En un mot : Avions de campagne ?

Le Mali vient d’acquérir 4 nouveaux avions dont deux hélicoptères de combat (Mi-35 blindés). L’acquisition de ces nouveaux appareils qui renforcement la flotte de l’armée malienne donne le moral aux troupes qui réclamaient depuis toujours appropriés pour la chasse aux terroristes. Le président de la République, Chef suprême des Armées, Ibrahim Boubacar Keita, semble réaliser un rêve. Sur ce coup, ses partisans et une frange de la population jubilent sur les réseaux sociaux tout ironisant parfois les opposants au régime utilisaient la question de l’armement comme une colle au régime.

IBK, dans sa sortie médiatique le mardi lors de la cérémonie organisée à l’aéroport de Bamako-Sénou n’a pas trouvé le mot juste pour mettre fin aux supputations et aux doutes. Le président restait non seulement évasif quant à la poursuite de la dynamique de renforcement de la flotte avec de nouveaux avions, mais aussi et surtout continue à laisser le flou sur la possibilité d’utilisation prochaine des engins acquis.

Le président a laissé comprendre que la réception de ces avions a été quelque peu précipitée.  Les avions ont été acheminés sans qu’il y ait au préalable des abris pour les mettre à l’abri des intempéries comme le soleil et autres. Un avion conçu dans un pays où la température est constamment très basse  exposé à un régime de chaleur de chaudron, il y a forcément de craindre. Ces engins sont de fabrication Russe. Un pays où la température est en dessous de 0°. Autre interrogation: les hélicoptères de combat disposent-ils de tous les accessoires pour être aussitôt opérationnels? L’embargo qui pèse sur le Mali depuis 2012 va-t-il continuer à priver de ces avions les munitions nécessaires à l’emploi optimal?

En attendant de tout savoir sur ces avions, certains Maliens estiment que ces avions demeurent des avions de campagne. Sauf qu’ils ne serviront pas à larguer des cadeaux de campagne électorale en 2018.

DAK

 

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. nfp: “PKagame a alors modifié son roman en écrivant qu’en fait, le Mali avait finalement des hélicos, mais que, je cite: ‘LA FRANCE LEUR INTERDISAIT DE DECOLLER’!!!” Tu me cite faussement aussi… et de quel droit!? Je ne savais pas que tu es aussi malhonnête…donc je te défie de me reposter le post dans lequel j’ai écrit: “LA FRANCE LEUR INTERDISAIT DE DECOLLER”!

    Ce qui est de l’embargo tu es le seul con a ne pas le savoir …je te cite un article de DAK – En un Mot: “les avions campagnes?”: “….Autre interrogation: les hélicoptères de combat disposent-ils de tous les accessoires pour être aussitôt opérationnels? L’embargo qui pèse sur le Mali depuis 2012 va-t-il continuer à priver de ces avions les munitions nécessaires à l’emploi optimal?”, se demande DAK. Et tu penses que tu es plus informé que DAK? Depuis 2012 jusqu’a tout récemment l’UE ne voulait pas vendre même des cartouches au Mali…

    • ” Depuis 2012 jusqu’a tout récemment l’UE ne voulait pas vendre même des cartouches au Mali …”

      Les fusils et les cartouches, c’etait pour eviter d’equiper les terroristes devant qui le guerrier BAMBARA ne sait que jeter les armes pour sauver ….. les fesses !

  2. Oui des avions électoraux sinon à quoi bon d’acheter des avions ou des hélicoptères d’attaques inopérants ou inoffensifs ?

    Le malheur est que l’intellectuel Malien aie choisi le mensonge et la démagogie comme mode de vie. Or quand on ment, on est obligé de trouver un autre mensonge pour couvrir le premier, puis un autre mensonge pour couvrir le dernier, ainsi de suite…. Plus on avance, plus ça devient difficile de couvrir.

    Après avoir créé une barrière imaginaire empêchant l’armée Malienne de rentrer à Kidal, (ce qui sera par la suite démenti par l’audace de Gamou), vous avez inventé un embargo handicapant le MALI. Même si cet embargo était vrai, pourquoi ne pas garder nos sous en attendant sa levée au lieu de les dilapider par centaines de milliards dans des marchés opaques ? Maintenant que l’achat de bombardiers et d’hélicoptères d’attaque est là pour mettre à nue le mensonge de l’embargo, on se pose des questions sur les capacités opérationnelles des engins !

    Qui nous mettra sous embargo pour ensuite nous fournir des bombardiers et des hélicoptères d’attaques ?? 😮😮

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here