Edito : Au-delà d’IBK, Karim et Mara : Le régime d’IBK n’a qu’un seul qualificatif aux yeux des maliens. Scandale !

90

Quand on y cherche les coupables de ces scandales, trois noms sonnent de façon unanime à travers le Mali. IBK, Karim et Moussa Mara.

Sur divers dossiers sensibles de la nation. En prime IBK, le patron des patrons, lui, il se trouve au centre de tout. Car le pouvoir l’appartient et à lui de choisir les hommes capables de redresser le Mali, comme on l’entend quotidiennement. Quand son nom est prononcé, la suite ce sont  des scandales comme l’avion présidentiel, les équipements de l’armée, la corruption à grande échelle, l’affaire Michel Tomi, le nord du Mali, la gestion familiale du pouvoir  et quoi sais je encore… un tableau sombre qui ne donne qu’un seul amer gout à ceux qui l’on plébiscité pour le bonheur du Mali. Regret !

Le fils, Karim, son entrée en politique ternit l’image du père. Du jamais vu en politique malienne. Et ce dernier, se trouve au cœur d’un mal. Tout acte émanant de sa part est jugé insultant, irrespectueux. Il se mêle  de tout. Nomination, marchés d’appel d’offres, d’appels à candidature, achats des espaces valeureux de la capitale… et en dernier  un jet privé à son compte.

Ce qui a d’ailleurs frustré les maliens et nombreux sont-ils à se poser la question que deviendra ce jeune homme à la fin du mandat de son père ?

Mara. Il est qualifié d’orgueilleux et se croit un omniscient. Son malheur, c’est sa visite à Kidal. Une visite à deux souvenirs. Une lueur d’espoir quant à son entrée à Kidal et son accueil triomphant à l’aéroport International Modibo Keïta par des Maliens qui le remercient pour leur avoir permis de découvrir la vérité au sujet de Kidal. De deux, les morts qu’il a laissé derrière lui et le coup de massue que cette visite a porté sur l’accord de paix négocié en Alger et signé au Mali en deux étapes.

Il est accusé sur trois fronts. Un, les rebelles qui voient en lui le seul responsable du retour à la violence ; deux la France et la MINUSMA, qu’il a dévié en se rendant à Kidal, le voient comme ennemi ;  de trois il est attaqué de façon virulente et par l’opposition malienne et une partie de la population qui exigent même son appel devant la justice afin que la vérité  soit sue.

Au regard de ces constats quotidiens, il est bon de voir le Mali au delà de ces trois hommes. Qu’a fait le peuple dans ce sens ? Il préfère rendre son pouvoir passif et accuser de façon verbale ce que tout peuple sanctionne par des insurrections dont la dernière en date, par exemple, est le cas du Burkina Faso.

Le Mali doit avancer. Nous ne devons pas nous laisser entre les mains de ces hommes rendus invincibles par nous-mêmes. Il faut les mettre sur les rails quant ils dérapent et penser à l’avenir du Mali. S’ils savaient que ce peuple était capable, ils  n’auraient pas du commettre beaucoup de ‘’bêtises’’. Cela est valable pour tous les politiques maliens.

Qu’on le sache, qu’on l’admet et qu’on le pratique au lieu de se résigner. Car les hommes passeront,  et le Mali va toujours demeurer.

Boubacar Yalkoué

PARTAGER

90 COMMENTAIRES

  1. Si vous pouvez parler PUBLIQUEMENT aujourdh’ui des scandales c’est qu’il y a eu des changements avec le regime present, contrairement a un passe recent ou les scandales existaient egalement bel et bien mais etaient etouffes soit avec votre complicite soit sous la menace.
    Sachez que le peuple du Mali ne s’arrete pas a Bamako, faites un tour au terroir et vous verrez ce qui se passé…

  2. Les journalistes maliens malhonnêtes et leurs patrons véreux de l’opposition n’ont vraiment rein à dire.
    Toujours en train de revenir sur les mêmes bêtises et jamais de proposition concrètes pour le développement de notre pays.
    Le Président IBK au moins arrive à faire son possible pour améliorer le quotidien de ses compatriotes et je pense que nous devons plutôt l’en remercier pour ça…

  3. Nous devons plus demeurer à ce niveau de critique stérile.
    Le président IBK a trouvé ce pays à niveau de développement très bas et il fait en ce moment tout ce qui est humainement possible pour lui redonner son lustre d’antan.
    Je pense le mieux serait que nous lui apportions tout notre soutien en l’accompagnant positivement.

  4. IBK est arrivé au trône cela fait 2ans et quelque jours, donnez-lui un peu de temps, le Mali était KO depuis 20ans, alors il reste suffisamment de temps pour qu’il réalise ce qu’il a dit. Tout compte fait, les coupables seront punis conformément à la loi en vigueur.
    Vive le gouvernement, Vive IBK.

