Temps Forts
NEWS ALERTE 

Editorial

 Inf@sept

Le projet d’accord d’Alger sème la graine du Fédéralisme au Mali

Il faut appeler un chat, un chat. On ne peut pas aller au fédéralisme en nous faisant croire qu'on est toujours dans un État unitaire avec les nouveaux accords d’Alger.

 Autant consacrer les 8 régions existantes et donner l’autonomie à chacune d’elle afin d’éviter qu’on impose à une  partie du pays de se faire appeler Azawad et se préparer dans 10-15 ans à nous déclarer  une guerre de sécession sans  précédent avec les moyens qu’on leur aura donnés. Une guerre qui opposerait finalement un Mali […]

8 réactions
 L'Indépendant

Ligne de force : Les séparatistes kidalois menacés d’un isolement suicidaire

Fruit d’âpres négociations menées huit mois durant par une médiation internationale dirigée par l’Algérie,  »  un accord de paix et de réconciliation au Mali  » a été paraphé hier entre le gouvernement de Bamako et les groupes politico-militaires du nord dits de la Plateforme, qui se battent depuis plusieurs semaines sur le terrain pour préserver […]

13 réactions
 L'Indicateur du Renouveau

En un mot : Indépendantistes égarés

Ça devait se terminer ainsi pour le MNLA et ses alliés ! Acculés à Alger, ils sont rejetés aujourd’hui à Kidal. Les populations de la 7e région refusent désormais d’être manipulées par des individus qui leur ont promis monts et merveilles et qui leur ont caché la vérité sur les lignes directrices des pourparlers.

Les indépendantistes égarés sont rattrapés par leur incapacité à dire aux populations de Kidal qu’ils ont été lâchés par leurs soutiens, notamment la France qui ne pouvait plus soutenir leur ambition d’indépendance, suscitée en son temps par le président Nicolas Sarkozy. A l’heure qu’il est, la déconvenue du MNLA est tellement grande qu’il lui faut […]

2 réactions
 Tjikan

Edito : A quoi sert le long séjour à l’hôtel ‘’El Aurassi’’ ?

Pour la cinquième fois, nos autorités négociatrices nous emmèneront d’Alger, un autre document. Il ne s’agit pas encore du bon. A savoir, celui de l’accord définitif, mais d’un ‘’mini-accord’’.

Une véritable portion d’accord, après de longs séjours dans le luxueux hôtel algérien d’El Aurassi. Après une cinquième séquence de pourparlers, dits inter-Maliens, sous l’égide de la médiation algérienne, on a l’impression que les protagonistes  pour la paix barbotent sur la touche.  Comme des poules d’une même bassecour, ils pédalent dans la choucroute, maintiennent le […]

1 réaction
 L'Aube

Focus : L’amateurisme !

«Nouvelles d’Algérie : Gouvernement et mouvements ont pris un engagement qui bannit violences et provocation. En avant pour un Accord. Ministère Réconciliation Nationale». C’est là un message que les utilisateurs de téléphonie mobile ont reçu dans leur messagerie ces dernières 48h (mardi et mercredi).

L’on peut comprendre tout l’intérêt que les autorités maliennes, à travers le ministère de la Réconciliation Nationale attache aux négociations (entre l’Etat et la rébellion) en cours à Alger. L’on sait toute la difficulté autour de la table des négociations. L’on n’ignore point l’empressement des autorités maliennes à arracher un accord avec les groupes armés […]

 L'Indicateur du Renouveau

En un mot : Sabati « Puissance renvoi »

Ainsi donc c’est le Mouvement Sabati-2012 qui décide de ce que doit être adopté ou non par l’Assemblée nationale du Mali. L’aveu de puissance a été fait par son président mercredi dernier au cours d’un point de point. Moussa Bah, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a avoué que son organisation a demandé et obtenu le […]

1 réaction
 La Refondation

Alger V: L’introuvable paix

La dernière cessation de violence du 19 février 2015 obtenue sous la forte pression internationale arrive mort-née. Dans le pandémonium sahélo-saharien, les coeurs de tous les médiateurs battent à l´unisson, scande-t-on dans les tribunes officielles. Hélas, c´est tout faux !

Coïncés entre leur pitié- pour un Mali démuni mais fort respectable dans ses convictions républicaines et démocratiques- et leur ardent désir d´hégémonie sur l´immense espace sahélo- saharien géostratégiquement et géopolitiquement luxuriant où l´avenir se joue, la Communauté internationale et les médiateurs se donnent chaque jour un mal enragé à courir après la paix. Introuvable paix, […]

 Le Républicain

Pourparlers inter-maliens : Le forcing algérien payera t-il ?

67 articles, 20 chapitres, des sections détaillées sur les questions de développement, de réformes institutionnelles, de sécurité, de défense : c’est cela le projet d’accord du 25 février qui devrait être signé à Bamako. S’il est accepté par les parties. Le cas échéant, force est de reconnaître que la diplomatie algérienne qui n’avait jamais été aussi […]

6 réactions
 L'Indépendant

Billet de Roche : Cessons de désacraliser nos mamans

C’était comme un ballon de baudruche jusqu’au jour où j’ai lu avec grand bonheur l’article de Monsieur Mohamed .S. Touré paru sous le numéro 3688 dans l’Indep (lisez L’Indépéndant SVP) du Vendredi 20 Février qui me permet aujourd’hui de vous « dégoiser » ce que j’ai au fond de mes tripes ; Merci cousin TOURE pour avoir […]

5 réactions
 L'Indicateur du Renouveau

En un mot : « Draps cassés » au gouvernement

Le 18 février, le gouvernement décidait d’organiser les élections communales, régionales et du district de Bamako le 26 avril 2015. Une semaine plus tard, cette programmation était remise en cause par les partis qui, mardi, lors de la réunion du cadre de concertations entre les partis politiques et le ministère de l’Administration territoriale, ont appelé […]

1 réaction
 Le Républicain

Edito : Ce n’est pas pour Att mais pour la nation

Il ne s’agit pas ici d’épiloguer  sur la tombe fraîche d’une maman. Surtout cette maman-ci qui a su prendre la place de la mère biologique et qui s’en est allée loin des bras du fils absent. A Amadou Toumani Touré, le frère, le président, le compatriote, le patriote, toutes les condoléances de notre Rédaction. Ce dont […]

38 réactions

Mon mot à dire : Le groupe Ozone donne une nouvelle âme à Bamako

Jadis, appelée Bamako la coquette et Bamako la belle, notre capitale a subitement changé de visage ces dernières années en devenant plus triste et déshonorant. En un clin d’œil, Bamako était devenue une capitale très sale, envahie par les ordures. Lesquelles jonchaient toutes les rues et ruelles, à tel point qu’une cohabitation s’est vite installée entre les ordures et les populations.

La négligence des autorités à ramasser les ordures et l’incivisme des populations à les déverser par-ci et par-là, avaient contribué à asseoir l’insalubrité dans les différents quartiers de la capitale. De Dabanani à l’ACI 2000, l’insalubrité avait pris le dessus sur la salubrité. Et face à l’énormité des ordures déversées, les autorités se sont vues […]

1 réaction
1 2 3 150