Le collectif des femmes des aéroports du Mali dans une lettre ouverte adressée au chef de l’Etat : “Si jamais le gouvernement signe la convention, nous envahirons la rue…”

3
2

C’est à croire que le collectif des femmes des aéroports du Mali est requinqué dans son combat contre la privatisation des ADM. Toutefois, après avoir réussi à faire partir la Directrice Thiam Aya Diallo, il est décidé à arrêter le processus de privatisation amorcé entre l’administration et le SNC Lavallin une société canadienne avec laquelle l’acte de concession sera signé.

 

Le collectif veut tout mettre en œuvre pour empêcher le ministre Séméga de signer cette convention courant mars 2012. Pour ce faire, il a adressé une lettre ouverte au chef de l’Etat dans laquelle, il menace d’envahir la rue avec diverses associations de jeunes et de femmes acquis à sa cause pour protester et dénoncer les non dits de ce partenariat.
Dans cette lettre en date du 23 février, le collectif des femmes écrit ce qui suit : “nous avons voulu par notre lettre du 13 décembre 2011 que le peuple malien soit informé du bien-fondé de la mise en concession de l’entité que tous considèrent avec fierté comme un des symboles de la souveraineté du Mali, à savoir le principal aéroport du Mali”. Il ajoute : “nous vous avons rappelé dans ladite lettre que les deux raisons valables pour une mise en concession étaient un déficit d’investissements ou une mauvaise gestion “. Le collectif relève qu’après des investissements de plus de 110 milliards FCFA effectués sous forme de don du contribuable américain à travers le MCC et sur fonds propres des ADM, on ne saurait parler de déficit d’investissements avant la fin des travaux du MCC actuellement en cours.
Par ailleurs, le partenariat public privé (PPP) est une conditionnalité du MCC pour les investissements de 93 milliards de FCFA pour la rénovation de l’aéroport. Pourquoi n’avoir pas révélé cette conditionnalité du MCC au peuple malien depuis le début  s’interroge le collectif. Qui dévoile que dans le cahier de charges, le concessionnaire retenu paie une redevance de concession garantie sur cinq ans de 1,854 milliard FCFA. Le collectif dit constater que sur les 30 ans de concession, la redevance n’est garantie que sur cinq ans.
A ce niveau, la redevance de concession s’élève à la somme de 42,09 milliards FCFA sur 30 ans. Ce qui est en contradiction avec les chiffres donnés au collectif par le département de l’Equipement et des transports dans sa lettre N° 2374/MET-SG du 2 décembre 2011 soit 27,659 milliards FCFA sur une période de 30 ans. Ce montant, précise t-on, permettra de couvrir les déficits d’exploitation des autres aéroports de l’intérieur estimé à 17,685 milliards FCFA pour la même période.
Et le collectif d’indiquer que si réellement, la concession de l’aéroport de Senou devait être faite pour l’intérêt supérieur de la nation, un gestionnaire d’aéroport serait plus outillé et mieux indiqué qu’une entreprise spécialisée dans le bâtiment pour mener à bonne échéance la concession d’un aéroport.
Pour justifier sa démarche et empêcher toute concession des ADM, le collectif déclare au chef de l’Etat que le cas de l’Huicoma est largement édifiant. Au regard même des conséquences dramatiques que cette privatisation a engendrées au point de vue social et économique. Au chef de l’Etat, le collectif déclare : “si le ministre de l’Equipement et des transports signe la convention de concession, nous sortirons avec les associations de femmes et de jeunes qui ont toujours sollicité leur participation à nos actions ainsi qu’une très grande partie de la population de Bamako mécontente des actes posés par certains de vos collaborateurs et proches”.
Enfin, au regard des conséquences d’une concession des ADM, le collectif des femmes demande au chef de l’Etat de surseoir à cette mise en concession de l’aéroport de Bamako-Senou.
Le chef de l’Etat va-t-il accéder à cette demande ? Loin s’en faut quand on sait que le ministre Séméga lors d’une de ses rencontres avec le syndicat a maintes fois réitéré que la privatisation est inéluctable. Il avait ajouté à l’occasion qu’il n’y aura pas de plan social et que l’inquiétude des travailleurs était injustifiée. Puisqu’à le croire, de nouveaux emplois verront le jour avec la concession.
Abdoulaye DIARRA

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
banfo<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 142</span>
Membre
banfo 142
4 années 6 mois plus tôt

Je pense que il est temps de regler cette affaire .
Elles commencent a depasser les limites. aéroport n’est pas pour elles .Elles doivent respecter nos institutions sinom elles degagent.

jbarly<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 55</span>
Membre
jbarly 55
4 années 6 mois plus tôt

Le Mali est devenu un pays de pagaille. Comment expliquer la forme et le fond de cettre lettre. Ou sont les syndicats ???.

MOUTAWAKIL<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 18</span>
Membre
MOUTAWAKIL 18
4 années 6 mois plus tôt

Il y a des questions qui me viennent à l’esprit vu la tournur des évenements de ce Collectif des Femmes. Si le collectif savait que c’est le Ministre qui a la décision de signer la convention de concession et non la Directrice pour quoi alors s’acharner contre elle? Pourquoi le syndicat ou le comité de delegué du personnel ne parle pas et c’est plutôt les femmes de l’aeroport qui sont contre ce projet de concession? Est ce par ce que ces femmes savent qu’elles n’ont pas le niveau recquis pour le salaire qu’elles encaissent? Est ce la concession va mettre fin des privilèges qui ne tiennent pas compte du mérite maisn plutôt de l’ancienneté comme c’est le cas dans beau nombre de société publique et parapublique? Est par ce que ce sont ces femmes seules qui ont une bonne lecture du projet de concession?

Une concession n’est pas quand même une privatisation. Cette concession va plutôt permettre d’assainir la gestion des ressources des ADM (finance, Ressources Humaines, Matériel, Culture d’entreprise, etc.)

wpDiscuz