  5. Le président IBK a été humble, respective.
    La démocratie, qui le pouvoir du peuple par le peuple et pour le peuple. Alors IBK a montré sa capacité et sa responsabilité.

  6. L’Honorable Karim Keita, président de la Commission Défense à l’Assemblée Nationale est un homme au grand cœur qui sait que la jeunesse malienne est l’avenir du pays et surtout que l’éducation est la base de tous avenir de l’humanité.

  7. De par cette prise de conscience nous pensons qu’il est quand même clair et nette quand même claire et net que quelqu’un empli de sagesse comme karim kéita puisse avoir un avenir politiquement enchanté.je crois qu’il aura du succès

  8. Moussa Mara est sans scrupule, pourquoi et comment tenir une conférence pour salir la réputation d’IBK.
    Ce n’est pas normal .Il faut que nos chefs religieux prennent au moins nos mosquée au sérieux.

  9. QUELLE IRRESPONSABLE CE MARA.
    SE SERVIR D’UNE POPULATION POUR SATISFAIRE SES VICES.
    IL EST ENCORE PLUS NUL QU’AVANT

  10. Moussa Marra est :
    UN HOMME SANS VERGOGNE..
    UN HOMME QUI CHOSIFIE LES FEMMES, QUI LES COLLECTIONNE AU NOM DUNE RELIGION..
    ET MAINTENANT C’EST A LA MOSQUÉE IL VA FAIRE SES CONFÉRENCES POLITIQUES .
    LA POLITIQUE N’EST PAS FAIT POUR LUI

  11. Des énergumènes comme Moussa Marra qui ne cherchent qu’à tremper leur carotte dans toutes les nouvelles marinades qu’ils voient..
    C’est pathétique

  12. Je pense sincèrement que lorsqu’on veut apporter sa pierre à la construction d’un pays passant par la critique; il faut apporter des preuves qui nous permettront de juger par nous-mêmes. Il ne suffit pas de dire tel ou tel à fait ci ou ça mais où sont les évidences. C’est aussi ça! Quand on pose des actions et qu’il n’ y a pas de résultats, on doit se remettre en cause. Le citoyen Malien n’est plus celui qu’on manipule à sa guise. Sans preuve de nos jours on n’accorde point d’intérêts à vos dires. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  13. Je pense que cette histoire fait déjà du passé et nous sommes dans une phase qui nous donne une lueur d’espoir pour la ville de Kidal.
    Les choses ont pris une autre tournure et tout porte à croire que les autorités maliennes reprendront le contrôle avec l’appui des groupes signataires de l’accord de paix.

  14. Après avoir jeté le discrédit en vain sur la gouvernance du président de la république; on passe à la vitesse supérieur. Vous pensez vraiment que nous sommes aussi dupes que ça?
    Vous n’arriverez jamais à nous manipuler. Ces personnes véreuses qui vous payent pour brûler ce pays n’ont qu’à le faire elles mêmes. Bande d’ignorants!

  15. C’est vrai que c’est pas facile de voir son coreligionnaire réussir monsieur Yalkoué mais c’est le destin car nous ne sommes pas tous nés avec les cuillères dans la bouche. Donc souffrez de voir Karim fait des grandes choses tels que des dons et prendre des décisions à notre hémicycle pendant que vous veillez pour écrire des articles à la con.

  16. Il préfère rendre son pouvoir passif et accuser de façon verbale ce que tout peuple sanctionne par des insurrections dont la dernière en date, par exemple, est le cas du Burkina Faso. 👿 👿 👿 👿
    On doit démettre ce journaleux de ces attributs de travailleurs de la presse et le poursuivre en justice pour atteinte à la sureté de l’état. Comment un journaliste peut appeler ouvertement à l’insurrection dans son pays et nos sites d’informations ne sont pas fichu de nous épargner de telles sottises.

  17. Les forces armées maliennes n’avaient pas de trop chance pour prendre l’avantage sur les groupes armés. Et cela a fait beaucoup de morts. Le ministre doit tout naturellement présenter ses excuses aux maliens.

  18. Le jeune se montre en irresponsable avec son air très indifférent face à un tel problème qui a endeuillé notre nation.
    Cela nous montre que nous ne devons pas confier la destinée de ce pays à n’importe qui. Monsieur demande de le voter, qui alors? si nous étions tous morts

  19. On vous paie pour fermer les yeux sur les réalisations faites par le président. IBK a posé des actes de développement dans les régions de Sikasso, de Ségou donc il est temps que vous arrêtiez de mentir au peuple.

