Sotelma/ Malitel : La Gourmandise Financière du DG fait révolter

0
1

Décidément, les démons de la grève n’ont pas encore vidé les couloirs de la société historique de télécommunication. Toujours secouée par des problèmes, à cause de la vétusté du matériel et surtout de la gourmandise financière des responsables Marocains, la Sotelma/Malitel se trouve aujourd’hui dans une situation peu confortable.

Ainsi, dans sa lettre du 19 janvier 2012, adressée au Directeur général, le secrétaire général de la section syndicale SYNTEL, Daouda Traoré a mis le pied dans le plat. Cette lettre est la suite de l’assemblée générale des travailleurs, le mardi 17 janvier 2011. Elle énumère les doléances suivantes :
–    Le positionnement de l’augmentation des 12% sur le salaire du mois de janvier ;
–    Le paiement du 13ème mois au plus tard le 31 janvier 2012 ;


–    Le paiement du reliquat de la prime de rendement 2011 au plus tard le 31 janvier 2012 ;
–    La correction de l’ITS avant le salaire du mois de févier 2012 ;


–    Le remboursement de l’assurance maladie obligatoire au plus tard le 15 févier 2012 ;
–    La création d’une commission de recours de reclassement prévue à l’article 19 et suivant de l’Accord d’Etablissement avant le 15 février 2012.
La non satisfaction de ces doléances sera suivie de mesures forçant la main du directeur général. Parmi elles, le dépôt d’un préavis de grève de 48H, le 1er févier 2012. Ce n’est pas tout, à
la Sotelma Malitel la bonne gestion est en vacances. Seule la gourmandise gagne d’appétit.  La Société génère plus d’argent au Mali que sous d’autres cieux. Malgré cela, le personnel cherche le diable, pour au moins lui tirer la queue. On reproche au premier responsable d’autres faits graves. Les jours prochains nous en diront plus.
A Suivre !


Par le Shérif




NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.