ADM : « Je m’engage… à propulser les Aéroports du Mali au panthéon des meilleures entreprises du Mali », dixit le PDG Daouda Dembélé

1
Le PDG des ADM, Daouda Dembélé
Le PDG des ADM, Daouda Dembélé

Avec le tout nouveau PDG des ADM, le processus de certification de l’aéroport international de Bamako Sénou est en marche et les perspectives sont bonnes. En  cette période charnière de l’après crise et la relance économique pour le Mali, le personnel des aéroports du Mali, à travers son patron, s’engage à une transparence et à une gestion intégrée de l’ensemble de son dispositif économique pour une optimisation de ses ressources tout en réduisant les charges. Avec cette vision citoyenne, le premier responsable a déjà son plan d’action pour 2015 entre autres : la poursuite et la finalisation du processus de certification de l’Aéroport international de Bamako –Sénou, la maintenance de la qualité, de la fonctionnalité des infrastructures et des équipements aéroportuaires, la gestion efficiente des aspects environnementaux, l’embellissement des façades de l’aérogare et de l’image des ADM et bien sûr l’immigration vers la nouvelle aérogare dont les travaux débuteront très bientôt.

Ainsi, pour parvenir à la mise en place effective de cet ambitieux programme d’activités, le budget d’exercice 2015 en ressources à 6 121 998 149 F CFA , en dépenses à 5 817 220 000 F CFA et en investissement à hauteur de 1 648 000 000 F CFA.

Comme perspective, le PDG a informé les administrateurs de l’avancée des discussions avec les grandes compagnies aériennes internationales pour la desserte de l’aéroport international Bamako Sénou. Dans cet ordre d’idées, il rappelera  que « l’année 2014 a été marquée par une timide reprise des activités aéroportuaires. En effet, la fréquentation de l’aéroport international de Bamako Sénou s’est légèrement améliorée. Ainsi, une attention particulière a été consentie à l’entretien et à la maintenance des équipements aéroportuaires dans le souci de renforcer la qualité de services rendus. Le système de vidéosurveillance couvre aujourd’hui la totalité de l’aérogare passagers et des salons d’honneur ». a laissé entendre le colonel Dembélé. Pour conclure, il a invité les administrateurs à délibérer avec la sérénité et la responsabilité habituelle afin de porter toujours plus haut le flambeau des ADM. Avant d’ajouter que : « quant à moi, je m’engage pleinement et avec votre soutien à mettre tout en œuvre pour obtenir les résultats escomptés et propulser ‘’Aéroports du Mali ‘’ au panthéon des meilleures entreprises du Mali. »

Durant cette 47ème session, les administrateurs se sont penchés sur le rapport des activités 2014 et ont adopté le projet des activités et du budget de l’année en cours.

A noter que les Aéroports du Mali sont une entreprise d’Etat chargée de l’exploitation commerciale, la protection et le développement des installations et équipements des aéroports du Mali ouverts à la circulation aérienne publique.

Aéroports du Mali est une entreprise nationale créée en 1970 sous forme d’un établissement public[. Elle regroupe neuf aéroports répartis sur l’ensemble du territoire malien : six internationaux (Bamako-Sénou, Kayes Dag Dag, Mopti Ambodédjo, Sikasso Dignagan, Tombouctou et Gao) et trois nationaux Nioro, Yélimané et Goundam.

Ses missions principales sont d’assurer la gestion commerciale des aéroports, la coordination des activités sur les plates-formes aéroportuaires, le développement et l’amélioration des infrastructures qui lui sont confiés

 

Aliou Badara Diarra

PARTAGER

1 commentaire

  1. Mon très cher Daouda même si toi tu le veux, tu auras des pesanteurs terribles et ces pesanteurs te feront déraper de tes objectifs et cela est sans équivoque. Notre pays ne veut pas de bons managers actuellement, mais fanfarons. Cela est dommage et très dommage.

Comments are closed.