  20. On nous publie des articles et lorsque vous serez réprimé; c’est pour dire que la liberté de la presse est menacé. Il faut que nous sachions que le désordre ne résout rien dans la vie d’un pays. Il ne fait que nous ramener en arrière. En tant que journaliste au parfum de l’actualité on doit le savoir car les exmples sont à profusion partout. Alors faisons attention à nos paroles.

  21. Je demande que nos politiques prennent leur responsabilité face aux situations qui ont crée. Ou tout simplement montré leur bonne foi au peuple qui leur a confiance en les mettant à ces postes de responsabilité.

  22. Mais c’est quelle histoire de scandales qui ne finit jamais monsieur le journaliste. Les responsables de ces faits ont payé de leur incompétence donc il faut arrêter de parler ce que le peuple sait déjà. Nous devons grandir et ne pas se laisser manipuler par les opposants qui veulent voir ce régime tombé.

  23. Notre presse de jours en jours est à la dérive. Il faut que la haute autorité de la communication puisse vraiment rentrer totalement en fonction pour vraiment réguler ce secteur. Des journalistes qui appellent maintenant au soulèvement populaire. C’est vraiment dans notre pays qu’on voit ça!

  24. Le manquement de Moussa a laissé beaucoup de séquelles. Mais aujourd’hui avec l’objectif que le président s’est assigné, la paix va revenir à Kidal. Les groupes qui se sont opposés hier, ont montré leur bonne volonté de donner une chance à la paix de s’installer.

  25. Je pense que Boubacar Yalkoué doit vite passer à l’acte en cherchant des armes pour les donner à ses acolytes pour qu’ils mettent en marche son insurrection.
    Toujours des articles incendier! Vous voulez mettre ce pays à feu et bien allez-y pour que nous ayons la paix. Espèce d’idiots si vous pensez que c’est en semant le désordre que vous allez arriver à vos fins.
    Allez-y donc!

  26. Comment un journaliste peut appeler à une insurrection. Il faut être idiot et vilain comme cet imbécile et borné de Yalkoué pour faire cela.
    Le pays n’a pas besoin de genres d’articles incitateur à la haine ou à la révolte. On vous donne combien pour faire de sale travail de dénigrements.

  27. Ce sont tous des malades; toujours en train de parler sans preuve. Aucun président n’a jamais été bon dans ce pays; Vous avez traité Konaré de tous les noms et ATT qu’on cite maintenant en exemple est aussi passé à la casserole ; aujourd’hui c’est au tour d’IBK que demain vous n’aurez pas honte de citer en exemple car vous ne savez pas ce que c’est que la honte. 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳
    Le président IBK se bat pour le pays et on l’accule de partout comme s’il avait dit qu’il changerait le Mali en un coup de bâton magique.

  28. La gestion du pouvoir d’IBK a toujours été transparente ; Il a hérité d’un pays gangréné par des maux qui ne favorisent pas l’essor du pays et ces maux sont à tous les niveaux de la société.
    Ce n’est pas à coup de bâtons magiques qu’IBK changera le pays. Il faut avoir un esprit citoyen et républicain pour comprendre cela au lieu de toujours crier au scandale.
    Savons-nous combien de temps ont mis les pays que nous citons en exemple pour se construire?
    Avons-nous les mêmes potentialités économiques? Ouvrons un peu les yeux et laissons IBK travailler.

  29. Le président IBK quelques soit ce qui peut se dire a une très belle optique pour notre pays. Mais quand on a un pays qui n’est pas encore sortis totalement de la crise on ne doit pas acculer le président de toute part. On doit plutôt l’accompagner pour une gestion plus efficiente et plus transparente. Cela passe par la critique positive mais pas par la diffamation comme on le constate de plus en plus.

  30. Ce genre d’articles ne visent qu’à jeter le discrédit sur la gouvernance du président IBK. Car rien qu’a voir le programme de gouvernement du premier ministre présenté devant l’assemblée nationale; il prends en compte toutes les aspirations profondes des populations. Certains ont connu des débuts de réalisations, d’autres pas. On ne doit pas toujours utiliser les manqués de la gestion du président de la république pour toujours le calomnier.

  31. Eh! T’as pas honte!! Ahah!! La folie!! C’est meme plus grave qu’on ne le pensaient toi!! Le saud! Ce vautour qui a une constipation intellectuelle, qui sait meme pas s’il est un homme ou une femme, nous casse les oreilles avec ses pseudo!!:
    Abdoulaye Soumeylou Maiga
    Ibn Noura Zeus
    Yachim Maiga
    Amadou Diakite
    Mariam Keita !!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
    fily diong
    Abdramane Diomandé
    Sissoko Moussa
    Djeneba Coulibaly
    Michou Mallé
    Lalaicha Touré
    Fadima Toure
    Mâlik Ibn Anas
    Boubacar Ly
    Mahamadou Kone
    Jacobin Dem
    Lassi Camara
    Boubacar Abida Maiga
    Mali En Marche
    Mamadou K. Diakite
    Sinaly Sissoko
    ……
    CojepamCouture Toure ahahaha!!!!! :mrgreen: :mrgreen:
    Joel
    Ami
    Djenebou Sylla
    ……..
    Veda Cisse
    Niamb Mn ahaha!!! :mrgreen: :mrgreen:
    Moussa Traore
    N’djo Sangare
    Amara Keita
    ….
    Yacouba Ouattara
    Makan Keita
    Ag Soueloum

