Edito : Négocier oui, tromper non

19 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Déjà, peu de gens croyaient en la sincérité de la repentance du groupe envoyé par Iyad Ag Ali à Ouaga. Sa déclaration  selon laquelle elle ne revendiquera la charia que dans « sa » seule Région de Kidal prouve jusqu’où il va falloir encore patienter avec Ansardine. Car si celle-ci est de bonne foi, elle pense par cette restriction  avoir fait une concession de taille dans un domaine qui relève de l’Etat et des autres citoyens.

Avec, au passage, l’impression laissée à plus d’un que le territoire de Kidal n’est pas celui du Mali mais le sien. Et si Ansardine est de mauvaise foi, ses postures successives peuvent suggérer qu’elle cherche à gagner du temps et à en faire perdre au Mali ainsi qu’à la communauté internationale à juste raison mobilisée contre le plus grand péril sous régional du moment. Et ce en dépit des efforts du médiateur Compaoré que les deux mouvements touareg, par leurs surenchères, ont rendu quasi irréversiblement radioactif pour la majorité des Maliens. Et en dépit des efforts auprès des rebelles touareg de Said Djinit, représentant du Secrétaire général des Nations-Unies, cette même organisation qui prévenait, il y a peu, contre toute négociation avec les terroristes ou leurs complices. Il est vrai que depuis, la consigne de flexibilité donnée abroge toutes les dispositions ou positions antérieures. Si cette consigne permet de régler le problème sans tirer le moindre coup de feu, tant mieux. Mais, le deal ne saurait être de renvoyer dans les grottes des envahisseurs qui ne sont pas là que pour les sniffeurs. Car, ils ont bel et bien un agenda jihadiste.  Et ils ont bel et bien un plan de jonction avec l’islam politique autrement plus redoutable des capitales d’Etats fragiles sans stratégie d’avenir pour leur jeunesse sacrifiée sur l’autel d’un projet démocratique trahi par son élite. En vérité, négociation ne peut signifier atermoiement. De plus, la faiblesse actuelle de l’Etat malien ne doit pas être la corde pour pendre les autres composantes de la population du Nord malien. C’est tout le sens du communiqué par lequel le Collectif des Ressortissants du Nord s’est indigné hier, dénonçant sans ambages les approches burkinabé et algérienne de la crise malienne.

Adam Thiam

 
SOURCE:  du   15 nov 2012.    

19 Réactions à Edito : Négocier oui, tromper non

  1. Dr ANASSER AG RHISSA

    TOUS LES MALIENS NON TERRORISTES DOIVENT S’ENGAGER, ENSEMBLE, A FAVORISER UNE SORTIE DE CRISE DURABLE :

    EN ACCEPTANT :
    – DE SE PARLER A TRAVERS LES CONCERTATIONS NATIONALES ET
    – EN NÉGOCIANT CE QUI EST ACCEPTABLE POUR TOUS

    SANS OUBLIER :
    DE CONDAMNER LES ACTES COMMIS ET PUNIR LEURS AUTEURS CAR TOUT CE QUI RESTE IMPUNI VA FAIRE REPARTIR LA SPIRALE DE LA VIOLENCE ET DE L’INSÉCURITÉ,

    AUTREMENT, LA GUERRE SERA INÉVITABLE ET LA RÉCONCILIATION NATIONALE SERA DIFFICILE VOIRE IMPOSSIBLE.

    Bonjour,
    Merci à tous les Maliens non terroristes qui contribuent à la résolution de la crise du Mali et à tous ceux, Maliens et étrangers, qui interpellent les groupes armés, MNLA et Ansar Dine, pour revenir à la raison.

    Il est temps que les Maliens non terroristes s’accordent sur un ensemble de PRINCIPES dont le refus de l’impunité (la justice et les forces de défense et sécurité du Mali doivent faire leur travail), le respect des conditions d’indivisibilité du Mali et de la laïcité, et le fait de TRAVAILLER ENSEMBLE, en priorité, à travers les concertations nationales et les négociations, pour libérer le pays.

    Les conditions de sécurité optimale doivent être assurées, à la fois pour la population non terroriste vivant au Mali mais aussi pour les participants aux concertations nationales et aux négociations.

    La justice doit faire son travail pour juger tous las actes commis par les groupes armés, MNLA, Ansar Dine et les autres, et doit déterminer avec exactitude ceux qui les ont commis.

    Ce qui nécessite du temps, la preuve est que la CPI a déjà été touchée, pour ce faire, par le gouvernement Malien mais jusqu’ici les résultats sont attendus.

