Edito : Django, un Cheval de Troie?

31 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le putsch en gestation que l’ex-junte s’apprête à mener à terme avec la nomination de Diango Cissoko comme Premier ministre se précise de jour en jour, avec l’apparition d’anciens acteurs qui reprennent nettement du service.

Chahana Takiou, dirpub « Le 22 Septembre »

Il s’agit bien sûr des dirigeants de la Coordination des organisations patriotiques du Mali (COPAM), Branche N°1, conduits par Hammadoun Amion Guindo. Celui-ci n’a pas fait de mystère sur ses intentions: organiser les concertations nationales dans un bref délai, dissoudre à la fois l’Assemblée nationale et le Haut conseil des collectivités et mettre en place un nouvel Acte fondamental de la transition, afin de désigner le Président de celle-ci en lieu et place de Dioncounda Traoré.

Ce schéma est celui également de l’organisation jumelle, la COPAM 2, présidée par le Pr Younouss Hamèye Dicko. C’est aussi la voie idéale qui avait été tracée par l’ex-junte pour conserver le pouvoir. Manifestement, le chef des putschistes, le Capitaine Sanogo, reste dans ce canevas de travail et en a même appelé à l’organisation rapide des «nécessaires concertations». Avant, se posant toujours en recours providentiel, de préciser qu’il était toujours prêt à jouer tout rôle que le peuple lui confierait.

Il fallait donc trouver un Cheval de Troie, comme dans la mythologie grecque, qui va user de la ruse pour tenter de faire la paix, mais, en réalité, qui aura pour tâche de détruire ceux d’en face, c’est-à-dire tous les adversaires de ce plan machiavélique. Diango Cissoko a-t-il été choisi pour jouer ce rôle?

Incontestablement, c’est un cadre expérimenté et compétent. Mais il n’a, semble-t-il, aucune conviction politique. Ce qui le fragilise et le prédestine à jouer le rôle de cheval de Troie. Jugez-en vous-mêmes: Secrétaire général de la Présidence sous le Général Moussa Traoré, titulaire du même poste sous l’autre Général, ATT, et désormais  au service du Capitaine Sanogo pour lui obéir au doigt et à l’œil?

L’ancien ministre d’Alpha Oumar Konaré, Ousmane Sy, a parfaitement raison de s’interroger en ces termes: «le nouveau Premier ministre de la transition a-t-il réellement pour missions la restauration de la souveraineté de l’Etat sur l’ensemble du territoire national et l’organisation d’élections transparentes, justes et acceptées? Ou sera-t-il un Cheval de Troie pour des politiciens en uniforme, qui n’ont pas encore abattu toutes leurs cartes?»

Les appréhensions de l’époux de Mme Kadiatou Sow, 1ère femme Gouverneur du District et 1ère femme Chef de la diplomatie du Mali, sont on ne peut mieux fondées. Car si Diango Cissoko, dont la nomination a été saluée par tout le monde, apparait comme un don pour certains et comme le signal de la fin des incertitudes pour d’autres, il pourrait aussi s’avérer être une malédiction pour notre pays. De la même manière qu’on craint les Grecs à Troie, même quand ils apportent des cadeaux, il nous faut nous habituer à craindre tout ce qui vient de Kati.

Diango Cissoko ne nous inspire pas confiance, non pas parce qu’il était l’un des plus proches conseillers occultes de Cheick Modibo Diarra, mais  pour ses accointances avec la junte. Au même moment où il guidait CMD, Diango se préparait à lui succéder. Il avait tenté de jouer le même rôle avec le PM Pinochet lorsqu’il était le Directeur de cabinet de ce dernier. En vain.

Alors, comment faire pour éviter à ce Cheval de Troie d’exécuter sa sale besogne? Le peuple doit arrêter de somnoler et de se laisser berner par les belles paroles. Il doit se muer en vraie sentinelle de la démocratie, sinon le pire est à craindre. Comme le dit l’autre, que Dieu sauve le Mali!

Chahana Takiou

SOURCE:  du   17 déc 2012.    

31 Réactions à Edito : Django, un Cheval de Troie?

  1. Kadi

    La solution c’est de nommer un étranger à la primature, parce que entre nous, nous ne pouvons nous faire confiance!

  2. fatoumetou

    J ai beaucoup de respect pour MR DJANGO CISSOKO ,mais il était trop impliqué dans l’ancien système pour faire fi de la corruption qui a gangréner ce pays..Cheik Modibo DIARRA ,certes avait quelques défauts d’auto suffisance de lui même ,mais je suis persuadée qu il était « la solution  » pour le Mali.Beaucoup des ministres actuels de la transition émanant des partis politiques ne sont là que pour se remplir les poches.
    Dommage pour notre Mali ….Mais on continuera de prier …

  3. lac

    Un homme qui travaille dans tous les systèmes n’est pas bon ou qui se montre indispensable dans un pays n’est pas bon il faut savoir dire non meme souvent face aux postes juteux? le peuple malien est confié au bon dieu que nous dieu nous assiste et nous protège? le nouveau pm est déja usé par le pouvoir? je suis pour LA PREMIERE ?FOIS PESSIMISTE dans ma vie pour le Mali?

