Ces malades qui nous gouvernent : De quoi souffrent nos chefs d’Etat ?

5

  Ces malades qui nous gouvernent :  De quoi souffrent nos chefs d’Etat ?Au moment oĂč nous mettions sous presse ce numĂ©ro, on apprend de source crĂ©dible que le prĂ©sident d’un pays voisin vient d’ĂȘtre hospitalisĂ©. Il aurait des ennuis de santĂ© Ă  rĂ©pĂ©tition depuis un ulcĂšre hĂ©morragique en 2005 et un accident vasculaire cĂ©rĂ©bral en avril 2013.

 

Dans ce genre de situation on se rend toujours compte que les prĂ©sidents dont les maladies sont tenues au secret ne gĂšrent guĂšre leur pays et c’est leur entourage de collaborateurs rusĂ©s tapis dans l’ombre qui tiennent les ficelles du pouvoir comme d’un vieux robot malade dont il faut Ă  chaque fois remonter la chaĂźne pour qu’il continue d’avancer. Ils arrivent souvent Ă  prendre des dĂ©cisions si impopulaires, telles qui affaiblissent leur chef. Et le prĂ©sident qui ne se rend pas compte de cela confirme sa maladie et son inaptitude Ă  sa fonction. A 77 ans, il faut vraiment avoir Ă©tĂ© un grand malade pour briquer un quatriĂšme mandat et se croire si indispensable pour son pays.

 

MĂȘme si tous les Peuples ne se mutinent pas comme au Burkina Faso pour chasser du pouvoir nos chefs d’Etat inaptes Ă  exercer leurs fonctions, heureusement que Dieu, l’horloger suprĂȘme, a mis un terme Ă  toute exagĂ©ration. On finit toujours par rendre le pouvoir dont on a plus les capacitĂ©s de gĂ©rer. Et le premier baromĂštre pour juger de l’état de santĂ© d’un rĂ©gime est de voir le temps de rĂ©action dans la prise des dĂ©cisions attendues.

Comme le disait si bien Pierre Accoce et Dr Pierre Rentchnick dans leur ouvrage cĂ©lĂšbre sur les maladies des chefs d’Etat, qui a du reste, inspirĂ© le titre de notre Ă©ditorial, il faut dire que les prĂ©rogatives du secret professionnel des mĂ©decins telles qu’elles s’expriment dans le serment d’Hippocrate ne peut s’appliquer aux chefs d’Etat, qui ne sont plus des individus comme les autres, en raison des responsabilitĂ©s et de la destinĂ©e des Peuples qui sont dans leurs mains. Et un prĂ©sident honnĂȘte est celui qui dit la vĂ©ritĂ© Ă  son Peuple comme le gĂ©nĂ©ral Eisenhower qui demanda Ă  ses mĂ©decins dĂšs 1955 de dire toute la vĂ©ritĂ© au Peuple amĂ©ricain.

 

Il avait fait plusieurs infarctus du myocarde, perdu l’usage de la parole pendant quelques jours, Ă  la suite d’un spasme d’une artĂšre cĂ©rĂ©brale, puis fut frappĂ© d’une occlusion intestinale consĂ©cutive Ă  une maladie du Crohn.

 

Donc pour l’honneur et le bonheur de nos Peuples, Ă©vitons Ă  tout prix de faire passer nos prĂ©sidents mĂȘme moribonds, officiellement toujours en bonne santĂ©, actifs Ă  leur table de travail et tenant bien en main les rĂȘnes de l’Etat.

 

O’BAMBA

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. đŸ˜„ đŸ˜„ 👿 👿 👿 💡 ,hĂ©las oui il Ă©tais ds un fauteuil roulant ➡ ❓ ❓ ❓ ,tu peut le mentionnĂ© car tous les tĂ©lĂ© du monde lĂ  vue alors pourquoi vous jouer au chat et Ă  la souris ???????????,de toute les façons tout nos prĂ©sident sont malade qui gouverne 🙄 🙄 😳 😳 😳 💡 💡 ❓ ❓ ❓ ❓ ❓

  2. Bravo pour ton article,
    En le lisant entre les lignes je me suis rendu compte que cet article en rĂ©alitĂ© parle de tous nos Chefs d’Etat, l’AlgĂ©rie me semble n’ĂȘtre qu’un prĂ©texte pour dĂ©peindre une situation plus globale. Lisez-le avec l’oeil d’un malien vous verrez qu’il s’adresse aussi bien Ă  IBK qu’Ă  n’importe quel prĂ©sident malade qui nous gouvernent. En tous cas pour moi cet article est une intelligence pour dĂ©peindre la situation de chez nous.
    Merci jorunaliste

  3. “on apprend de source crĂ©dible que le prĂ©sident d’un pays voisin vient d’ĂȘtre hospitalisĂ©…”
    Cher cousin, ca te coute quoi de dire que c’est le President algerien? 👿 đŸ˜„ đŸ˜„ C’est une infi qui est passee en boucle pendant tout ce week end. Le mec est meme sorti de la clinique.
    Votre article manque cruellement de fond 👿 👿 👿 👿

  4. O’BAMBA , il y a beaucoup de chose qui manque Ă  ton article ; et ce qui concerne l’AlgĂ©rie bon c’est un pays Ă  part il faut faire des recherches plus approfondies avant de publier n’importe quel article Ă  leur sujet.

  5. Tu n’as rien compris du rĂ©gime algĂ©rien. Je vois que tu as encore beaucoup de chose Ă  apprendre sur ce rĂ©gime. Pour te guider cherche la rĂ©ponse Ă  cette question: Pourquoi le printemps arabe n’a pas touchĂ© l’AlgĂ©rie?
    Le sujet est trĂšs costaud;

Comments are closed.