Edito : IBK Président

48
Chahana Takiou, Dirpub 22 septembre
Chahana Takiou, Dirpub 22 septembre

Le second tour de la présidentielle du 12 août, opposant IBK et Soumi, s’est bien déroulé, dans le calme et la transparence requise. Aucun incident majeur n’a été signalé, en tout cas à Bamako, où les électeurs se sont déplacés sous une pluie douce pour accomplir leur devoir civique.

 

 

L’affluence n’était pas comparable à celle du 1er tour, ce qui pourrait jouer sur le taux de participation, estimé alors à 48,99%. En outre, au regard de l’écart énorme entre IBK, près de 40% contre environ la moitié pour son challenger au premier tour, l’ancien Premier ministre est sans nul doute le super favori du second, sans compter les nombreux reports de voix en sa faveur.

 

 

En effet, sur les 26 autres candidats en lice au premier tour, au moins une vingtaine ont appelé à voter IBK, alors que de l’autre côté, seuls Bittar et Modibo Sidibé, auxquels s’est joint Tiébilé Dramé, qui avait renoncé à sa propre candidature le 28 juillet, avaient décidé d’accompagner Soumi. Les voix engrangées par ces deux  candidats malheureux n’atteignent pas 6%. Celles-ci, ajoutées aux 20% de l’ancien ministre des Finances donneront dans les meilleurs cas 26%. En y ajoutant les voix de la dissidence ADEMA, on pourrait être dans les 30%.

 

 

C’est dire que Soumaïla Cissé sera certainement vaincu, sauf cataclysme ou miracle républicain. Notre pronostic, comme nous venons de le démontrer, c’est IBK  à 70% contre 30% pour Soumaïla Cissé. Ce dernier aura pourtant bien bataillé durant la courte période de la campagne du second tour. Il aura tout fait pour convaincre les électeurs qu’il pouvait bel et bien battre IBK.

 

 

Il est même allé jusqu’à dire que nombre de ceux qui avaient voté pour ce dernier au premier tour ne le feraient pas au second tour. Il aura tout tenté, démocratiquement, pour inverser la tendance, en lançant au passage quelques piques et en réclamant haut et fort un face à face. Malheureusement pour lui, IBK a poliment refusé, en disant qu’il n’était pas «besogneux».

 

 

Cela relève du politiquement correct, étant donné qu’aucune loi ne l’impose et qu’on ne prête pas le flanc à un adversaire qui tente de réussir un coup de communication.

 

 

Dans l’ensemble, la campagne électorale s’est bien passée. Les candidats ont mouillé le maillot et nous osons espérer que la démocratie malienne reprendra demain de plus belle.

 

 

En tout cas, les défis sont immenses. IBK ne doit pas décevoir, parce qu’à la faveur de ce scrutin, il est devenu phénoménal. Tous ses faits et gestes seront minutieusement contrôlés, commentés et appréciés. Le premier challenge est de réussir le grand rassemblement qui se dessine autour de lui, tout en réservant à la future opposition sa place, laquelle sera connue à l’issue des législatives de septembre prochain.

 

 

Il est souhaitable que les dates annoncées soient maintenues, pour nous permettre de sortir des temps des élections et d’avoir un gouvernement légitime, formé sur la base de la majorité parlementaire, afin que le vrai travail puisse démarrer, dans l’attente de combler les aspirations profondes du peuple malien.

Chahana Takiou

PARTAGER

48 COMMENTAIRES

  1. au fait takiou tu es très rancuneux. dépuis que tu as été meprisé à la conférence de presse de l’URD, tu t’en prend toujours à SOUMI.
    je te dis une chose: tu as plus à perdre qu’à gagner. un journaliste ne doit pas être jusbjectif. reste comme tu étais et tu as tout à gangner.

  2. moi je comprend chahana et je lui connai trés bien .nouveau chahana enver ibk sa m’etone pas de ta part de detesté soumi champion car ses toi qui la surnommé soumi et aujourdhui a cause de ton égoîse tu a changé de camp .chahana tu tes tué pour soumi tu tes battu on ta tout dis à cause de ton soumi champion.mai je croi k tu doit pas oublie ou bien toi aussi cette foi si fo coulouba mai ité kichi chahana car tu serrai j’amai le conseillé de broma ni de sanogho.le reste yakilibadafa ?