    Pintade! tu n’as pas honte de dire qu’une autre personne est sans diginte et sans vergongne :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: Heureusement que le ridicule ne tue pas. La pintade sans conscience fait parti de la Mafia du regime IBK!! Tais toi l’idiot de Mara. :mrgreen: Ou peut etre meme Mara l’idiot!!

  32. Le Mali est un pays démocratique.Seul le peuple malien par la voie des urnes choisit leur président.appelez donc les gens à une insurrection est un acte anti démocratique et irresponsable

  33. Vous appelez le peuple malien à une insurrection contre le président qu’ils ont eux mêmes choisi.Arrêtez d’insulter le peuple monsieur

  34. Le Mali n’est pas le Burkina.IBK n’est pas Blaise et le Mali est pour les urnes et non des attitudes non démocratiques

  35. La Lybie,La tunisie l’Egypte sont des pays où il a eu des insurrections.Faites une analyse de ces pays avant et après l’insurrection.Vous comprendrez à quoi les ennemis du Mali vous appellent.

  36. j’aimerais bien savoir ce que l’insurrection au Burkina faso leur a apporté.Le pays est très instable pour la simple raison que ceux qui ont pris le pouvoir n’ont aucune notion de la gérance d’un Etat.Et le Mali n”est pas le Burkina.

  37. Cela vous amuse d’alimenter la presse avec de tels ragots n’est ce pas?Tant que vous serez là à intoxiqué les lecteurs nous serons là pour les éclairer.

  38. Des scandales crées à desseins pour vous faire voir.Car vous n’avez aucun projet de développement pour notre pays.On sait que c’est l’opposition qui en est l’instigatrice.

  39. Ces scandales vous connaissez bien kl’origine car vous en êtes les auteurs.Arrêtez donc de nous distraire.

  40. Sinon au Mali nous sommes fatigués des journalistes qui ne passent que tous leurs temps à parler mal de l’autorité.
    Comment une seule tête con peux se permettre de parler à la place de 77% des maliens ?
    Mr. le journaliste respecte toi et regarde les maliens comme des êtres fiers de leurs président.

  41. Tous les scandales dans ce pays sont des stragèmes politiques qui salir l’image du pouvoir.Et les journalistes sans éthiques se chargent de nous les faire gober.Mais y’a pas moyens.

  42. IBK fait ce qu’il fait pour le bonheur des maliens, nous savons tous que cet homme est un travailleur. Il est là pour nous, c’est seulement l’opposition qui se met à raconter des n’importe quoi pour lui faire monter des mauvaises coups…
    Vive le président IBK que nous aimons tous…

  43. Ces scandales ne sont qu’au solde d’un seul individu.Monsieur Dramé.Et les idiots de journalistes les publient pour empoisonner le peuple.

  44. Nous devons remercier le bon Dieu De nous avoir donné un fils de président Africain conscient qui garde la tête sur les épaules et sais où aller.
    Karim remplie bien ses devoirs…
    Et ce n’est pas parce qu’on est fils de président qu’on ne remplit pas ses devoirs envers les serments prises.

    Loin de ça…..

  45. Karim doit bel et bien être présent dans ses variétés de situations, en tant que Président de la commission de défense, il doit avoir un mot à dire, une idée sur chacun de contre sécurité du pays.

  46. Le choix en IBK n’est pas un choix vain, s’il est à la tête de la nation ce qu’il est capable de conduire cette nation, nous avons eu confiance en lui et en retour il à respecter notre confiance.

    Avec IBK l’espoir est permis, Oui, l’espoir est permis, parce qu’il existe un cadre pour le processus de paix, avec la signature de l’Accord d’Alger, dont la mise en route permettra à notre cher pays de recouvrer la souveraineté perdue dans la région de Kidal.
    Oui, l’espoir est permis, parce que le Mali bouge. Malgré les difficultés conjoncturelles, le Mali progresse, avec un taux de croissance de 7,2%, contre 1,7% au moment où IBK venait aux affaires, en septembre 2013. Qui dit mieux!

