La Minusma continue d’apporter son assistance suite au crash tragique de l’avion d’Air AlgĂ©rie

0
crash
Les Ministres des Transports malien et algérien montrent les boîtes noires retrouvées sur le site du crash du vol Air Algérie AH5017, lors de la conférence de presse tenue à leur retour à l’aéroport de Bamako, le 27.07.14.

La  MINUSMA continue d’apporter assistance aux opĂ©rations concernant le crash de l’Avion d’Air AlgĂ©rie et ce en soutien aux autoritĂ©s maliennes qui en ont fait la demande.

 

Ainsi, la MINUSMA a assurĂ© aujourd’hui le transport aĂ©rien Ă  Gao et au site du crash de la dĂ©lĂ©gation malienne, qui comprenait les Ministres des Transports et celui de l’IntĂ©rieur et de la SĂ©curitĂ©, ainsi  que d’une dĂ©lĂ©gation algĂ©rienne prĂ©sidĂ©e par le Ministre des Transports qui Ă©tait accompagnĂ©, notamment, par  le PrĂ©sident-Directeur GĂ©nĂ©ral de la compagnie Air AlgĂ©rie. La MINUSMA a ramenĂ© les dĂ©lĂ©gations le mĂŞme jour Ă  Bamako.

 

Les délégations ont entendus des responsables de l’enquête sur place les progrès des opérations en cours sur le site du crash et dont le commandement est assuré par les autorités maliennes.

 

La dĂ©lĂ©gation malienne a ramenĂ© Ă  Bamako les deux boĂ®tes noires de l’avion aux fins de leur examen dans le cadre de l’enquĂŞte sur les causes du crash, tel qu’annoncĂ© par le Ministre malien des Transports lors d’une confĂ©rence de presse tenue aujourd’hui avec son homologue algĂ©rien Ă  leur retour dans la capitale.

 

Le ReprĂ©sentant SpĂ©cial Adjoint du SecrĂ©taire GĂ©nĂ©ral de l’ONU au Mali, M. David Gressly, qui a accueilli les dĂ©lĂ©gations malienne et algĂ©rienne Ă  leur arrivĂ©e Ă  Bamako, s’est dit “profondĂ©ment satisfait de la très bonne coopĂ©ration entre tous les acteurs qui travaillent en Ă©troite collaboration sur le terrain”. Il a soulignĂ© que  “la MINUSMA continuera d’apporter toute l’assistance requise dans la limite que lui permettront les moyens dont elle dispose.”

 

En outre, la MINUSMA a fourni  des gĂ©nĂ©rateurs et des congĂ©lateurs ainsi que d’autres Ă©quipements requis pour les travaux effectuĂ©s sur le site du crash, qu’elle a livrĂ©s aujourd’hui.

 

Les Casques bleus de la MINUSMA sont toujours présents sur le site pour contribuer à sa sécurisation.

 

 

Bureau de la Communication de la MINUSMA

PARTAGER