Mise en vigueur des nouvelles mesures de la vente à crédit des billets d’avion à compter du 1er juin 2015 : L’AMAVT sensibilise sa clientèle

0
Mme Cissé Fadimata Kouyaté présidente de l’AMAVT
Mme Cissé Fadimata Kouyaté présidente de l’AMAVT

C’était à la faveur d’une conférence de presse le 22 janvier, sous la présidence de M. Elimédhi AG Hamaty, Secrétaire général du ministère de la Culture, de l’Artisanat et  du Tourisme, de Mme Cissé Fadimata Kouyaté présidente de l’AMAVT et de Soucar représentant du Collectif des agences de voyages « IATA ».

Une mesure a été décrétée par l’IATA à la demande des compagnies aériennes pour l’ensemble des agences de voyages de la zone Afrique de l’Ouest et du Centre (soit 17 pays). La date de mise en application de ce dispositif qui était initialement prévue pour le 1er janvier 2015 a été repoussée au 1er juin de la même année. Cela compte tenu du délai court pour préparer leurs clients, les agences ont entamé des négociations avec l’IATA et les compagnies aériennes et ont réussi à obtenir ce report de six mois environs.  A cette date, le crédit fournisseurs habituellement accordé aux agences de voyages avec les compagnies aériennes, sera réduit de 30 à 15 jours. Cela oblige les agences à réduire le crédit consenti à leurs clients, suivant en cela les nouvelles tendances de l’industrie du transport aérien mondial dues à l’insécurité croissante des affaires et le risque couru par les compagnies créancières des agences. Dans ce contexte, les agences de voyages proposent à leurs clients de profiter du délai obtenu pour démarrer une phase d’adaptation jusqu’au 1er juin 2015. Il s’agira pour tous de se mettre, dès janvier 2015 dans les conditions du double règlement. Les agences de voyages s’obligeront ainsi à préparer 2 versements mensuels afin d’adapter leur trésorerie et mesurer l’impact financier de cette évolution. Les clients de leur côté essaieront de programmer des paiements par quinzaine afin d’adapter leur système administratif financier. Donc conscient de l’enjeu, il apparaissait important pour le collectif des agences IATA du Mali sous l’égide de l’association malienne des agences de voyage et de tourisme, d’informer le public en invitant les partenaires commerciaux à se préparer ensemble à ce changement imminent et profond. L’ensemble des contrats de prestations de services de voyage noués entre les agences de voyages et leurs clients devra être révisé conformément aux nouvelles conditions. Selon la présidente de l’AMAVT, face à la velléité  des compagnies aériennes d’imposer une caution insupportable par les agences de voyages pour avoir accès à la vente des billets, c’est l’AMAVT qui a commis un consultant et a mis en œuvre le système qui a servi de référence.

 

Traoré Mah Bellem

Commentaires via Facebook :

PARTAGER