    Oui, l’espoir est permis, parce que le Mali est un pays où le climat des affaires est propice, un pays prisé par les investisseurs, qui se bousculent au portillon. Le Représentant de la Banque Mondiale pour les opérations au Mali vient de confirmer que les clignotants à Bamako sont au vert et son institution encourage les porteurs de projets à venir au Mali.

    Même son de cloche chez le Représentant du FMI au Mali, qui martèle haut et fort qu’avec l’avènement d’IBK au pouvoir, «le Mali a décollé».

    Oui, l’espoir est permis, avec des projets structurants pour sortir des villages du noir, de l’obscurité, avec tout l’impact que l’électrification peut apporter, en termes de développement, de sécurité et de joie de vivre dans une agglomération.
    Oui, l’espoir est permis, parce que le Mali s’acquitte ses dettes intérieures pour relancer l’économie, avec le payement aux banques et aux particuliers de la somme de 500 milliards de nos francs en l’espace de six mois.

    Merci au président IBK…

  47. Le choix en IBK n’est pas un choix vain, s’il est à la tête de la nation ce qu’il est capable de conduire cette nation, nous avons eu confiance en lui et en retour il à respecter notre confiance.

    Avec IBK l’espoir est permis, Oui, l’espoir est permis, parce qu’il existe un cadre pour le processus de paix, avec la signature de l’Accord d’Alger, dont la mise en route permettra à notre cher pays de recouvrer la souveraineté perdue dans la région de Kidal.
    Oui, l’espoir est permis, parce que le Mali bouge. Malgré les difficultés conjoncturelles, le Mali progresse, avec un taux de croissance de 7,2%, contre 1,7% au moment où IBK venait aux affaires, en septembre 2013. Qui dit mieux!

    Oui, l’espoir est permis, parce que le Mali est un pays où le climat des affaires est propice, un pays prisé par les investisseurs, qui se bousculent au portillon. Le Représentant de la Banque Mondiale pour les opérations au Mali vient de confirmer que les clignotants à Bamako sont au vert et son institution encourage les porteurs de projets à venir au Mali.

    Même son de cloche chez le Représentant du FMI au Mali, qui martèle haut et fort qu’avec l’avènement d’IBK au pouvoir, «le Mali a décollé».

    Oui, l’espoir est permis, avec des projets structurants pour sortir des villages du noir, de l’obscurité, avec tout l’impact que l’électrification peut apporter, en termes de développement, de sécurité et de joie de vivre dans une agglomération.
    Oui, l’espoir est permis, parce que le Mali s’acquitte ses dettes intérieures pour relancer l’économie, avec le payement aux banques et aux particuliers de la somme de 500 milliards de nos francs en l’espace de six mois.

    Merci au président IBK…

  48. IBK est un vrai travailleur, il a pu redresser le pays en deux ans. Il mérite vraiment le soutien des maliens.
    Une chose est sure : c’est lorsqu’on fournit des efforts ensemble qu’il est important de prendre soin du suivis des travaux. Les maliens doivent accompagner le président dans ses difficiles tâches de la république.
    Alors Mr. le journaliste arrête tes critiques sans aucune importance lorsqu’il s’agit de la république.

  49. Des journalistes sont toujours ouverts aux critiques, Et pourtant, des efforts ont été faits avec Les attentats terroristes déjoués ici à Bamako, les magiques coups de filets réussis par nos forces de défense et de sécurité. Sur la question, le président de la république, fort de sa détermination, s’est engagé à relever notre armée afin d’en faire une vraie armée de métier, dopée aux plans moral, économique et social.
    Je ne vois à quoi s’attend d’autre ce journaliste ?
    IBK est déjà sauver, à toi de te trouver un sauveur…

  50. Dans sa quête de ramener la paix et la quiétude, le régime, il faut le dire et à haute et intelligible, a réussi la prouesse de maintenir le cap économique. Les commentaires de l’UEMOA en font foi. L’énorme dette intérieure a été totalement apurée. Le taux de croissance est l’un des plus rayonnants de l’espace communautaire. Il était à 7, 2% en 2014. Qui dit mieux.
    Tout ça grâce à la bonne gestion du président IBK, Il ne va pas faire tomber le ciel sur le Mali quand même, alors Mr. le journaliste il faut savoir ce que tu dis.

  51. Toute chose reste à savoir que le gouvernement d’Ibrahim Boubacar Keïta n’est pas du tout malade comme le crois ce journaliste. C’est juste qu’il est payé par certains opposants, qui ne pensent qu’à eux-mêmes, pour dénigrer le régime d’IBK.

  52. Le gouvernement actuel du Mali a donné l’impression de bien faire plus que ses prédécesseurs. Je ne peux en vouloir à ce gouvernement jusque lui en vouloir. Mais tôt ou tard ce même journaliste dira le contraire de ce qu’il dit dans cet article, aujourd’hui.

