Edito : le PM rejoint le Pr Ali N. Diallo

14 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Mardi soir, au journal télévisé de 20 heures, dans une interview exclusive accordée à l’ORTM, depuis Paris où il séjourne, le chef du gouvernement, Cheick Modibo Diarra, a changé le fusil d’épaule, quant à la présentation d’une feuille de route, réclamée par la CEDEAO et les autres instances internationales. Il propose que celle-ci passe par la voie parlementaire pour discussions et adoption.

Chahan Takiou, Dirpub « 22 Septembre »

L’idée est bonne. Elle consacre une avancée, une reconnaissance plus accrue de l’Assemblée nationale dans le dispositif des organes de la transition. C’est également une superbe occasion que le Premier ministre donne au FDR  pour amender  la  feuille de route, puisque ce regroupement politique est majoritaire à l’Hémicycle. Les élus de la nation n’adopteront jamais une position contraire aux intérêts du pays à savoir la double priorité du gouvernement : la libération du nord du Mali et l’organisation d’élections libres et transparentes.

Dans une démocratie civilisée, le FDR devait saluer cette proposition du chef du gouvernement et l’encourager à améliorer la vie au quotidien. S’il ne le fait pas, le Pr Ali Nouhoum Diallo, un des pères spirituels de ce mouvement politique, doit s’en féliciter. Et pour cause : dans notre parution du jeudi 15 novembre 2012, il déclarait ceci : «…Dioncounda Traoré peut tout simplement organiser un séminaire gouvernemental sur la feuille de route et faire adopter celle-ci par l’Assemblée nationale…». En lieu et place du président par intérim, Cheick Modibo Diarra saisit la balle, sinon, la perche que le Pr Ali Nouhoum Diallo a tendue à son  camarade, à son frère du PASJ.

Maintenant, il reste à savoir si Dioncounda Traoré, qui tient aux concertations nationales, par lesquelles cette feuille de route devait initialement passée, avalisera ou nom cette suggestion ? Que dire des regroupements, membres de la commission nationale d’organisation du forum, qui ont abattu un travail de fourmi pour produire des documents notamment une feuille de route ?

La voie parlementaire nous semble être propice, moins encombrante et plus représentative. Elle est, par excellence, le lieu où se discutent les grands dossiers de la nation. Une dizaine de formations politiques sont représentées à l’Assemblée nationale, notamment les plus radicaux que sont aujourd’hui le RPM et SADI.

Si ce principe est accepté par tout le monde, les concertations nationales sont mort-nées parce qu’il n’y aura rien encore à débattre. Le retour à l’ordre constitutionnel normal est effectif, les institutions de la République fonctionnent tant bien que mal, les structures en charge d’organiser les élections se hâtent lentement, la reconquête du nord se prépare dedans comme dehors à travers  la CEDEAO, l’UA et l’ONU. Le reste n’est que du dilatoire, de règlement de compte personnel voire de la politique politicienne.

Aujourd’hui, la seule chose qui vaille, c’est l’union des Maliens. Car, il est inadmissible, qu’au moment où la communauté internationale s’apprête à se mobiliser pour nous aider, à l’intérieur du pays, les forces vives de la nation, particulièrement la classe politique se divise pour des mesquineries.

Chahana Takiou

 
SOURCE:  du   29 nov 2012.    

14 Réactions à Edito : le PM rejoint le Pr Ali N. Diallo

  1. MALIEN1979

    LE FDR EST LE SEUL A RESTE CONSTANT ET COHERANT POUR UNE SORTIE REELLE DE CRISE

  2. Kadi

    Le FDR est la force nationale qui unit les maliens et veille sur la démocratie. N’en déplaise à une minorité qui s’agite sans savoir proposer quoi que ce soit que la division, l’affaiblissement du pays et l’arbitraire dans lequel ils peuvent se faire prévaloir. C’est l’histoire des tonneaux vides. Tous ceux qui crient ont tous participer à la merde présente. Mais la dignité de le reconnaitre n’est pas donnée à tout le monde. Cette crise nous donne beaucoup de leçons sur la nature humaine.

