Hôtellerie et tourisme : Les grands projets du groupe “azalai hôtels”

1
5

Le groupe procède à l’émission sur le marché régional d’un emprunt obligataire par placement privé d’un montant de 7 milliards de Fcfa destinés à financer 3 projets hôteliers importants au Mali.

Le groupe « Azalaï Hôtels » et la Banque ouest africaine de développement (BOAD) ont signé samedi à l’hôtel Salam une convention de garantie en présence de deux membres du gouvernement : le ministre de l’Artisanat et du Tourisme, Mohamed El Moctar, et celui de l’Economie et des Finances, Lassine Bouaré. La convention a été signée par le président du groupe « Azalaï Hôtels », Mossadeck Bally, et le président de la BOAD, Christian Adovelande. Elle entre dans le cadre de l’émission sur le marché régional d’un emprunt obligataire par placement privé d’un montant de 7 milliards de Fcfa, assorti d’une garantie à 100% (capital et intérêts) de la BOAD et du Fonds des investissements privés en Afrique de l’Ouest (GARI). Selon le président du groupe « Azalai Hôtels », l’émission sur le marché régional d’un emprunt obligataire par placement privé participe de l’exécution du plan de développement décennal du groupe. Ce business Plan 2011-2021, a détaillé Mossadeck Bally, est destiné à financer 3 projets hôteliers importants au Mali : la rénovation de l’hôtel Salam, la construction d’un hôtel d’application qui abritera un centre de formation professionnelle du groupe et d’un hôtel séminaires et de loisirs à Sélingué.

Ces projets, a annoncé Mossadeck Bally, permettront de créer 200 nouveaux emplois directs et 800 indirects. Ils permettront aussi au groupe « Azalaï Hôtels » de contribuer à l’émergence d’un secteur privé dynamique, moteur du développement. La qualité de la coopération entre notre pays et la BOAD, a jugé le ministre de l’Economie et des Finances, est excellente et fructueuse. “Depuis sa création jusqu’à nos nous jours, la BOAD ne cesse de soutenir l’effort de développement économique et social de notre pays à travers le financement de plusieurs projets dans les domaines du développement rural, des infrastructures, de l’énergie, de la promotion du secteur bancaire”, a noté Lassine Bouaré. Il a salué dans le groupe « Azalaï Hôtels », un modèle pour la nouvelle race d’entrepreneurs que le gouvernement de notre pays souhaite voir émerger. « Azalaï Hôtels est un secteur pourvoyeur d’emplois qui de plus en plus s’affirme comme moteur de croissance dans notre économie.

Le groupe peut compter une fois de plus sur l’accompagnement du gouvernement dans le cadre de la réalisation de ses projets de croissance et de diversification”, a-t-il assuré. Le ministre de l’Artisanat et du Tourisme, Mohamed El Moctar, présentera la signature de cette convention entre le groupe « Azalaï Hôtels » et la BOAD comme un acte patriotique, économique, fort et indicateur. “C’est un exemple à suivre dans le secteur du tourisme et de l’hôtellerie dans notre pays”, a-t-il jugé avant de réaffirmer l’engagement de son département à accompagner le groupe « Azalaï Hôtels » qui s’emploie au développement économique et touristique de notre pays.

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
Amadou<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 8</span>
Amadou 8
4 années 3 mois plus tôt

BONNE CHANCE ET BONNE CONTINUATION AU GROUPE AZALAÏ HOTELS

wpDiscuz