Crise du nord : et si le Mali faisait la promotion d’autres destinations touristiques ?

1

Crise du nord : et si le Mali faisait la promotion d’autres destinations touristiques ?Mieux vaut tard que jamais. Le Mali aurait dû depuis de longues années travailler à la promotion d’autres destinations touristiques que le triangle Mopti, Bandiagara, Djénné et Tombouctou-Gao.

A la faveur de la crise et surtout des enlèvements d’occidentaux, les touristes ont allègrement fuit notre pays, comme s’il n’y a rien d’attractif au Mali que dans le nord du pays. Avec la crise du nord, les autorités chargées de la promotion du tourisme doivent mouiller le maillot pour attirer et réorienter les touristes vers d’autres merveilles dans d’autres régions du Mali. S’il est vrai que c’est au pied du mur qu’on voit le vrai maçon, force est d’admettre qu’il est temps grand temps que les professionnels du secteur du tourisme déploient tous leurs talents pour relancer cette activité qui était devenue très bénéfique pour nos populations, donc pour le pays.

Mais, malheureusement, malgré les potentialités dont regorgent le pays, notamment à Ségou, Koulikoro, Kayes et Sikasso, sans compter le triangle Mopti, Bandiagara et Djénné, les professionnels et les autorités chargées de la promotion du tourisme, semblent décider à croiser les bras pour attendre, sans efforts exceptionnels, les touristes attirés par les larges espaces du nord du pays pour devenir dynamiques.

Or, étant donné que le tourisme malien est foncièrement culturel, il aurait fallu d’un peu d’effort et de volonté, pour réorienter les différents flux de touristes vers les régions du sud qui offrent des attractions naturelles,  une diversité culturelle exceptionnelle et des offres hôtelières qui se renforcent de plus en plus. Par exemple, jugez en vous-même.

A la faveur de la 3ème édition du Festival Ciné A Dos, Adama Niang, Directeur régional de la culture de Sikasso, a levé le voile sur un pan des attraits touristiques de la 3ème région administrative du Mali. Selon lui, le Kénédougou, placé au carrefour des axes internationaux que sont la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso et la Guinée Conakry, réserve de belles surprises à travers des randonnées touristiques.

Il a cité certains sites phares de la région qui ne sont plus en réalité à présenter, même s’ils ont besoin d’une véritable promotion. Ce sont : le Mamelon, le Tata, les Chuttes de Woroni, les Grottes de Missirikoro, la Mosquée naturelle de Fakocourou, le Centre de recherche Sénoufo, les Hypogées de Zégoua, le Samory Kourouni, le Nankali Kourou, le Musée Régional, etc. « Tous ces sites constituent des symboles forts des pages de notre culture, de notre identité », a-t-il déclaré.

Comme Sikasso, il n’y a aucun doute, Koulikoro, Ségou et Kayes alignent autant de sites touristiques, qui n’ont besoin qu’un peu de promotion pour permettre à notre pays de renouer avec les touristes qui ont déserté le nord du pays. Aussi, l’Etat à travers le ministère du tourisme devrait prendre des dispositions pour permettre aux maliens de découvrir leur pays. Nombreux sont les maliens qui ne connaissent pas d’autres régions du pays, au-delà du District de Bamako.

Assane Koné

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Depuis des années sur ce même forum je n’ai pas arrêté de le dire… la nature a permis au Mali d’avoir plus de potentialités touristiques que tous les autres pays de l’Af francophone… à part la mer.. Mais on est tellement nul dans tous les domaines que même le secteur du tourisme 3ème source de revenu du pays a été oublié par les autorités politiques… Qui conseille le président dans ce domaine ?? Qui conseille le premier ministre dans ce domaine ?? Il y a combien de vrais diplômés au vrai sens du terme en tourisme brut au Mali ?? Qui s’occupe de la promotion de la destination du Mali à travers le monde ?? Avec tous ces scandales politiques qui touchent le Mali, c’est normalement la promotion du Mali qui allait prendre le relais pour faire oublier un peu tout ce chaos ?? Mais zéro pointé… tout est politique dans ce pays.. Tant que ce département est géré de façon archaïque on ne bougera pas… Salut NFP.. je suis un restaurateur vendeur de nems pimentés.. vive les touristes 😆 😆 😆 😆

Comments are closed.