  3. Monsieur Takiou , votre analyse est pertinente
    Nous attendons de vous des écrits susceptibles d éclairer et d Informer
    Bravo

  4. chanana est devenu griot aussi pour venir nous chante les louanges de manse massa…..heureusement que les maliens connaissent ce vieux …

  5. “Il est même allé jusqu’à dire que nombre de ceux qui avaient voté pour ce dernier au premier tour ne le feraient pas au second tour. Il aura tout tenté, démocratiquement, pour inverser la tendance, en lançant au passage quelques piques et en réclamant haut et fort un face à face. Malheureusement pour lui, IBK a poliment refusé, en disant qu’il n’était pas «besogneux».”. En d’autres termes IBK A FUI le debat contradictoire, et pour accepter un tel comportement de la part d’un PRESIDENTIABLE il fallait vraiment etre un journaliste malien 😥 .

    Quelle honte!!!

    • Il ibk n’est pas besogneux mais il use de toutes les astuces pour ne pas dire les vilennies pour se porter a koulouba… Toi takiou et ibk vous etes meprisables…

  6. C’est vraiment honteux de voir qu’au Mali c’est toujours la ruée vers le “roi” du jour.
    On peut gager que si c’était Soumi qui était super favori pour être président, les mêmes qui jouent aux “griots” (journalistes et “hommes politiques”) seraient de son coté.
    Quelle HONTE pour le Mali de voir que chacun ne se soucie que de sa propre petite personne et on du devenir du pays.

    • CHERS LECTEURS IL FAUT SAVOIR QUE CHANA EST UN TORCHON IL N A AUCUNE DIGNITE IL N EST PAS COMME ALEX CALAMBRIS OU UN ADAM THIAM DES VRAIS JOURNALISTES. IL FAISAIT LA COURBERTTE CHEZ SOUMAILA.

      C EST LE GRIOT DE IBK MAINTENANT/ MAIS CE QU IL OUBLIE IBK ET SOUMAILA SONT PROCHES.

      LES ESCROS VONT AVOIR TOUS HONTE

      • Connais-tu vraiment Adam Thiam? Attention! mefies-toi de lui comme tu peux te mefier de l’eau qui dort. ArawaneExpress? On sait de quoi il s’agit….

    • As-tu vraiment besoin de lire les betises de Moussa ag, Rebel, yugucon et les autres cons?

      • Étant débile et bien plus démentiellement con que “Moussa ag, Rebel, yugucon et les autres cons” j’ai le devoir de me perfectionner et CAPI ne semble pas être un exemple à suivre….Moussa Ag par contre c’est oui….il a magnifié mon pseudo à mon gout. TOI, TU ES SANS UTILITÉ POUR TOI- MEME ET ENCORE MOINS POUR LE MALI.

      • Je te conseille vivement d’acheter 2 nouveaux timbres édités par Moussa Ag et les offrir à SINKO et KOUNBA SACKO alias GOSPEL SINGER.
        Pour toi; je m’en occupe perso

  7. « Il faut savoir raison garder ».

    Nelson Mandela, après 27 ans en prison, a surpris son peuple, surtout la portion black, en pardonnant les pionniers de l’apartheid. Il n’a pas profité de son poste de président pour prendre une revanche contre la minorité blanche… Les noirs africains ont très vite compris et ont abdiqué.
    Lorsque Barack Obama devenait le premier président noir des états Unis d’Amérique, les américains noirs et les africains ont cru à une aubaine dernière. Ils ont été obligés de diluer leur ardeur…
    Ainsi le peuple malien sera obligé d’adoucir sa passion. La déception sera quasi certaine car, IBK ne pourra raisonnablement pas botter le derrière de tous les touaregs. Tout comme Mandela n’a pas pu botter le derrière de tous les Afrikaners. Moins encore qu’Obama ne peut pas botter le derrière de tous les républicains.
    Tout simplement parce que les menaces de l’environnement externe sont moins maitrisables et peu prévisibles, contres lesquelles nos forces demeurent faibles…

  8. Chahana,je suis fier de toi.tu as fais une analyse très poussée ,impartiale et même des félicitations à l’un ou à l’autre camp.Qui se sent morveux ,se …,et il y’a bien des gens susceptibles .On n’y peut rien.On te soutient.Encore Bravo!D’autres confondent le sommeil et la mort.Ils verront en peu de temps la différence grâce à la ceni.Vive IBK,Vive le Mali,uni et prospère!À bas les vendeurs de drogues et leur clan.

