à Badalabougou, en présence du Pdg du groupe Orange France Télécom, Stéphane Richard, du Dg d’Orange-Mali Alassane Diène et d’autres personnalités dont l’ancien Dg d’Orange-Mali, Alioune Ndiaye, présentement Dg du groupe Sonatel. La cérémonie était présidée par le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré (parrain de l’association).

Selon les organisateurs de la cérémonie, l’incubateur Createam est un projet d’Orange qui ambitionne d’offrir aux entrepreneurs maliens un environnement unique pour développer, accélérer la croissance et pérenniser leurs entreprises. Un incubateur d’entreprises est une structure d’accompagnement et de renforcement de la performance d’entreprises. Il fournit un appui en termes d’hébergement, de conseil et de mise en relation lors des premières étapes de la vie de l’entreprise ; il s’adresse à des sociétés jeunes ou de taille modeste, mais avec un fort potentiel de croissance qu’il leur permet d’optimiser.

Un incubateur est aussi un cadre aménagé; une thématique (Tic, environnement, énergies renouvelables) ; une sélection des meilleurs entrepreneurs par un processus de recrutement collégial entre les partenaires du projet; une formation à l’entreprenariat (accompagnement ressources humains, business développement, animation, environnement favorable au développement des entreprises).

La vision de Createam est d’être un lieu de référence, vitrine de l’innovation du Mali pour mettre en avant les PME innovantes incubées ainsi que les partenaires incubateurs: informer, sensibiliser, former, animer et créer des vocations ; un lieu dédié à la croissance des entrepreneurs pour leur permettre de développer leurs activités dans un contexte qui optimise de façon significative leurs chances de succès et la création d’emplois; un lieu hybride et ouvert pour favoriser les rencontres, les échanges, les débats, la créativité et l’innovation entre les entrepreneurs, mais aussi avec tout le public externe, notamment les investisseurs ou les décideurs de tous secteurs; un lieu ancré dans le digital pour participer activement à l’ère numérique et faciliter l’appropriation des technologies par tous.

Créé par plusieurs organismes et structures sous l’initiative d’Orange-Mali à la suite du constat que les jeunes entreprises maliennes sont confrontées à des problèmes de structuration dans leurs secteurs d’activités et de financement par les banques et qui ont des difficultés à surmonter les défis de l’émergence, Createam se donne comme mission de devenir le point focal de Bamako pour tous ceux qui baignent dans les Tic, l’énergie renouvelable ou l’environnement: un “world café”; un lieu de rendez-vous des jeunes entrepreneurs innovants et en devenir du Mali, mais aussi d’entrepreneurs d’autres pays et de passage à Bamako; un lieu de vie pour échanger, débattre, expérimenter, se rencontrer. Un véritable lieu alternatif pour accueillir les entrepreneurs et le grand public, mais aussi des petits événements autour de l’innovation sociale et culturelle ; proposer de la petite restauration privilégiant des produits locaux et équitables ; employer des personnes en insertion.

Createam couvre quatre secteurs d’activités à fort potentiel d’innovation: les Tic, les énergies renouvelables, l’environnement et l’agrobusiness.

Createam : un outil de développement

En termes de bilan, Createam accueille actuellement 3 entreprises innovantes en incubation pour 3 ans et 7 projets d’entreprises dans le programme de pré-incubation d’une durée de 4 mois par session. Concomitamment à ses activités d’accompagnement des startups, le centre organise de nombreux événements de promotion de l’entrepreneuriat (compétitions d’applications, ateliers et formations) et réalise des études pointues (concept note de projets).  Les activités menées par Createam ont permis de former plus de 200 jeunes entrepreneurs dans leur projet d’entreprise, d’organiser 9 événements, d’accompagner 20 entreprises en programme d’accélération commandité par l’Ong italienne Engim (appui technique et financier de 60 millions Fcfa pour les entreprises accompagnées) et de sensibiliser près de 500 jeunes en entreprenariat.

