AĂ©roports du Mali : Une augmentation des ressources de 7% en 2016

0

La Direction GĂ©nĂ©rale des AĂ©roports du Mali a tenu, le mercredi 15 mars 2017, sa 52Ăšme session ordinaire de son conseil d’administration. C’était Ă  SĂ©nou, sous la PrĂ©sidence du PrĂ©sident Directeur GĂ©nĂ©ral,  le Colonel Daouda DembĂ©lĂ© et en prĂ©sence des administrateurs. Plusieurs points Ă©taient Ă  l’ordre du jour de cette session, Ă  savoir : le rapport des activitĂ©s 2016 ; le projet des activitĂ©s et du budget 2017.

A l’ouverture des travaux, le prĂ©sident du conseil d’administration a dĂ©clarĂ© que la prĂ©sente session se tient dans un contexte d’amĂ©lioration de la situation sĂ©curitaire Ă  Bamako. Il ajoutera  que l’annĂ©e 2016 a Ă©tĂ© principalement marquĂ©e par les prĂ©paratifs du sommet Afrique-France de janvier 2017 Ă  la rĂ©ussite duquel ADM a activement participĂ©, ainsi que les dispositions pour l’ouverture de la nouvelle aĂ©rogare. « Le transfert des activitĂ©s de l’ancienne aĂ©rogare Ă  la nouvelle a Ă©tĂ© aussi un dĂ©fi Ă©norme relevĂ©. Ce transfert a permis, non seulement de redorer l’image de « AĂ©roports du Mali », mais, principalement, d’offrir un service de meilleure qualitĂ© aux usagers, aux partenaires et aux clients de l’AĂ©roport International PrĂ©sident Modibo KeĂŻta-SĂ©nou »,  a soulignĂ© le PCA. Par rapport aux rĂ©alisations faites en 2016,  il a Ă©voquĂ© l’assistance continue Ă  la Mission multidimensionnelle intĂ©grĂ©e des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), le renforcement des capacitĂ©s et des compĂ©tences des ressources humaines, la mise Ă  niveau des Ă©quipements aĂ©roportuaires, laquelle reste toujours une prioritĂ©, la crĂ©ation d’une unitĂ© de lutte contre le pĂ©ril aviaire et animalier ainsi que la poursuite de la surveillance de la zone aĂ©roportuaire pour la sĂ©curitĂ© de la navigation aĂ©rienne.

Concernant les  statistiques, le PDG de « AĂ©roports du Mali » a signalĂ© une timide hausse du trafic de 2016 par rapport Ă  2015, soit moins d’un pour cent. Aussi, une augmentation des ressources de 7% en 2016 par rapport Ă  2015 et la baisse des charges d’exploitation de 6% par rapport Ă  2015. Quant aux investissements, il dira qu’ils ont Ă©tĂ© effectuĂ©s Ă  hauteur de 75%. Parlant des perspectives, il a fait savoir que le programme d’activitĂ©s 2017 de ADM s’articule, essentiellement, autour de la finalisation des travaux et l’exploitation technique et commerciale de la nouvelle aĂ©rogare (terminal 2), l’exploitation optimum de l’ancienne aĂ©rogare (terminal 1), le maintien de la fonctionnalitĂ© des infrastructures et des Ă©quipements, et le renforcement de la qualitĂ© et de la compĂ©tence des ressources humaines. Par ailleurs, ces travaux seront rĂ©alisĂ©s avec une prĂ©vision budgĂ©taire de 7,5 milliards de FCFA en ressources, 6,8 milliards de FCFA en dĂ©penses et 716 millions de FCFA en investissements.

Ousmane Baba Dramé

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here