    • Ce journaliste depuis le début des élections fait des analyses très partiales.Si le colonel Takokelen a eu peur d’avancer des chiffres au 1er tour et s’est contenté d’écart, ce journaliste statisticien lui a des chiffres têtus(70% contre 30%)qui pourraient bien inspirer le colonel Takokelen).Il faut éviter d’aller vite en besogne et si vous êtes l’avocat du diable en défendant le refus d’IBK d’aller au débat il faut savoir que même les plus IBKistes des IBKistes ont regretté ce manque d’élégance car même si le débat n’est inscrit dans aucune loi électorale, il est une tradition démocratique qui signe la maturité démocratique des candidats et permet au peuple de mieux apprécier ses candidats.J’espère pour toi que si IBK est élu il te fera appel comme conseiller à la communication…

  9. chahana est né opportuniste donc ne l’en veut pas est un pauvre journaliste qui ne vit que du balancement tantôt ici et tantôt la bas ce pour ca qu’on allait lui botter le cul l’autre jour au qg de Soumi

  10. Mr AG RHISSA, l’heure n’est pas à la distribution d’indemnité financière, le MALI a des difficultés financières.

  11. Bonjour,
    Le succès de cette élection présidentielle 2013 au Mali est le symbole de la victoire de la démocratie, cadeau, que les Maliens ont voulu donner au Mali, à la France et à la communauté mondiale pour leur support.

    Félicitations à IBK pour les résultats obtenus.

    Le Président, François Hollande, a joué un rôle moteur pour (1) avoir pris la décision courageuse de lancer au Mali l’opération serval avec des risques impondérables, (2) avoir cru avec une grande détermination à cette élection au Mali et (3) y avoir mis les moyens nécessaires avec l’aide de la communauté mondiale.

    François Hollande, mais aussi le gouvernement de transition au Mali et le Président Malien par intérim doivent être félicités et reconnus pour ce succès.

    Une reconnaissance doit être organisée avec une garantie d’une indemnité financière conséquente pendant au moins un an à chacun des membres de ce gouvernement et au Président par intérim.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC/GOUVERNANCE

    • Ils ont fait leur boulot et nous le remercions chaleureusement et autorisons même des filles à leur faire la bise. Point

    • Monsieur, vous reprenez le même refrain depuis le premier tour “indemnité financière conséquente pendant au moins un an à chacun des membres de ce gouvernement et du Président par intérim”. C’est hallucinant et choquant comme raisonnement! Pensez-vous donc que la vraie reconnaissance est forcement de nature financière? L’honorabilité n’est pas la vénalité. Ces gouvernants n’ont fait que leurs devoirs; ceux pour lesquels ils ont été choisi pour le Mali. Vous les déprécier donc avec votre proposition absurde! Un grand Merci à eux vaut mieux que toutes les gratifications matérielles. Et je ne vous demande aucune indemnité financière pour ce post, un merci me suffit! 😀

      • Bonjour,
        Savez-vous que certains d’entre ces ministres n’auront aucune ressource financière après leur poste de ministre.
        Il faut penser à eux.
        Bien cordialement
        Dr ANASSER AG RHISSA
        EXPERT TIC/GOUVERNANCE

  12. C’est mieu comme ça que le meilleur gagne car Dieu a déja choisi mon candidat et c’est lui qui est le best

  13. Bonjour,
    Je suis la Mangue à tête humaine de Kabako et j’ai toujours appelé à voter IBK, comme le Chérif de Nioro. Aucun journal ne parle du soutien que j’ai apporté au camp d’IBK pour magnifier sa victoire…c’est proprement scandaleux et une nouvelle honte pour la presse malienne…
    Le jour du scrutin, toutes mes amies de l’Association des Mangues à Têtes Humaines du Mali, ont bel et bien voté IBK.L’association que je préside rassemble environ 400 000 membres. Nous avons réussi à voter plusieurs fois, ayant de nombreux amis preneurs de thé sous les manguiers dans la police, ce qui fait 800 000 voix.
    Compte tenu de ce soutien de poids et de notre contribution à la victoire éclatante d’IBK et de la démocratie au Mali, J’EXIGE UN POSTE DE MINISTRE DANS LE FUTUR GOUVERNEMENT!
    En tant que Mangue à Tête Humaine, j’exige le ministère de l’agriculture! Non, plutôt celui de la défense en fait…ou les 2 si c’est possible.

    En cas de refus, nous les Mangues à Tête Humaines, nous allons tout casser à Bamako!!!
    Cette fois, on ne nous volera pas notre victoire et nos DAF!!!

    Signé : La Mangue à Tête Humaine de Kabako.

  14. Combien de personnes au Mali suivront un tel débat? Il est illusoire de penser qu’au Mali un face à face pourra changer quelque choses dans la tête d’un citoyen qui choisit un homme et non un parti ou un programme.

