Opération de saisie des véhicules CH : Les députés de la commission des transports à la DRTTF

0

Dans le cadre de l’opération de saisie des  véhicules CH ordonné par les plus hautes autorités, au lendemain de l’attentat perpétré   au   restaurant “La Terrasse” faisant cinq morts  dont un Français, un Belge et trois Maliens, la commission des transports de l’Assemblée nationale dirigée par l’honorable Yaya Traoré, a effectué une visite, le mercredi 29 avril dernier, dans les locaux de la Direction régionale des transports terrestres et fluviaux du district de Bamako. Une structure  chargée  notamment de délivrer les plaques d’immatriculation. Sur place, les élus de la nation ont pu s’enquérir des conditions de travail des agents, du taux d’enlèvement des plaques d’immatriculation des véhicules et du niveau de traitement des dossiers.

VEHICULES MALIC’est une délégation composée de quatre députés dont le président de la commission Yaya Traoré,  accompagné du Directeur national des transports terrestres, maritimes et fluviaux, Malick Kasffé et du PDG de Mali-plaques, qui s’est rendue à la Direction régionale des transports terrestres du district de Bamako afin de  constater les conditions de travail des agents de cette structure et le niveau  d’enlèvement des plaques d’immatriculation des véhicules.

Cette visite a été mise en profit par le Directeur régional des transports terrestres et fluviaux du district de Bamako, Mamadou Sow pour présenter le travail abattu au cours des deux années écoulées et évoquer les perspectives de l’année 2015 pour satisfaire les usagers. Ainsi, pour  répondre de façon efficace aux différentes sollicitations des usagers du service, plusieurs initiatives ont été mises en place  notamment deux régies de recettes.  La régie N°1 pour les permis de conduire et cartes de transports et la régie N°2  pour les cartes grises. C’est dans cette logique,  poursuit-il, que deux sections pour l’immatriculation des véhicules ont été initiées afin de donner un coup d’accélérateur aux dossiers des usagers. La première  section traite des documents douaniers transmis par les bordereaux portant les numéros impairs. Quant à la seconde section, elle s’attelle aux activités concernant les dossiers portant les numéros pairs.

Mamadou Sow a indiqué qu’au-delà de l’existence d’une cellule informatique classique, toutes les divisions ont été équipées en matériels informatiques pour leur autonomie dans l’accomplissement de leurs  missions quotidiennes. Pour l’année 2014, le cumul des recettes versées par la Direction régionale des transports terrestres et fluviaux du District de Bamako s’élève à plus de 1,3 milliard de CFA. Cela représente 120% des recettes. Les redevances de la DNTTMF, qui s’élèvent à 675 911 000 FCFA, représentent 51% des recettes contre 26% pour les redevances de sécurité routière et 23% pour les timbres. Pour la deuxième année consécutive, les recettes de l’Etat ont dépassé le milliard de FCFA. Cependant, pour l’année 2015, la structure projette de mobiliser près de 1,4 milliard  de F CFA de recettes toutes branches confondues. Pour l’atteinte de cet objectif, le directeur a jugé nécessaire la mise en place d’une troisième régie.

Cléophas TYENOU

PARTAGER