    Je pense que si les groupes armés, MNLA et Ansar Dine, acceptent les CONDITIONS SUIVANTES, que j’ai rappelées dans ma proposition sur la gouvernance, les concertations nationales et la sortie de crise faite aux MALIENS, AU GOUVERNEMENT DE TRANSITION ET AU PRÉSIDENT, A SAVOIR, déposer les armes et s’engager pour la restauration de l’intégrité territoriale du Mali et la laïcité, alors le Mali doit accepter de les intégrer dans les concertations nationales et dans les négociations.

    En même temps, la sécurité doit être optimale.

    Conformément à MA PROPOSITION DE SORTIE DE CRISE, la sécurité des populations et des conférences dédiées aux concertations nationales et aux négociations doit être assurée par les forces de défense et sécurité du Mali avec le renfort du contingent de la CEDEAO/UA/ONU.
    De toute façon, en cas d’échec des négociations, la guerre serait inéluctable.

    Tous les Maliens non terroristes doivent s’engager, ensemble, à favoriser une sortie de crise durable EN ACCEPTANT en priorité:
    – de se parler à travers les concertations nationales et
    – en négociant ce qui est acceptable pour tous,

    SANS oublier de punir les actes commis et leurs auteurs car tout ce qui reste impuni va faire repartir la spirale de la violence et de l’insécurité,

    AUTREMENT la guerre sera inévitable et la réconciliation nationale sera difficile voire impossible.

    Bien Cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
    E-mail : Webanassane@yahoo.com
    TEL 00336 15 39 67 79

  2. ferga

    Il ne peut Y avoir de terme de négociation que demander aux rebelles de déposer les armes et permettre à l’armée de se déployer sur toute l’étendu du territoire et que ceux qui ont commis des crimes soient punis en fonction des lois en vigueur cela confirme d’ailleurs le retour à la constitution, que tout le monde retourne dans la république.a défaut de cela la guerre est obligatoire car le mali est unique.

  3. yepe

    MONSIEUR THIAM G SUIS UN ANCIEN DE TES PIGISTES AVEC TARIK HEBDO DES ANNEES 1998. COURAGE POUR TES ANALYSES PERTINENTES, ET CROYIEZ MOI L HOITOIRE VOUS SERA FIDELE ET LE PEUPLE MALIEN T EN SERA REDEVAVLE POUR TOUJOURS. JE VIS AUX USA DEPUIS BIENTOT 9 ANS

  4. Wangaro de Gao fils du Haoussa et du Gourma

    Je me nomme Wangaro fils du Gourma et Haoussa de Gao. Je me donne le devoir d’intervenir sur les problèmes du Nord créés et entretenus par le MNLA et ANSSAR DIN qui veulent négocier la paix avec le Mali.
    Le médiateur et les autorités actuelles du Mali n’ont pas rapproché la population à la base en général et celle du nord en particulier qui ont subis les atrocités du MNLA et ANSSAR DINE et abandonné enfin à leur sors par le pouvoir central.
    Une population dont les femmes et les filles sont violées en présence des parents impuissants, des garçons sodomisent dans les camps. Ces soit disant négociateurs par excellence qui ont violé, volé, assassiné, séquestré, emprisonné, flagellé, amputé, lapidé, une population innocente, continu a nargué le Mali et ces populations victimes pour une négociation ou une entente qui ne dit pas son nom certes nous n’avons pas les moyens de les combattre mais leur forfait posé dans nos villes un 31 mars de cette année 2012 ne s’effacera jamais des mémoires. Ces criminels, grands bandits et narcotrafiquants n’ont épargné ni vélo, voitures, camions, motos, appareils, ordinateur, argents, détruit et le pillé les banques, les services financiers, l’administration générale, les ONG, l’hôpital régionale et toute les structures sanitaires de Gao.
    Le pire c’est la destruction des infrastructures scolaires, les magasins de stocks de céréale et les lieux de culte.
    La tuerie de nos jeunes parce qu’ils ont manifesté leurs mécontentements. O combien de blessés, des femmes qui ont perdu leur vie par des accouchements prématuré, d’enfants mort né, combien sont elles ces femmes et filles violées qui ont abandonné leurs foyers et se sont suicidées ?
    Combien de déplacés qui vivent une vie infernale qui n’ont pas demandé cet envahissement.
    Toutes ses atrocités sont commises par MNLA et ANSSAR DIN qui côtoyaient cette population au quotidien. MNLA et ANSSAR DIN ne sont autres que les déserteurs de l’armée, la gendarmerie, la police, la garde, la fonction publique, des élues, notables et civiles tamasheq avec qui cette population majoritaire partage les repas, toits et couchettes qui sans vergogne, un matin ces dévergondés ont osé retourner les armes contre leurs hôtes ne peuvent plus les considérer comme une partie de leur.
    Et vous voulez que ces gens la vienne que nous nous regardions en face impossible nous ne pouvions jamais vivre avec ses gens la, c’est impardonnable ce qu’ils nous ont commis comme atrocité.
    Même si nos autorités demandaient aux coupables de venir à Gao ils n’oseront pas. Ce n’est pas possible, c’est inimaginable on ne peut pas faire certaine choses pour une population et venir vivre avec cette même population. J’attire l’attention du gouvernement du Mali sur notre position par apport a ces négociations unilatérales et n’engagera nullement cette population car ne faisant pas partie des négociations.
    Une question faut il être un criminel au Mali pour être écouté et considéré comme bon citoyen? Ou une communauté doit d’abord prendre les armes pour être supérieure aux autres malgré son infériorité numérique et sa non contribution au développement économique du pays car ses des individus qui ne payent même pas d’impôt dans toutes leurs activités.
    Le COREN Collectif des Ressortissant du Nord qui se dis défenseur du nord qu’ils arrêtent leurs cinémas on ne peut pas défendre une communauté étant loin d’eux, même nos frères Dogons qui on le souci de notre devenir son venue a Gao, Tombouctou, Kidal pour s’acquérir de nos problèmes.
    Qu’ils continuent a lapidé les dons qui vienne de partout ce leurs spécialités. Il et tops tard pour sortir les griffes maintenant que les hommes on prit le devant vous voulez avoir une porte de sortie vous vous trompez énormément vous trouvez devant vous un nouveau visage de Gao.
    Que les gens disent ce qu’ils veulent négocier ce que vous voulez MNLA, ANSSAR DIN, MUJAO, AQMI, BOCOUHARAM, LE MEDIATEUR, ET LE MALI nous vous attendrions de pied ferme on a pas besoin de CPI pour sa les coupables paierons très chers