  15. Je n’ai jamais apprécié ce Chahana. Il est trop agité moins intelligent, moins profond dans ses analyses, trop partisan.J’ai comme l’impression que c’est un journaliste qui fait le journalisme juste pour. Il est approximatif, vulgaire, carent. Il n’a pas le niveau. Je le vois lors des débats sur AFRICABLE. Je me demande pour quoi cette chaine lui fait appel. Ce n’est pas bon pour l’image du pays que de laisser un tel journaliste se perdre dans ses analyses et gesticuler par la suite. Je ferais meilleur journaliste.

    • Oui Kouroulaminika, j’adhère parfaitement à votre commentaire et je suis tout à fait d’abord avec vous à propos de ce journaliste. Vous l’avez très bien décrit. Je pense qu’il cache quelque chose raison pour laquelle se comporte de la sorte. Il est trop agité et manque de ‘self-control’.

  16. Le débat est un faux problème dans le contexte du Mali. Peut-être c’est pour singer les autres. Sinon combien de maliens vont suivre? Puisque certains le souhaitent, mettez la disposition dans le nouveau texte fondamental à venir. Et on verra. Tout comme la fin du nomadisme parlementaire qui n’est autre chose que la trahison des électeurs au niveau de l’hémicycle. Et que sais-je encore?
    les journalistes ont au moins le mérite de nous dire des choses que nous autres débatton s au niveau des grins et qui s’arrêtent là. Quant à leur bord, leur état de pauvreté, leur niveau de réflexion, faisons en sorte qu’ils s’améliorent.

    Vive le Mali!

  17. Je me réjouis de l’élection de Ibrahim Boubacar Kéita comme président de la République. Car le pays en avait besoin. Maintenant les Maliens doivent à la fois lui donner une majorité claire à l’assemblée nationale et renforcer les contre-pouvoirs:

    1- renforcer les autres institutions de la République;
    2- Assurer l’indépendance et le professionnalisme de la Presse;
    3- Renforcer l’opposition.

    Pour éviter toute dérive en matière de gouvernance, les Maliens sont condamnés à mettre en place ces trois éléments.

  18. Merci Papy1, j’aurais aimé que ce journaliste écrive comme un article constructif comme le sont tes propositions. Malheureusement il se prépare pour la soupe. Voilà des gens prêts à tout pour se faire les poches et qui par ailleurs créeront des troubles avec leur boulimie maladives.

  19. Je me réjouis de l’élection de Ibrahim Boubacar Kéita comme président de la République. Car le pays en av

  20. le problème de soumi c’est bien le fdr et le pds les gends veu ce debrance de ces vayous .
    répondre á afompia

  21. « Il faut savoir raison garder ».

    Nelson Mandela, après 27 ans en prison, a surpris son peuple, surtout la portion black, en pardonnant les pionniers de l’apartheid. Il n’a pas profité de son poste de président pour prendre une revanche contre la minorité blanche… Les noirs africains ont très vite compris et ont abdiqué.
    Lorsque Barack Obama devenait le premier président noir des états Unis d’Amérique, les américains noirs et les africains ont cru à une aubaine dernière. Ils ont été obligés de diluer leur ardeur.
    Ainsi le peuple malien sera obligé d’adoucir sa passion. La déception sera quasi certaine car, IBK ne pourra raisonnablement pas botter le derrière de tous les touaregs. Tout comme Mandela n’a pas pu botter le derrière de tous les Afrikaners. Moins encore qu’Obama ne peut pas botter le derrière de tous les républicains.
    Tout simplement parce que les menaces de l’environnement externe sont moins maitrisables et peu prévisibles, contres lesquelles nos forces demeurent faibles…

  22. Quelques conseils a Mr. Le Président Ibrahim Boubacar Keita.
    Inchallah DIEU vous a mis devant le peuple malien avec OBLIGATIONS de résultats.
    A mon humble avis voici ce que je pense au fond du cœur ;
    1- Formez un gouvernement avec beaucoup de jeunes compétents, propres et intègres.
    2- Mettez les ministres avec des cadres du RPM aux postes de Directeurs de Cabinets. Ceux ci qui agirons en « check and balance « dans tous les ministères.
    3- Mettez la demande des Touaregs au même pied d’Egalite avec toutes les autres régions du pays. Point de favoritisme sur la politique régionale.
    4- Invitez ATT au retour au pays avec toutes les garanties d’amnistie. Cela grandira le Mali qui a su garder tous ses ex-présidents sur son sol. C’est un honneur pour le Mali.
    5- Evitez la chasse aux sorcières à tout point de vue car presque tout le monde est corrompu au Mali du planton au ministre du directeur au secrétaire et cela le peuple le vit et le sait éperdument. Regardez devant c’est mieux pour le pays.
    6- Instaurez la tolérance ZERO des après votre prestation de serment contre la corruption, l’injustice et la concussion a tous les niveaux.
    7- Refondez l’armée de fond en comble en privilégient le mérite et la bravoure.
    8- Faites une discrimination positive envers les plus démunies du pays.
    9- Soyez l’ami des medias et acceptez le débat contradictoire vous y apprendrez beaucoup car vous serez barricade par un groupe restreint.
    10- Soyez honnête et courtois avec le reste du monde. Soyez toujours du cote des populations d’Afrique même si cela va à l’ encontre d’un président.
    11- N’ayez peur de RIEN sauf le Bon DIEU.

