Utilisation du mercure dans l’orpaillage :L’indifférence agaçante de l’Etat

0
1

A l’instar de certains pays de la sous région, le mercure est rentré de plein pied dans l’exploitation artisanale de l’or au Mali. Longtemps négligé par les plus hautes autorités du pays au profit des exploitations industrielles, l’orpaillage avec l’utilisation du mercure et la présence des enfants constituent aujourd’hui une véritable préoccupation des nations unies. Malgré son lot de dangers environnementaux et sanitaires, l’indifférence des autorités maliennes face à cette situation est révoltante.

Le hic, dans cette situation comme l’a indiqué l’ONG Human Rights Watch, c’est l’indifférence totale du gouvernement face aux problèmes sanitaires dans les mines en général et particulièrement ceux liés à l’utilisation du mercure dans l’orpaillage en présence des enfants. En dépit de la présence massive et injustifiée des enfants dans les mines d’or artisanales du pays, par inconscience et méconnaissances des dangers, certains utilisent du mercure pour extraire ces métaux précieux. Malgré la gravité de la situation, l’Etat reste muet. Aucune étude, encore moins des données sur les intoxications quotidiennes des adultes et des enfants qui vivent dans les zones environnementales.

aujourd’hui, il est regrettable de constater que le président qui se dit ami des enfants, puisse privilégier un referendum au détriment d’un centre de santé digne de ce nom pour traiter des cas d’intoxication des personnes et de surcroit des enfants exposés à ce produit dont la nocivité n’est plus à prouver.

Là encore, tout comme dans les exploitations illégales qui pullulent dans le pays, la négligence de l’actuel ministre des mines serait en cause.

À suivre dans nos prochaines parutions

Lamine Diallo

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.