  53. Je ne suis pas contre les journalistes maliens mais plutôt contre leurs analyses infondées et leur campagne d’acharnement contre le régime d’Ibrahim Boubacar Keïta. Cela à cause des 5.000 FCFA qu’ils prennent avec les Soumaïla Cissé, Tièbilé Dramé et consorts.

  54. Ibrahim Boubacar Keïta est engagé à combattre la corruption et autres maux qui font obstacle à la bonne gouvernance. Je sais aussi que d’ici la fin de son quinquennat, nous n’aurons plus à faire avec cette corruption.

  55. La politique au Mali a un sens de diffamations, de mensonge, de bêtises et de trahison de collègues. C’est la course au pouvoir dans laquelle il n’y a pas d’amis mais d’ennemis. Mais je ne pense pas si Mara a d’ennemis. La seule chose qui l’intéresse est le développement de son pays. Sa visite à Kidal était un coup monté par l’opposition contre son pouvoir.

  56. C’est vraiment dommage pour ce pays qui n’a pas de bons journalistes. Même dans une telle situation certains d’entre eux se donnent aux critiques. Karim n’est-il pas un citoyens maliens qui a droit à se postuler pour un poste électif?

  57. Aidez-moi, chers compatriotes, à savoir ce que l’honorable Karim Keïta a fait pour mériter une telle haine des hommes de médias au Mali?

  58. Tout citoyen est utile à son pays. Vous savez ce que j’apprécie chez Moussa Mara ? C’est son patriotisme et sa détermination à aider son pays à sortir de l’impasse. Je me souviens que quand il était PM, les opposants n’ont pas manqué un seul coup à lui rendre les tâches difficiles, jusqu’à ce que sa démission soit sollicitée par la population. Malgré tout cela, il s’est tourné contre le pouvoir sous lequel il a été PM. Je lui donne raison dans cette histoire de visite de Kidal.

  59. Moussa Mara avait parfaitement raison de se rendre dans la ville de Kidal. Cette localité était pour le Mali et nous devons tous se réjouir de la visite de Mara. Seulement que c’est la communauté internationale qui a aider les rebelles à rendre difficile cette visite.

  60. La jeunesse malienne doit tout à fait prendre le jeune politicien, ancien premier ministre, Moussa Mara, comme un référent en matière de politique. Je ne sais même pas comme le qualifié. Personnellement il m’a impressionné par ses actions de patriotismes. Ce journaliste est un apatride il ne pense qu’à son ventre. Sinon la visite de Mara a été salutaire. Ce qui déplaise aux rebelles. 😛 😛 😀 😀 😀 😯 😯 😯 😯 😯

  61. Les affaires dites scandaleuses ne le sont que par appellations. Aucune de ces affaires n'a été prouvée avec des preuves. Ce sont des affaires qui sont sur la table d'enquête. On ne peut pas faire comme si elles sont toutes vraies et incontestables alors qu'aucune preuve ne démontre cela.

    • Eh! T’as pas honte!! Ahah!! La folie!! C’est meme plus grave qu’on ne le pensaient toi!! Le saud! Ce vautour qui a une constipation intellectuelle, qui sait meme pas s’il est un homme ou une femme, nous casse les oreilles avec ses pseudo!!:
      Abdoulaye Soumeylou Maiga
      Ibn Noura Zeus
      Yachim Maiga
      Amadou Diakite
      Mariam Keita !!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
      fily diong
      Abdramane Diomandé
      Sissoko Moussa
      Djeneba Coulibaly
      Michou Mallé
      Lalaicha Touré
      Fadima Toure
      Mâlik Ibn Anas
      Boubacar Ly
      Mahamadou Kone
      Jacobin Dem
      Lassi Camara
      Boubacar Abida Maiga
      Mali En Marche
      Mamadou K. Diakite
      Sinaly Sissoko
      ……
      CojepamCouture Toure ahahaha!!!!! :mrgreen: :mrgreen:
      Joel
      Ami
      Djenebou Sylla
      ……..
      Veda Cisse
      Niamb Mn ahaha!!! :mrgreen: :mrgreen:
      Moussa Traore
      N’djo Sangare
      Amara Keita
      ….
      Yacouba Ouattara
      Makan Keita
      Ag Soueloum

      Pintade! tu n’as pas honte de dire qu’une autre personne est sans diginte et sans vergongne :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: Heureusement que le ridicule ne tue pas. La pintade sans conscience fait parti de la Mafia du regime IBK!! Tais toi l’idiot de Mara. :mrgreen: Ou peut etre meme Mara l’idiot!!

  62. Les affaires dites scandaleuses ne le sont que par appellations. Aucune de ces affaires n'a été prouvée avec des preuves. Ce sont des affaires qui sont sur la table d'enquête. On ne peut pas faire comme si elles sont toutes vraies et incontestables alors qu'aucune preuve ne démontre cela.