  4. lac

    Le recul est consommé au mali on ne pourra jamais aller de l’avant ? l’histogramme de diango sissoko va à un ordre décroissant : secretaire général à la présidence sous Moussa traoré,segal à la presidence de ALPha et de ATT et meme à la primature sous pinochet? Servir,et sous les ordres de deux généraux :Général Moussa Traoré et Général Amadou toumani ,et treminée sous les ordres d’un capitaine ? quel assoifé de pouvoir ce Diango, il est sans conviction pour ce pays et il n’est pas la solution:le mali est foutu ? Wait and see ?

  5. Rebel

    pour une fois, monsieur TAKIOU va a l’essentiel sans sentimentalisme avec une analyse aussi pertinente que perspicace. lisons plutôt :

    Incontestablement, c’est un cadre expérimenté et compétent. Mais il n’a, semble-t-il, aucune conviction politique. Ce qui le fragilise et le prédestine à jouer le rôle de cheval de Troie. Jugez-en vous-mêmes: Secrétaire général de la Présidence sous le Général Moussa Traoré, titulaire du même poste sous l’autre Général, ATT, et désormais au service du Capitaine Sanogo pour lui obéir au doigt et à l’œil?

    il faut même ajouter que c’est pendant les bons et loyaux services de ce monsieur aux deux PR les plus décriés de l’histoire du Mali, que ces derniers ont été balayés du pouvoir… parce que mal coachés certainement leur SG. coïncidence ou pas, allez savoir…! mais sans doute un bonne mise en garde pour le président de cette transition. alors, au mathématicien adémiste d’en tenir compte et de rester sur les yeux grandement ouverts. car un homme averti en vaut deux… :-D

  6. chers malien arretons l hypocrisi le mali doit etre le souci de tout
    les fils du mali

    le mali sera au dessu de tout les traitres
    notre probleme n est pas que sanogo seulement mais c est de nous tous
    personne n est pret au sacrifice que la nation a besoin en de tell
    surconstance
    la gravite et le complot internationnal que le mali subi doit etre un facteur de motivation pour se retrouver et aller vert l uniter sacre indispenssable pour liberer notre pays
    a quoi bon de rester dans cette turbulance si la societe cvile ne peut pas asumer alors bien que je ne suis pas d accord sanogo force est de reconnaitre que le mali
    na plus d homme fort pret au sacrifice alors que l armee prenne le pouvoir legitimement pour qu on puis defintivement quitter de cette
    imiliante situation que le mali entraine de subir
    que dieu beni le mali libre et prospere

  7. celui qui se tape blanche merde et son coco 100 armes

    coco=blanche merde= sanene ba kulé fa kulé den kulé itakou bakou :evil: :?: :lol:

  8. Massaye

    Bravo Chahana Takiou ! Seul journaliste qui a vu juste. Comme dirait l’autre: « un homme averti en vaux deux ». Les Maliens sont avertis, ils ont le choix entre le porgrès ou le recul de vingt ans en arrière.

  9. Eleminator7

    une analyse approfondie de la ruse de Sanogo et de tous les nomminés du gouvernements dont les maliens sont victimes. Malheureusemnt, ils ne sont pas dotés de cette intelligence des Grècs (trucquer les troyens en remplissant le ventre du cheval avec 50 Soldats afin d’ouvrir les portes pour les autres combattants Grecs) qui avait pour but de liberer la belle Helène et redonne AU Grecs ce qu’il avait perdu.

    Je me permetrais de nommer Sanogo et son clan, le gouvernement de transition y compris les intrus du Nord : PARIS(celui qui a enlevé Helène pour l’ammné à Troie)

  10. Kadi

    Laissez le pouvoir et organisez vous en société civile plus forte. Il y a des pays où les citoyens ne se préoccupe pas de qui est PM parce qu’ils sont assez forts pour rejeter tout ce qui ne fait pas leur affaire. Au Mali tout le monde respire et vit par l’Etat et c’est malheureux!

  11. Touré Almatar

    QU’ALLAH VEUILLE SUR LE MALI.