    Que DIEU bénisse le Mali et votre modeste personne. Amen.

  23. MTC
    CHRONIQUE D’UNE DEFAITE ANNONCEE
    De mémoire d’homme un candidat à l’élection présidentielle n’aura développé au tant de stratégies, parfois contradictoires comme l’a fait Soumaïla CISSE à cette élection.
    1ère stratégie : inventé des bourrages d’urnes pour discréditer le déroulement des élections au 1er tour (contrairement à l’appréciation des observateurs étrangers et les 26 candidats), dommage Soumi quand on est seul a avoir raison contre tous seul l’avenir est votre allié (le retrait de Tiéblé est une illustration, et la caravane avance).
    2ème stratégie : Le mensonge sur sa personne en se présentant comme économiste alors qu’il est informaticien, (Alpha l’a présenté comme étant le meilleur informaticien du Mali), en réalité étant parmi les tous premiers informaticiens du pays, c’est l’histoire du borgne dans un village d’a…….
    3ème stratégie : la résignation – A la faveur d’une interview à RFI notre champion dit qu’une défaite n’est pas la fin du monde et quand cas de défaite il n’ira pas planter des chaux mais continuerait de faire la politique et se battrait pour ses idées. Cette résignation est très louable et est tout à son honneur, en plus de cela si en cas de défaite il devient le premier à féliciter son challenger, cela ne peut que le grandir.
    4ème stratégie : Encore le mensonge – Par médias interposés, le candidat a inventé le soutien de certains religieux à sa candidature (Chérif Ousmane Madani HAIDARA et même le Chérif de Niono) on se rappelle de ses commentaires sur le soutien des organisations musulmanes à la candidature de IBK.
    5ème stratégie : Achat de consciences – La dernière stratégie du mauvais perdant est de vouloir discréditer l’organisation des élection en chercher à acheter la conscience des électeurs, malheureusement pour lui encore une fois il s’est fait discréditer aux yeux des observateurs internationaux tant au Mali qu’en Cote d’Ivoire.
    Ce qui est réjouissant et qui est à l’honneur du Peuple Malien, c’est que Soumi est soutenu par des personnalités qui ont un sens très élevé de l’Etat tels que Younoussi TOURE, Modibo SIDIBE , ceux-ci n’accepteront jamais une contestation des résultats par leur champion donc le forceront à féliciter IBK avant même la validation par la cours constitutionnelle.

  24. Ce que je comprends de ces élections, c’est que les maliens ne veulent pas de Soumaila Cissé, ils n’ont pas le choix et votent pour IBK. Ce qui prouve que ce n’est pas un vote d’adhésion au parti d’IBK, mais un vote pour éviter le pire avec soumi.

  25. M. Takiou on dirait que vous êtes entrain de nettoyer votre gamelle pour l’heure de la soupe qui approche.
    Vive le Mali quand même.

  26. C’est triste M. Takiou, on peut bien admirer, faire du parti pris pour un candidat mais entendre un journaliste cautionné un candidat (futur président) refusé un débat c’est simplement obérant, je ne vous apprends rien du journalisme mais il me semble que vous portez atteinte à certains principes de droits d’information…..

    • Vous dites n’importe quoi. Il a réfusé un débat, vous voulez qu’on le mettte en enfer pour ca. Il est dit que la loi électorale ne dispose pas de la tenue d’un débat qui n’est qu’une initiative de l’ortm, qui plus est ne nous apprend pas plus (en 1 h 30 mn)que les programmes publiés des deux candidats. Alors, où est le problème ? Et puis franchement, pensez-vous que qu’un débat de 90 mn peut renverser une tendance assisse sur une différence de 20% des électeurs ?

      • malheureusement nous ne sommes pas au même niveau d’information et de vision de la politique, je ne pense pouvoir mener un débat avec vous.
        je ne parle pas d’inverser une tendance, une victoire, c’est un droit d’information à l’attention du peuple, débat d’idées, de projets entre autres, le vainqueur ne vient pas forcement d’un débat Monsieur….
        Prière d’être modeste dans toute chose….

Comments are closed.