    • pengyou

      Justement la crise nous explique comment de si grands intellectuels (vos gars du FDR)ont soutenu un regime de farce pendant 10 ans. C’est maintenant qu’on connait leur reels capacite d’analyse. S’ils avaient fait savoir ceci sous ATT, le pays n’allait pas etre dans ce goufre aujourd’hui.

  3. Tienkafo

    Le RPM et le SADI sont moins radicaux que le FDR.

  4. Merci monsieur le premier ministre. Ne vous laissez pas faire par des politiciens véreux. Faites valider la feuille de route par l’assemblée nationale et le Mali avance n’en déplaise aux ennemis. Vive le mali libre.

  5. On a beau meprisé le FDR, on doit reconnaitre que jusqu’ici il fait les meilleures propositions sans animosité. La passion et la violence ne nous ameneront nulle part.

    • femme d'afrique

      Exactement kaya magan
      S’il est vrai que les partis du FDR sont comptables du bilan des 20 dernières années (au même titre que RPM, saddi et associés d’ailleurs), ils se sont bien rattrapés depuis le putsch du 22 mars.
      C’est le FDR qui empêche le Mali de sombrer. Toute personne qui a de la jugeote et un minimum d’honnêtement intellectuelle doit le reconnaitre.
      Merci le FDR, l’histoire le reconnaitra

  6. sanogola

    Chahana,honte à toi qui croit connaitre le PM pour le suivre et le défendre à cause des miettes qu’il est parvenu à monnayer contre ta dignité. En tout cas, l’histoire retiendra que tu as été le dernier de journalistes pendant la crise.OPPORTUNISTE

  7. Seguka

    Tenir des propos aussi moins belliqueux et autant réaliste, franchement, il me surprend et par la suite, il deviendra le plus grand journaliste du pays…… même si Thiam est inégalable dans son domaine, le vrai peulh quoi…

  8. badjedjo

    le sadi aussi commence a nous agacer. ils sont tous pareils. tous animé par la recherche du profit personnel. De ATT à Oumar Mariko en passant par Diouncounda et Cheick Modibo. Oh Mali! quelle peine

  9. nordmali2012

    Depuis ton journal est financé par la Primature, tu es devenu leur griot alors que c’était le contraire avant.

  10. Malindivisible

    Le RPM doit rester avec le parti SADI pour défendre l’honneur des maliens. Cette assemblée nationale incapable n’était elle pas la, quand le pays prenait feu? A-t-elle intervenu? Qu’ on nous lasse pas avec ce bande d’ incapables.

    • Bazouka

      Cette assemblée nationale que tu fustige Malindivisible a pourtant mis le gouvernement ATT dos au mur à travers l’Honorable Konimba SIDIBE sur l’utilisation faite de l’argent obtenu sur la vente de la SOTELMA. Mais cette interpallation n’a pas été suivi d’effet de la part des populations. Vous vouliez que le Député vous demande de marcher pour reclamer plus de transparence dans la gestion des affaires de l’Etat ? Non, non et non. Il a fait ce qu’il devrait faire. Où vous étiez pendant ce temps ? Incapable ? nous sommes tous donc des incapables.

    • baenis

      QUI TA DIT QUE CES GENS ONT DE L’HONNEUR ? TU NE CONNAIT MEME UN ETRE HUMAIN .CHEIK DIRRA , MARIKO ,MOUNTAGA TALL, YOUNOUS H DICKO AMADOU KONARE LE FAUX LIEUTENANT , MOUSSA TRAORE , ET IBK SONT PIRE QUE SATAN . CHACUN D’EUX PEUT TUER UN ÊTRE HUMAIN A CAUSE DU POUVOIR QUI MÊME ÉPHÉMÈRE.QUE DIEU SAUVE CE PAYS .EN TOUT CAS S’ILS CONTINUENT A TORPILLER LA SORTIE DE CRISE ;ILS VERRONS QUE LE PAYS VA ÊTRE DIVISER PAR LEUR FAUTE .NOUS MALIENS LAMBDA ON NE PEUT REIN CONTRE EUX AUJOURD’HUI MAIS ON DIEU LES VOIENT ET BEAUCOUP DE CHÂTIMENT N’ATTENDENT PAS DEMAIN .