  12. MAIGA SALIA

    bonne analyse

  13. TOURE ABBA

    UNE TRES BELLE ANALYSE .Rien ne nous dit que nous sommes parti pour de bon!!acceptons seulement qu’il ya eu un coup d’etat au mali!!la communauté internationale refuse d’accepter cela, c’est dommage que nous sommes aussi dans un ensemble!!mais il faut accepter les realités du Mali!!je pense que c’etait simplement une democratie de façade dans un pays gangrené par la corruption!!on a vu bien les elections de 2002.LE peuple a bien voté pour quelqu’un qui n’est pas arriv au pouvoir à la fin!!c’est dommage qu’on allait pas nous retrouver dans cette situation!!l coomble du Mali c’est que durant les 20ans de democratie, le pays a été dirigé par deux personnes connues dans le secteur de l’education et de l’armée qui n’ont rien foutu!!’c’est dans ces deux secteurs aussi que le Mali a échoué tirons les leçons.Laissons tranquille aujourd’hui les militaires, même s’ils se mêlent de la vie politique, ils sont avant tout des citoyens!!de toute façon aujourd’hui aucune des institutions n’est legitime parce que les mandats sont terminés meme si on essaye de chercher un arrangement par un prolongement!!On crie partout que c’est l’armée malienne qui sera au front dabord et ensuite suivent les autres!!donc laissons l’armée se preparer!!il faut aussi vite tenir ces concertations , mais des à present nommé la commission aux negociations avec les mouvements armés non associés à AQMI ET MUJAO.
    jE CRAINS aussi que le nord ne revendique son appartennance à ses mouvements comme l’a fait les notabilités de Menaka!!en revendiquant leur appartenance à ansar-dine et non l’Etat du Mali,il y a un aveu d’impuissance de l’Etat dans lequel se trouve cette communauté!!ces populations commencent dejà à etre gagnées par la lassitude!!que faire si on veut simplement vivre en paix, il n’ya pas d’alternative que d’accepter la volonté des occupants en attendant de voir un lendemain meilleur!!C’est pourquoi, l’armée doit même faire attention à ne pas faire l’amalgame entre les gens qui ont fui le pays pour se protéger ,les gens qui pour simplement defendre leur village ont eu à collaborer avec l’ennemi puisq n’ayant pas le choix puisque leur protecteur l’armée du Mali a fui et maintenant les vrais ennemis qui sont ceux qui ont pris les armes contre le Mali.c’est important parcque certaines personnes sont allés jusqu’à denoncer des personnes qui ne sont pas des traitres comme du tant de la 2eme guerre, simplement parcqu’ils ont des probleme personnels au village ou en famille ,donc il faut nuir à leurs images!!cela ne marchera pas!!c’est une lutte qui est vouée à l’echec!!il ya des gens qui aiment bien leur pays, leur ville et village, simplement ils n’ont pas le choix devant des occupants armés!l’armée a fui, voulez vous qu’un civil dise à ces gens sortez de chez nous ,on ne vous aim pas? impossible!!si l’armée etait restée et luttait, la population peut bien se revolter et montrer que les occupants ne sont pas les bienvenus!!!Donc aujourd’hui l’armée malienne herite d’une mauvaise strategie militaire de l’ancien regime qui a creer des failles au sein de l’armée!!laissons ces jeunes braves militaires venus pour redorrer le blason de l’armée et relever le defi!!Bon entendeur salut!!N’ecoutez pas les imbeciles qui viennent vous dire que telle personne au village etait avec les rebelles, ou les islamistes!! ce sont des politiciens qui ont fui et laissés la population et qui savent qu’ils ne seront plus élus dans ces villes!!d’ailleurs ils sont tous domiciliés à bko.

  14. andre samake

    Capt. Sanogo est le grand gendarme du Mali qui rêve d’être empereur un jour.

  15. Niyefôkoyesegou

    je penses que c’est un homme qui s’est s’effacer au moment difficile.Il était toujours là, il est aussi responsable de ce qui est arrivé à ce pays

  16. www.djonkola.com

    bjr. A présent le Mali cherche les Mains de celui qui peut le bâtir sans haine, mais hélas!!!!
    merci.

  17. FURQANN

    Sauf que vous accusez injustement la COPAM coté Hamadoun Amion Guindo, car le seul Ministre qui le représentait à savoir Boubacar Kébé de la Culture, et qui se trouve en même être membre du Bureau exécutif de la CSTM (la centrale syndicale de Hamadoun A Guindo), a été débarqué au profit de l’autre COPAM dirigée par Younouss H Dicko, à travers le nouveau Ministre de l’Enseignement Sup Messaoud Ould mohamed.

  18. pengyou

    « Le peuple doit arrêter de somnoler et de se laisser berner par les belles paroles. Il doit se muer en vraie sentinelle de la démocratie, sinon le pire est à craindre.  » Comme si vous n’etiez pas la sous ATT pour faire la remarque. Avalez votre venin d’encre et foutez la paix aux gens.