  63. Nous soutenons la visite de l’ancien Premier Ministre dans la ville de Kidal. Si certains militaires sont morts au cours de cette visite cela ne doit pas être une opportunité pour décrédibiliser Moussa Mara qui n’a fait que son travail.

  64. Les critiques toujours des critiques, rien que des critiques et encore des critiques à l’encontre de l’État. La presse malienne, depuis fort longtemps a stoppé son rôle primordiale qui reste celui de l’information, elle a maintenant pour rôle de perturber la conscience publique et stabilité politique.

  65. Les détracteurs essaient de tout mettre en n’œuvre pour pouvoir porter atteinte à Karim, pour la seule raison qu’il est le fils du président de la république. Et aussi qu’il est en train d’accomplit plusieurs actes salutaires et objectifs. La population malienne garde une immense confiance et de considération en lui.

  66. Les détracteurs essaient de tout mettre en n’œuvre pour pouvoir porter atteinte à Karim, pour la seule raison qu’il est le fils du président de la république. Et aussi qu’il est en train d’accomplit plusieurs actes salutaires et objectifs. La population malienne garde une immense confiance et de considération en lui.

  67. Quel que soit les propos sataniques des détracteurs, IBK reste toujours vérace puisque par ses compétences, il demeure toujours l’homme de la situation. L’homme qui vaut à la place qu’il faut. Il a seulement besoin du soutien de la population qui l’a élu avec plus 78% de voix, ainsi ensemble nous pourrons sortie notre pays de cette crise existentielle. Le président n’est pas le seul malgré qu’il soit le chef de l’Etat, toute les souches de la société sans exception ont leurs mots à dans reconstruction du pays.

  68. Laisser Tomi en paix, il n’a strictement rien n’avoir avec la visite d’IBK en France. Tomi est un ami d’IBK et leur relation se limite là. Qui peut dire que de toute sa vie, il n’a jamais connu d’ami plus ou moins avec un mauvais caractère, mais cela n’a pas empêché ce qu’on n’est aujourd’hui.

  69. Pourquoi pas Karim Keïta président de la République ? Depuis devenus honorable député, il a démontré plusieurs sa compétence, sa disponibilité et son sens du patriotisme. Le Mali a besoin de responsable aussi engager comme le prouve Karim Keïta.

  70. Seuls les ignorants, les inconscients, les opposants mal intentionnés, les apatrides, les détracteurs, les corrupteurs et corrompus se permettent de critiquer IBK et son régime. Parce qu'ils ne veulent pas voir le pays avancer. Les patriotes honnêtes, les dignes fils de ce pays ne critiquent pas. Ils préfèrent accompagnés, soutenir, proposer des idées différentes et plus avantageux et plus crédibles pour le pays.

  71. Laisser Tomi en paix, il n’a strictement rien n’avoir avec la visite d’IBK en France. Tomi est un ami d’IBK et leur relation se limite là. Qui peut dire que de toute sa vie, il n’a jamais connu d’ami plus ou moins avec un mauvais caractère, mais cela n’a pas empêché ce qu’on n’est aujourd’hui.

  72. Ce n'est pas parce qu'IBK est le patron des patron, qu'on doit l'accuser de la mauvaise gérance, de la mauvaise responsabilité des certains leaders politique ou dirigeant. IBK est le président de la république, alors il accord sa confiance à des personnes pour des travaux, alors la mauvaise gestion de c'est tâche revient plus souvent à l'intéresser.

  73. La presse malienne a perdue toute sa crédibilité et sa dignité, parce que le manque de professionnalisme manque le plus dans ce milieu. Les journalistes maliens racontent toujours des balivernes.

  74. Ces journalistes de merde nous portent la poissent à chaque fois, nous ne pouvons jamais être tranquille dans ce pays !!! Tous les maliens cherchent une porte de sortie, pourquoi voulez-vous faire perdre espoir aux gens ?

  75. Je ne comprends vraiment pas les journalistes maliens, pourquoi s’acharnent autant sur le président de la république et son gouvernement, ils ne vous ont absolument rien fait !!!

  76. Nous n'avons que faire de vos diffamations dans ce pays, vous nous la cassez les oreilles chaque jour que DIEU fait !!! Nous en avons marre d'écouter vos conneries tous les jours !!!

  77. Les journalistes maliens ne se lasseront jamais de vouloir créer une sorte de tension entre le gouvernement et la population tous les jours !!! Ce qui m’étonne le plus, est qu’ils font cela sans raison valable !!!

  78. Ces journalistes sont un vrai tas de merdes dans ce pays, des journalistes qui ne sont même pas capable de nous donner de bonnes informations en temps réel, ils ne savent que dire du mal du régime et de son entourage !!!