  5. malindivisible

    C’est vrai Adam , il faut quitter le républicain sinon Tieble Drame va détruire ta carrière car c’est le moment où jamais. N’ai pas peur , tu auras mieux ailleurs avec ta liberté qui n’a pas.de prix.

  6. Koumba Sacko

    Nous demandons à DIEU Le Tout Puissant Le Miséricordieux d’Etendre Sa Protection sur le Mali qu’Il anéantit le grand complot contre le Mali qu’IL retourne le complot contre les ennemis internes et externes du Mali et qu’IL fasse que le Mali retrouve son unité son honneur sa gloire dans 1vrai état démocratique et non dans 1démocratie à la bananière du pouvoir héritage

    Nous disons que les commanditaires et maîtres sous régionaux d’Europe et d’Arabie de ces « ramassis de voyous » ou « enfants ingrats égoïstes paresseux impénitents assistés permanents du Mali » vont user de toutes les astuces et malices sataniques pour faire avorter toute intervention militaire visant à faire passer de vie à trépas leurs bras armés

    Nous disons que partout et de tout temps les ennemis sont soient tués sur le champ de combat ou arrêtés et condamnés à la peine de mort ou à vie ou poursuivis pour les faire passer de vie à trépas quand ils se réfugient ailleurs

    Nous disons partout dans le monde et dans toutes les vraies démocraties on ne dialogue pas avec les ennemis même fussent ils des compatriotes en service pour des pays autres que les leurs et qui plus ont volé violé handicapé tué des citoyens lambda leurs compatriotes

    Nous disons les exemples de la France et de l’Allemagne etc. sont là

    Nous disons que le gouvernement de la France libre n’a point hésité à faire passer de vie à trépas ou à condamner à mort ou à vie tous les française et français ayant collaboré avec l’ennemi nazi en tuant violant handicapant des citoyens lambda français

    Nous disons l’Allemagne également n’a pas hésité à faire passer de vie à trépas ou à condamner à mort ou à vie les nazis allemands responsables de la mort du viol de l’handicape des citoyens lambda allemands

    Nous disons à Dioncounda au 1er ministre et gouvernement que le Mali ne saurait se déroger à ce principe sacro-saint de justice de protection des citoyens lambda aux fins que plus jamais il vient à l’idée d’1personne ou groupe de personnes à refaire de tels actes sur les populations

    Nous disons seuls les naïfs les tarés les idiots de naissance dialoguent avec les ennemis qui ont tué violé handicapé des citoyens lambda

    Nous leur disons que nous les traduiront devant des juridictions spéciales le moment venu s’ils dérogeaient à ce principe sacro-saint existant dans tout état démocratique à savoir être ferme intransigeant et ne point dialoguer avec des criminels ayant attenté à la sécurité à l’unité à la paix et à la vie

