Nuit des transporteurs : une 1ère édition jugée plus que satisfaisante par les organisateurs !

0
Nuit des transporteurs : une 1ère édition jugée plus que satisfaisante par les organisateurs !

L’Association « Le Flambeau du Mali » a organisé le samedi 28 mai 2016, la première édition de la nuit des transporteurs. L’événement a été marqué par l’organisation d’une session des formation à l’endroit des chauffeurs de toutes catégories, qui s’est déroulée à la direction régionale des transports terrestres et fluviaux du district de Bamako, et un géant concert tenu dans le pavillon du stade omnisports Modibo Keïta.

Cette initiative avait comme objectif de promouvoir une bonne vision du secteur des transports au Mali dont l’importance est sous-estimée par les citoyens et aussi d’inviter les acteurs de ce secteur au respect strict des règlements sous régionaux pour l’intérêt de tous. Le thème retenu était « l’Application du règlement 14 de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) ».

La cérémonie de lancement de cette première édition s’est déroulée à la direction régionale des transports terrestres et fluviaux du district de Bamako en présence du représentant du ministre de l’Équipement, des transports et du désenclavement, Malick KASSE, Directeur national des transports terrestres, maritimes et fluviaux (DNTTMF) ; du Directeur régional des transports terrestres et fluviaux du district de Bamako, Mamadou Sow ; et du Président de l’Association « Le Flambeau du Mali », Drissa Kantao. Sans oublier la présence effective du directeur et responsable de projet, Dognoumé Diarra ; du président de l’APREEC ; du représentant de l’ANASER ; de celui de la direction générale de l’Autorité routière ; ainsi qu’une centaine de chauffeurs et d’acteurs syndicalistes.

La cérémonie a été amorcée par l’intervention du directeur de projet. Dognoumé Diarra évoquera qu’après la crise que le pays a connue et traverse, l’Association Flambeau du Mali et l’APREEC, toutes spécialisées dans les questions sociales et culturelles, en partenariat avec le Syndicat national des transporteurs routiers du Mali entendent jouer leur partition à travers cette initiative. « Le Mali est un pays sahélien n’ayant pas de débouchée sur la mer. Ceci étant, le transport routier constitue indispensablement un ciment dans l’édification de notre pays. Sans le secteur du transport, le Mali serait comme un carton vide sans poids tout comme sans le Nil, l’Égypte serait un désert » a-t-il analysé. Avant d’annoncer que le projet s’inscrit dans le cadre de la promotion du secteur qui est assez longtemps resté en marge des questions du genre.

Après lui, la parole fut donnée au président de la Coordination nationale des syndicats et associations des chauffeurs et conducteurs routiers du Mali. Souleymane Diallo a tout d’abord remercié le Président de l’association ainsi que le responsable de projet pour leur initiative. Selon lui, ce genre d’activités leur donne la possibilité de  mieux renforcer leurs capacités afin de faire face à leur mission qui consiste à transporter les personnes et leurs biens au quotidien.

Dans son allocution, le Président de l’Association Flambeau du Mali, Drissa Kantao, a salué le ministre de tutelle pour son engagement en faveur du projet. Avant d’expliquer que son association a été créée il y a juste une année avec comme objectif d’œuvrer pour accroitre la sensibilisation des Maliens à travers la communication, la formation complémentaire, la réinsertion, entre autres.

A l’en croire, le thème retenu est relatif à l’harmonisation des normes et des procédures du contrôle du gabarit du poids, et de la charge à l’essieu des véhicules lourds de transport de marchandises dans les États de l’UEMOA. « Nous invitons nos transporteurs maliens à appliquer comme il se doit ce nouveau règlement qui d’ailleurs est bénéfique pour tous » a souligné le Président Kantao. Pour lui, cette application nécessite des formations aux chauffeurs. « Pendant la journée, les experts de la DNT formeront une centaine des chauffeurs sur la question. Nous comptons d’aller plus loin dans l’édition prochaine, en initiant des caravanes de sensibilisation à travers tout le pays » a-t-il précisé. Il dira que la formation s’articulera sur le règlement 14 de l’UEMOA ; l’importance du respect du code de la route ; les conduites à tenir par les chauffeurs et les apprentis chauffeurs vis-à-vis des passagers ; la notion de fatigue dans la conduite ; la revalorisation de la fonction de chauffeur et le secteur de transport et le VIH/SIDA.

Le représentant du ministre, Malick Kassé, n’a pas camouflé son allégresse vis-à-vis de cette belle initiative de l’Association Flambeau du Mali. Avant de rassurer l’engagement des autorités à soutenir ce genre de projet.

Les prestations des humoristes Makan, Choco et ATT junior ont été axées sur les bons comportements à tenir sur la route et la vigilance des chauffeurs pour protéger la vie des passagers.

Seydou Karamoko KONÉ

PARTAGER