  79. Nous avons cru en lui, plus de 77% des maliens l’ont choisi pour leur sortir de la merde dans laquelle ils étaient plongé depuis plus de 20ans, il l’a fait !!! Nous le voulions pour mettre le pays sur la bonne voie de développement, il est en train de mettre en place une solide base de développement pour notre pays, de quoi avons besoin encore !!!

  80. Je me demande comment est-ce qu’on peut en vouloir jusqu’à ce point à quelqu’un qui fait tout ce travail pour le MALI et les maliens, quelqu’un qui se donne corps et âme pour le développement de notre pays ? A ce que je vois c’est de la pure méchanceté !!!

  81. IBK est celui dont le MALI avait besoin pour se relancer économiquement, sur la scène internationale, pour entamer un procédure de développement durable, pour permettre au MALI de préserver son intégrité territoriale et de faire régner la paix et la sécurité dans notre pays !!! Et il est en train d’accomplir ces différentes tâches à merveille !!!

    • Eh! T’as pas honte!! Ahah!! La folie!! C’est meme plus grave qu’on ne le pensaient toi!! Le saud! Ce vautour qui a une constipation intellectuelle, qui sait meme pas s’il est un homme ou une femme, nous casse les oreilles avec ses pseudo!!:
      Abdoulaye Soumeylou Maiga
      Ibn Noura Zeus
      Yachim Maiga
      Amadou Diakite
      Mariam Keita !!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
      fily diong
      Abdramane Diomandé
      Sissoko Moussa
      Djeneba Coulibaly
      Michou Mallé
      Lalaicha Touré
      Fadima Toure
      Mâlik Ibn Anas
      Boubacar Ly
      Mahamadou Kone
      Jacobin Dem
      Lassi Camara
      Boubacar Abida Maiga
      Mali En Marche
      Mamadou K. Diakite
      Sinaly Sissoko
      ……
      CojepamCouture Toure ahahaha!!!!! :mrgreen: :mrgreen:
      Joel
      Ami
      Djenebou Sylla
      Boubacar Cisse
      ……..
      Veda Cisse
      Niamb Mn ahaha!!! :mrgreen: :mrgreen:
      Moussa Traore
      N’djo Sangare
      Amara Keita
      ….
      Yacouba Ouattara
      Makan Keita
      Ag Soueloum

      Pintade! tu n’as pas honte de dire qu’une autre personne est sans diginte et sans vergongne :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: Heureusement que le ridicule ne tue pas. La pintade sans conscience fait parti de la Mafia du regime IBK!! Tais toi l’idiot de Mara. :mrgreen: Ou peut etre meme Mara l’idiot!!

  82. Vous parlez de ce jour du 21 où Mara a changé d’avis pour nier l’ordre qu’il a donné au militaire.
    Ce jour tout le monde sait que à 12 h30 sur rfi mnla demandait du secours et l’arrêt des combats, mais peu de temps après les données ont changé. Qu’est ce qui est passé ? C’est là la question.
    Qu’est ce qu’on a vu ?
    ibk pleurnicher et mara dire tout sauf garder sa ligne de conduite de départ pour que kidal soit malien. Il s’est tué ce jour là. Même s’il passe tout son temps à communiquer dans les mosquées,sur internet, il est cuit, il sera jamais président dans ce pays inchallah.
    Ibk sait la comédie qu’il joue mais la lumière du soleil ne peut se masquer par main.

  83. Mara a trouvé que KIDAL etait dejà interdit aux autorites maliennes… ni Dioncounda, ni CMD , ni Diango Sissoko, ni IBK, ni Tatam Ly ne pouvait mettre pied a KIDAL. La raison pour laquelle la visite heroïque de Mara a maltourné cest a cause du complot multidimensionnel international qui en place contre le Mali.

    Pourquoi nos journalistes a location menent ce combat anti-Mara pour les politichiens professionnels?

  84. Jusqu’à preuve de contraire, ce peuple n’est capable de rien. Bientôt il ne sera même pas capable de se gouverner. Il suffit de regarder certaines catégories de personnes qui sont au devant de la scène …… 💡 💡

    • Avec 5 epouses sur tes bras, as-tu vraiment le temps de penser a’ regler des problemes autres que ceux de ta famille?
      Yugu, SABALI!!!!!! TU ES PARMI CEUX QUI ONT TRAHI NOTRE FASO!!!!
      Le journaliste doit faire attention avec ses propos! IL FAUT CERTES DEFENDRE LA LIBERTE’ D’EXPRESSION MAIS FAIRE APPEL A’ L’INSURECTION ET A’ L’ANARCHIE EST UN CRIME!!!
      SOYONS PRUDENTS ET SAGES!!!!

Comments are closed.