Craignant une agression de ses membres par des loubards à la solde d’un transporteur syndicaliste ” destitué ” Le bureau du syndicat des chauffeurs et conducteurs routiers du Mali interpelle le président IBK

3
Le Sg de la coordination, Souleymane Diallo (G) et Bakaridjan Coulibaly, syndicat des chauffeurs
Le Sg de la coordination, Souleymane Diallo (G) et Bakaridjan Coulibaly, syndicat des chauffeurs

Laquelle sera, selon elle, perpétrée contre ses membres au niveau de la gare des gros porteurs (Faladié) par des  loubards à la solde de l’ancien secrétaire général du même syndicat, Marafa Touré, qui a été destitué. Pour le secrétaire général du syndicat des gros porteurs, Bakaridian Coulibaly, les membres de son syndicat ne vont plus se laisser faire.  ” Nous n’agresserons  personne, mais, toutefois, si quelqu’un s’attaque à nous, il nous trouvera sur son chemin ” a-t-il averti. Tout en invitant le président IBK à prendre à bras le corps ce problème qui a déjà enregistré un mort, des blessés et des dizaines d’interpellations.

Faisant l’historique de ce conflit syndical déjà soldé par un mort, plusieurs blessés et plus d’une trentaine de personnes arrêtées, le secrétaire général de la coordination nationale des syndicats et associations de chauffeurs et conducteurs routiers, Souleymane Diallo dit Joli,  déclare que ce bras de fer trouve son origine dans la tenue, le 24 juillet 2014, d’une assemblée générale extraordinaire de leur regroupement. Des assises soldées, selon lui, par la suspension de l’ancien secrétaire général, Marafa Touré. Il est reproché à celui-ci un ” travail fractionnel et le détournement de fonds “ du syndicat. Un nouveau bureau dirigé par Souleymane Diallo dit ” Joli ” a été mis en place.  Pour ce dernier, c’est cette suspension que M. Touré n’a pas pu digérer.

C’est pourquoi, il s’est attaché les services de loubards et de bandits de grand chemin pour attaquer nos membres.   Ainsi, plusieurs des nôtres ont été agressés et blessés le 9 février dernier lors d’une descente des loubards à la solde de Marafa. D’autres ont été   blessés le 14 du même mois à la machette au niveau des rails, sur le Boulevard des Angevins.  Plusieurs loubadrs  et le commanditaire de ces agressions, à savoir Marafa, ont été interpelés ” a précisé Souleymane Diallo. Même si lesdits agresseurs sont toujours détenus à la prison centrale, le secrétaire général  de la coordination nationale des syndicats et associations de chauffeurs et conducteurs routiers du Mali a deploré le fait que Marafa, fort de son carnet d’adresses  et de son appartenance à l’UNTM au niveau de laquelle il représentait les transporteurs, a pu recouvrer la liberté. Pour Souleymane Diallo, avant  l’agression dont ont été victimes les membres de son syndicat, les plus hautes autorités avaient été informées  par le biais de correspondances adressées au Secrétariat général de la présidence, au ministère de la Sécurité intérieure et de la protection civile et au ministère des Transports afin que des dispositions soient prises pour éviter le pire. Rien n’y fit. Et, malheureusement, ce qui devrait arriver arriva. En effet, “ le 8 mai 2015, un transporteur membre de notre bureau à Boulkassoumbougou, en Commune I, du nom de Arouna Diallo, a été tué par balles sur son  lieu de travail et un autre a été blessé à l’œil “ a-t-il déploré.

C’est notre bureau qui est reconnu par  l’Etat et tous les partenaires. Et je n’arrive  pas  à comprendre comment et pourquoi Marafa nous empêche de travailler et s’en prend à la vie de nos membres en toute impunité “ s’interroge notre interlocuteur.

D’après le  secrétaire général du syndicat des gros porteurs, lequel s’est affilié au bureau de Souleymane Diallo pour former une coordination en  vue de défendre les intérets de la coorporation, leur syndicat n’entend point se laisser faire.

Nous avons entendu que Marafa et ses hommes comptent agresser nos membres, à notre gare, dans les jours à venir.  Nous invitons les plus hautes autorités, en l’occurrence le président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta et l’UNTM dont nous sommes membres, à prendre des dispositions pour éviter un affrontement. Car nous n’agresserons  personne, mais si quelqu’un s’attaque à nous, il nous trouvera sur son chemin “ a averti Bakaridian Coulibaly.

K.THERA

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Il ya plus de respect au Mali
    Comme si le président n’a pas d’autres chose a faire que régler des betises

  2. AW MA TCHÈ WÉLÉ KÈLÈ LA

    IL FAUT AVOIR VÉCU SUR LA PLANÈTE MARS POUR DEMANDER À IBKOUILLE D’INTERVENIR DANS QUELQUE SITUATION QUE CE SOIT AU MALI.

    POUR VOTRE GOUVERNE, IBKANCRE NE SAIT RIEN DE CE QUI SE PASSE AU MALI,
    IL S’EN FOUT ÉPERDUMMENT.

    CONTINUEZ À RÊVER.

  3. Au Mali qu’On peut être souvent des Super cons.
    Qu’est ce IBK a a foutre a ca? Est ce que c’est lui que vous devez interpeler ❓ . Bandes d’ignorants.
    Suivez les procedures de merdes etape par etape. Bandes d’abroutis a la conne. Pas plus intelligent ce journaleux a la conne de K. Thera.

Comments are closed.