    Nous traduirons aussi devant des juridictions compétentes le moment venu tous ces « enfants ingrats égoïstes paresseux assistés impénitents » de faux islamistes Suppôts de Satan Satan faits humains adeptes et fidèles de Dajal ou de l’Antéchrist d’Ansar Eddine d’Aqmi de Mujao et des bandits sans foi ni loi voleurs violeurs tueurs sur des bases raciale et tribale de MNLA

    Nous disons bien également ces « enfants ingrats égoïstes cupides bouffeurs voleurs impénitents des deniers publics » des lettrés politiques députés partis politiques sociétés civiles Hommes en armes et religieux de l’ex mouvance tous responsables de la déliquescence du Mali pour haute trahison crimes contre l’unité la paix crimes de guerre crimes contre l’humanité association avec les ennemis sous régionaux d’Europe et d’Arabie

    Nous disons que le moment venu nous traduirons aussi devant des juridictions internationales compétentes les responsables de la déliquescence du Mali issus de ces pays

  7. « le Collectif des Ressortissants du Nord s’est indigné hier… » Mais ce collectif a mis du temps!Pendant que les membres de cette organisation passaient tout leur temps à Bamako à voler les dons faits aux vrais pauvres ressortissants du nord martyrisés et à faire la politique de positionnement avec le FDR à Bamako, les touaregs assuraient eux leur position à Ouaga comme s’il n’y avait d’autres populations au nord qu’eux. Cette puissante organisation en principe s’est muée en véritable bande d’escrocs et de vulgaires politicards; je les entends et vois encore, pendant leurs fameuse assises à Bamako avec Tiebilé Dramé entrain de accusant à tort Mahmoud DICKO et d’autres honnêtes cadres en feignant d’ignorer les vrais problèmes.vous osez nous dire qu’elle s’est « indignée hier ». Elle peut continuer à chialer ici à Bamako; les vrais fils sont à Ouaga et jouent « serrés ». »Allah té dji to nônô là »

    • Kadi

      Si tu es aigri c’est ton problème. Le COREN joue son rôle et tu ne peux rien pauv’mec.

      • Quel rôle? Laissez moi rire! Un rôle de second oui! Continuez à faire les guignols à Bamako, entre temps le MNLA engrange des victoires partout; d’ailleurs cela a toujours été ainsi. »Allah té dji to nônô la » :wink: :wink: :wink:

  8. Dr ANASSER AG RHISSA

    LES CONCERTATIONS NATIONALES PERMETTRONT DE MIEUX PRÉPARER ET MIEUX FAIRE LA GUERRE PLUS TARD EN CAS DE DÉSACCORD EN AYANT L’ADHÉSION ET LA PARTICIPATION DE TOUS LES MALIENS.

    ELLES PRÉPARENT AUSSI A LA RÉCONCILIATION NATIONALE ET A LA RECONSTRUCTION DE L’UNITÉ NATIONALE.

    ELLES DOIVENT DONC ÊTRE ORGANISÉES AVANT LA LIBÉRATION DU NORD.

    LEUR PROGRAMMATION DU 26 AU 28 NOVEMBRE 2012 EST JUDICIEUSE ET LA PARTICIPATION DE TOUS LES MALIENS MILITANT POUR INTÉGRITÉ TERRITORIALE ET LA LAÏCITÉ EST SOUHAITÉE.

    Bonjour,
    Comme dit le Premier Ministre du Mali, Dr Cheick Modibo Diarra, les concertations nationales constituent une occasion pour regrouper tous les Maliens et non pour les diviser.

    Effectivement, elles doivent concerner et intégrer tous les Maliens.

    Elles ne doivent pas se polariser uniquement sur les préalables (feuille de route, restauration de l’intégrité territoriale, élections, démocratie, décentralisation, sécurité), certes indispensables, mais aussi et surtout sur le futur souhaité par les Maliens.

    Elles doivent avoir des ramifications au niveau régional pour fédérer tous les besoins et les préoccupations des communautés et de tous les Maliens.

    LEUR TENUE N’EST PAS EN CONTRADICTION AVEC LE FAIT DE FAIRE LA GUERRE PLUS TARD CAR EN CAS DE DÉSACCORD PROFOND, LA GUERRE SERAIT INÉLUCTABLE.

    Elles permettent de mieux préparer et mieux faire la guerre plus tard car permettent en cas de désaccord profond de mieux la préparer en ayant l’adhésion de tous les Maliens et leur participation à une guerre informationnelle (guerre stratégique de renseignements) qui sera plus précise et générera moins de dégâts (car les actions seront plus ciblées) qu’une guerre classique.