    • stay strong

      merci pengyou. Pourquoi ATT à cohabité avec les djihadiste sur son territoire ?

  19. vrannnnnnn

    la COPAM se fout le doigt dans le cul il n’ya que dioncouda et l’assemblée nationale qui sont légitimes au Mali rien d’autre

  20. maiga a souma

    vous vous trompez maliweb en censurant les posts. les mêmes choses quand diarra étais arrivé. l’histoire nous a donné raison. et puis, c’est inutile de censurer un post, il est toujours publié. perte de temps.

  21. james10

    Chahana, je vous cois sur parole! Vous avez vu juste ces derniers jours, alors je crois en votre scénario catastrophe!

  22. nonalinertie

    Ce qui est drôle, quand un gouvernement échoue, on s’attaque au PM, alors que c’est la junte qui est aux postes clefs. Le capitaine, comme le poisson Pétain, le fanfaron DADIS, souhaite sûrement être grillé dans l’huile du pouvoir. Mais a-t-il ce courage, lui et son CNDERRIERE ? Il a déjà touché au tô brulant pendant une quinzaine de jours et l’a lâché sous la pression de la communauté internationale et des maliens. Osera-t-il récidiver à la manière de l’accro assassin incorrigible qu’il est ? Je ne le crois pas. Tout ce qu’il souhaite, c’est que ses sbires soient au pouvoir pour lui procurer alcools, drogues, moutons grillés et prostitués à coup de millions à la fin de chaque mois et qu’on ne parle plus de front. Mais cette voie est-elle tenable même à moyen terme ? Si dans quelques semaines, DJANGO SABATA TRINITA ne propose rien de concret pour libérer le Nord et tenir les élections, il sera à son tour voué aux gémonies par les ressortissants du Nord, les journaux, la communauté internationale, et j’en passe. Parce que le statu quo suppose poursuite des amputations, lapidations, enlèvements, arrêt de tout processus de développement, etc. Ainsi, le nouveau PM n’a pas 10 000 solutions: i) prélever 10 000 FCFA par mois sur tous les salaires pendant un an en faveur de l’effort de guerre, ce qui est peu probable ou ii) convaincre rapidement la communauté internationale à voter la résolution qui va débloquer les 200 millions de dollars pour libérer le Nord avec les troupes de la CEDEAO, l’armée malienne et les brigades d’autodéfense encadrées par les militaires.

  23. Gâlo

    J’invite chahana à vérifier dans les budgets d’Etat des quelques années passées. ATT aurait fait un pti cadeau de 200 millions de nos francs à notre PM actuel pour rénover sa propre maison à Korofina.

    • james10

      Ca m’étonnerait qu’on puisse voir cette dépense dans le budget de l’Etat. C’est certainement une dépense financée par les différentes caisses occultes du régime ATT ou de l’argent de la corruption.
      En effet, sa maison de korofina a fait l’objet, il y a quelques mois, d’un joli lifting! Transformation en étage, installation de splits dans toutes les chambres et au passage acquisition de nombreux véhicules pour lui et ses enfants.

  24. Djon Te

    tout ce qui se fait viserai le retour du systeme et les Mali revenir dans le commun ground avec les pays de la sous region, pas d’ ambitions sous menace de division.
    Souvenez vous , ce pays a voulu apres tout s’ exprimer et se developer, se faire entendre internationalement, alors , on l’ a arrete net avec une rebellion touareg organisee et soutenue de l’ exterieur par ceux la meme qui pretendent vouloir nous aider

  25. Seguka

    Mon pays, yèrèssagokèyôrô

  26. fakolyhakika1

    Il n’y a jamais deux sans trois. Ni trinita, ni zabata, c’est moi sartana. Attention Django est arrivé, le premier qui sort la tête est cadavre. Et les masques comment à tomber. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  27. Billali ka bourou

    Merci M. Takiou je ss vraiment d’accord avec toi qu’elle belle analyse tu as bien vu cé pour cela au tps ATT il n’a pas été premier ministre il y a cherche en vingts merci merci

    • sandiego

      N’importe quoi! Conseil si tu n’a rien a dire reste tranquille. Desole apres un si bel article de lire des anneries pareil!

  28. BATHIO

    Tres belle analyse comme toujours Mr Takiou, C’est de cela que j’avais appercus tres longtemps. Sanogo est belle et bien un politicien en uniforme et c’est la raison principale que CMD ne voulait pas de cette concertation qui vas porte le capitain au pouvoir. Mais il rencontrera le peuple sur sa route inchalaou…

    Django n’a pas assez de charisme pour defendre notre democracie non plus Djonkounda. Mais apres tout il sera bon que Sanogo lui meme viens a la tete, comme cela il n’ y aura plus d’arrestation et il sera lui meme arrete cette fois si jamais il echoue.