La cérémonie a été une tribune pour Stéphane Richard, le Pdg du groupe Orange, de rendre hommage à l’ancien directeur d’Orange-Mali, le regretté Jean Luc Bohé, qui est l’initiateur du projet Createam. A ses dires, Orange est un pont de rapprochement permettant aux entreprises de s’exprimer et se développer à l’image des abeilles. Il a laissé entendre qu’Orange est au début de Createam, mais que tout reste à faire. Et d’ajouter que les clés innovatrices sont dans les mains de mille individus qui doivent s’ouvrir pour donner des possibilités à la jeunesse de créer leurs projets et les développer afin de créer des valeurs avec responsabilité sociale et citoyenne.

Souleymane Dravé, le directeur général de Createam, a exprimé sa joie quant à l’inauguration du siège de sa structure qui contribuera au développement du Mali. Car, a-t-il dit, le développement du Mali ne se fera pas sans la détection des talents. “En donnant l’opportunité aux jeunes entrepreneurs, ils contribueront à la création d’emplois, facteur de réduction du chômage et l’instauration d’une paix durable”, a-t-il déclaré, avant d’ajouter que tout cela ne sera réalité que dans un environnement favorable.

Siaka Doumbia

LE MINISTRE DE L’éCONOMIE NUMéRIQUE ET DE LA COMMUNICATION à PROPOS DE CREATEAM : “La mise en place de Createam est une nécessité qui ne se discute pas”

Présidant la cérémonie d’inauguration du siège de l’association, le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré (Parrain) révélera qu’en tant directeur de l’Anpe (Agence nationale pour l’emploi), il a été personnellement sollicité et associé à la mise en place de Createam, un du projet d’envergure pour le Mali et sa jeunesse. “C’est donc une fierté immense que je prends part à vos côtés à cette cérémonie d’inauguration du siège social qui est l’aboutissement de l’incubateur Createam qui joue, depuis un peu plus de six mois, un rôle central dans la structuration de l’écosystème de l’entrepreneuriat au Mali, à travers ses différents programmes d’accompagnement (incubation, pré-incubation et accélérateur) et les événements et compétitions qu’il organise régulièrement pour stimuler et favoriser les échanges, les mises en relation entre jeunes startups et de potentiels partenaires dans le cadre d’une coopération mutuellement avantageuse “, a-t-il dit.

Parlant de la problématique de l’insertion des jeunes dans le tissu économique, le ministre Touré affirmera que les secteurs d’activités de Createam constituent des dispositifs d’emplois des  jeunes au Mali eu égard à l’arrivée massive sur le marché de l’emploi de plus de 200 000 jeunes par an d’une part et au fort potentiel d’insertion et d’innovation. ” Dans ce contexte où l’entrepreneuriat gagnerait à être mieux structuré, la mise en place d’un incubateur performant est une nécessité qui ne se discute pas. Une structure qui a pour mission d’accompagner les jeunes PME dans leur développement afin qu’elles deviennent des entreprises fortes, pérennes et capables de créer de l’emploi comme Createam trouve sa justification et sa légitimité comme dans la nécessité d’accompagner le développement des secteurs innovants de notre pays par des entreprises solides et fortes capables de soutenir l’économie nationale”, a-t-il justifié.

Le Ministre a laissé entendre que le nouveau défi économique, social et culturel qui se pose au Mali ne peut se résoudre par des réponses classiques et conventionnelles. ” Il nécessite une réunion d’acteurs de divers horizons, complémentaires, centrée sur l’entrepreneuriat, l’autonomisation et les nouvelles technologies, des approches hardies et novatrices comme celle de Createam qui est la concrétisation de l’alliance entre secteur public et privé initiée par Orange et ses partenaires pour soutenir les jeunes startups maliennes. L’incubateur Createam, j’en suis convaincu, permettra de faire émerger un véritable écosystème d’innovations sociétales, créateur de valeur, d’emplois et d’attractivité pour le Mali”, a-t-il espéré, avant d’inviter les Maliens à travailler dans un esprit de partenariat, de coresponsabilité et d’interdépendance. ” C’est ensemble que nous donnerons la meilleure image possible de notre Mali, du Maliba que nous chérissons plus que jamais”, a-t-il prôné, avant de saluer l’action menée par Createam à travers qui, à ses dires, se consolideront les entreprises et les modèles économiques  gagnants du futur au Mali.

Siaka Doumbia

PARTAGER

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here