    En plus, elles généreront un calme relatif car pendant leur tenue les groupes armés qui souhaitent y participer devront déposer les armes, cesser la terreur qu’ils génèrent, s’engager pour la restauration territoriale du Mali et la laïcité.

    La guerre avant les concertations et avant la négociation avec les groupes (MNLA et Ansar Dine) s’ils désirent négocier, en s’engageant à déposer les armes mais aussi en s’engageant pour l’unité et la laïcité, rendra compliqué voire impossible la réconciliation nationale.

    Pour éliminer efficacement le terrorisme au Mali sans les dégâts collatéraux et garantir la réconciliation nationale et la reconstruction de l’unité nationale après la guerre, l’adhésion de tous à travers les CONCERTATIONS NATIONALES est indispensable et la GUERRE DOIT ÊTRE BIEN PRÉPARÉE à travers une guerre stratégique de renseignements et d’intelligence collective à laquelle doivent participer tous les Maliens et tout le monde.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
    E-mail : Webanassane@yahoo.com

    • DIALLO Dj.

      Kôrô Adam ,qu’est ce vous foutez au journal  » Républicain » avec le baguage intellectuel que vous avez ? De grace trouve autre chose,vous êtes entouré par des médiocres,ne perd pas ton temps vous valez très mieux.

      • Dr ANASSER AG RHISSA

        Bonjour,
        Merci à vous tous d’avoir répondu à ma contribution.

        C’est à la justice, Kadi, de s’occuper de cet aspect: le gouvernement Malien a déjà touché la cour pénale internationale (CPI) pour ça. Ils répondront de leurs actes, de toute façon devant la justice malienne.

        En plus de répondre de leurs actes devant la justice, si le MNLA et Ansar Dine veulent négocier avec le Mali, à mon avis, ils doivent déposer les armes, accepter la restauration de l’intégrité territoriale et la laïcité.

        D’après la CEDEAO, ils doivent accepter ces derniers points.

        Concernant la négociation, le moment venu, on saura qui essaie de tromper les autres, et il sera mis de côté. C’est ainsi, qu’en cas de désaccord, la guerre sera inéluctable.

        Donc, tôt au tard, la situation sera plus claire qu’elle ne l’est aujourd’hui.

        De toute façon, les terroristes seront délogés par cette coalition régionale et internationale autour du Mali.

        Bien cordialement
        Dr ANASSER AG RHISSA
        EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
        E-mail: webanassane@yahoo.com

    • Kadi

      « S’ils déposent les armes ». On n’en est pas là Mr Rhissa. Les crimes qu’ils ont commis comment les attraper et les juger c’est ce qui compte.

    • A vos armes, prêts, partez!

      … »et avant la négociation avec les groupes (MNLA et Ansar Dine) s’ils désirent négocier, »

      Comprenez une bonne Docteur qu’il N’EST PAS, et QU’IL NE PEUT PAS être, question de négocier avec ces ordures!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      S’asseoir à la même table que nos bourreaux tortionnaires sous prétexte qu’à l’approche du combat (du vrai) ces derniers se découvrent subitement ouverts à la négociation, serait la pire bassesse ke le mali pourrait commettre!

      Ce searit même une insulte aux malheureuses victimes qui ont subi leur terreur des mois durant!!!

      Il y a des choses qui NE SE FONT PAS, et négocier avec eux en est l’une d’elles.

      • Dr ANASSER AG RHISSA

        Bonjour,
        Merci pour votre contribution.
        Voir ma réponse plus haut.

        Bien cordialement
        Dr ANASSER AG RHISSA
        EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
        E-mail: webanassane@yahoo.com

  9. Le revolté

    Le MNLA aussi bien Qu’Ançardine nefont que du dilatoire. Tout est entrepris pour qu’il n y pas de frappes à Kidal, j’allais dans toute la région de Kidal pour permettre à tous ces mouvements djihadistes ou pas de se baricader dans cet espace qui leur refuge: Communauté internationale ne soit dupe, et frappe le mal à la racine c’est dire Kidal et ses grottes jusqu’à la frontière avec l’Algerie pour en finir une bonne fois pour toute.

  10. nonalinertie

    Évidemment, ces criminels ne peuvent avoir que des agendas théoriquement indépendantistes et djihadistes. Ils ne vont pas avouer tout de même que les intéressent réellement uniquement: le chantage de l’Etat et des particuliers, les enlèvements, les trafics de drogues, d’armes, de cigarettes, etc..