Edito : Obligé de reculer, IBK doit maintenant revoir son mode et sa stratégie de gestion du pouvoir

3

Face au tollé général qui a accueilli son projet de révision constitutionnelle, le président de la République a été obligé de reculer… pour certainement mieux sauter. Même si le chef de l’Etat semble quelque peu minimiser, à travers ses propos à l’occasion des cérémonies dont le palais de Koulouba a servi de cadre ces derniers temps, voilà un homme qui fait face, pour la première fois, à une opposition qui va au-delà du cercle de ses opposants classiques et traditionnels. La marche du 17 juin dernier contre son projet de révision constitutionnelle, qui a rassemblé des centaines de milliers de manifestants de tous bords, a forcé le président IBK à retirer son projet controversé et à le renvoyer, suite à une requête de l’opposition parlementaire devant la Cour constitutionnelle.

En tout cas, dans l’attente de l’avis de cette haute juridiction, le chef de l’Etat doit multiplier les concertations et consultations. Principalement auprès de l’opposition républicaine et démocratique et des associations de la société civile qui ont battu le pavé et réussi la grande mobilisation du 17 juin dernier contre le projet d’IBK.

Ne faudrait-il pas voir en cette mobilisation grandiose (on parle de 150 à 200 mille manifestants) contre le projet précité un désaveu du régime IBK, lui-même ? Voilà en tout cas, un pas que certains observateurs de la scène politique nationale n’ont pas hésité à franchir notamment à travers les réseaux sociaux dont Facebook, devenus ces derniers temps la bête à abattre du régime.

Maintenant une chose est certaine : le président IBK se doit de revoir toute sa stratégie et son mode de gestion du pouvoir, qui doit passer désormais par l’implication en amont de tous les acteurs dans la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger.  En tant que le père de la Nation, il doit pouvoir mettre son ego de côté et agir en impliquant tout le monde afin de relever les énormes défis qui jonchent le chemin pour le retour de la paix et de la stabilité dans notre pays. Et, qu’il évite de passer son temps à critiquer et à vouloir donner, à chacune de ses sorties sur l’ORTM, des leçons de bonne conduite… uniquement aux autres.

Il est grand temps qu’il regarde un peu ce qui se passe dans son propre entourage, par ceux-là qui se disent ses partisans et ses proches. Il y a aujourd’hui une prise de conscience au sein de l’opinion qui ne doit point être minimisée à fortiori négligée. En tout cas, un homme averti en vaut deux.

Mamadou FOFANA

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Bien dit Kouloubalitiè! Tu as joué ta partition ! Ils ont fait dérouté ce bon malien qu’on avait plébiscité ! Du jamais vu en vraie démocratie! Mais hélas ils n’arrêteront pas et mais comme on le dit aussi chez nous ” chiban kono te ladili kan mèn”, et la vérité pour laquelle Dieu a créé ce bas monde (avec son Prophète SAW) triomphera toujours !

  2. Une nouvelle tactique d’IBK et son entourage pour convaincre les maliens, ils sont entrain de mettre à profit des hommes qui se sont affichés comme les plus intègres au Mali depuis toujours, c’est dommage, pourtant c’est vrai. Il y a seulement 72 heures nous suivions avec intérêt le Pr Abdoulaye NIANG qui vient de faire carrément un volteface hier après la rencontre avec le forum de Mme Oumou SALL SECK de l’association “trait d’union”. Le professeur accepte les termes du projet de constitution actuel en avançant des arguments fallacieux pour le cas des futurs révisions constitutionnelles mis sous la seule responsabilité du Président de République à cause de la cherté et le coût exorbitant des échéances référendaires.
    Comment un Professeur peut tenir un tel langage pour le renouvellement de la loi fondamentale d’un pays? On dirait que cette activité se tiendrait chaque année et même si c’était le cas cette activité mérite l’attention de tous les maliens et se justifie parfaitement quelque soit son coût, car il s’agit d’un document qui détermine l’orientation de tout le pays dans tous les domaines de son développement.
    Le comportement versatile de ce grand Professeur s’explique par deux faits, le premier fait c’est que IBK et son entourage procèdent actuellement et certainement à la corruption des grands leaders avec des paiements très considérables en les détournant de leur ligne de conduite sur cette révision constitutionnelle, le deuxième fait peut s’expliquer par la pratique de la métaphysique avec l’appui des marabouts et des charlatans, sinon personne ne peut comprendre le comportement de ce grand Professeur en un laps de temps, on dirait par un coup de baguette magique. Attention! Attention! Attention! nous sommes dans l’œil du cyclone et nous restons convaincu qu’IBK et son entourage feraient passer cette révision à leur guise, mais, mais, mais force est de reconnaitre qu’un document obtenu dans le sang de centaines de maliens serait difficilement remis en cause dans le mensonge et la tricherie, car il y a aussi la dimension divine.

  3. De toutes les façons qu’on le veule ou pas IBK ira à cette révision constitutionnelle car avec son orgueil personnel mal placé et le comportement haineux de son entourage, il se trouve aveugler et totalement déconnecté de la réalité sur le terrain. Voyez comment Me TAPO se comporte face à DRAME, cela rappelle les interventions du Ministre de l’éducation Bacari TRAORE en mars 1991 et qui lui avait coûté la vie par la vindicte populaire du 24 mars 1991 sur la route de djicoroni, son corps avait été brulé sur le goudron à la rentrée de la rue 14 de medinacoura face à la pharmacie de l’hôpital ophtalmologique IOTA. Bacari avait exactement parlé comme ça en minimisant les actions du mouvement populaire démocratique de cette époque. Attention! Attention! Attention! Me TAPO cessez de regarder les autres maliens de façon haineuse et comme des pestiférés sinon le retour de la manivelle peut s’avérer impitoyable de leur part. Nous sommes dans l’œil du cyclone, seul Allah pourrait nous faire sortir de cette turbulence exacerbée par le comportement d’IBK et de son entourage.
    L’entourage d’IBK lui miroite une situation mirobolante si bien qu’il se trouve sur une autre planète différente de notre cher Mali, mais il l’apprendra à ses dépend et très prochainement.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here