Éditorial : Souhaits et sueurs pour 2012

0
0

Sortant du présent, une année se range dans le passé.
Sautant du futur, une autre se lance dans le présent.
Ce rangement et ce lancement se font simultanément dans l’infinité du Temps et l’énormité de l’Espace.

Sous le toit de cet Espace-Temps, l’année 2012 se pointe à l’horizon de l’action. Oui 2012 nous invite à l’action au moment où 2011 se morfond dans l’inaction de sa disparition. Nous assistons ainsi à l’enterrement de 2011 et à l’avènement de 2012 sous la Tente du Temps. Le calcul du Temps est important. Ce Temps comportant et comptant le temps de chaque être vivant et de chaque chose existant. Ainsi, le temps est un contenant périodique aux contenus épisodiques. Des contenus déterminés par un début et une fin. L’intervalle entre le début et la fin peut paraître long ou court selon son déroulement utile ou nuisible, agréable ou désagréable, amusant ou stressant. Donc, le Temps se mesure par la période et se conjugue au passé, au présent et au futur.

Désormais placé dans le placard du passé, l’année 2011 a été plaisante pour certains mais stressante pour d’autres. Ainsi, à tout moment, le Temps  arrange ou dérange. Sur son passage, ce Temps épuise tout, sans exception. Telle est l’inéluctable volonté du Temps qui s’étend au dessus de tout et avale tout lentement mais surement. Ce Temps qui est à la fois gourmand et insatiable éprouve d’énormes difficultés à manger les auteurs productifs et leurs œuvres salvatrices. Des œuvres salutaires dans les domaines, alimentaire, sanitaire, vestimentaire, bref humanitaire. Ces œuvres issues des sueurs du cerveau ou du front laissent durablement et agréablement des traces sur les tissus sociaux tout comme l’encre du peintre devient indélébile sur un impressionnant tableau.

Donc au-delà des souhaits, que chacun de nous s’engage à faire couler utilement des sueurs d’imagination et d’action pendant ces 12 mois de l’an 2012. Ce sont ces sueurs qui arrogeront et fertiliseront nos nombreux bons souhaits. Que cette année 2012 remplisse notre esprit et corps de bonnes santés permettant le renforcement de nos élans de sérénité, de sincérité et de productivité. Nous avons le devoir moral d’augmenter nos sueurs de solidarité pour mieux stabiliser cette humanité durement et fréquemment secouée par l’individualité.

Sachez que votre journal Option fêtera sa 2eme année d’existence dans 4 mois. Celle-ci coïncidera au 20eme anniversaire de la démocratie malienne qui sera marqué par des campagnes électorales inédites et très mouvementées pour les présidentielles du 29 avril 2012 suivies des législatives et des communales.  Soucieux de mieux vous servir par la conséquente augmentation de ses sueurs de productivité, Option a nécessairement besoin de votre dose de solidarité pour sortir de sa publication hebdomadaire et entamer sa parution quotidienne. Nous sommes au : journal.option@yahoo.fr  ou 223 76968489 et 223 63151413.     
Que 2012 exhausse nos bons souhaits et exhorte nos utiles sueurs.
Sincèrement à vous.
Lacine Diawara, écrivain et consultant en communication. Journal Option.

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.