Édito : Qui est terroriste ? Qui ne l’est pas ?

8 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Israël vient de frapper 85 sites « terroristes » à Gaza, dont le siège du gouvernement du Hamas et la maison d’un « vieux lecteur du Coran » où l’Etat-major israélien avait estimé s’être réfugié un chef militaire du Hamas à abattre. En cinq cents sorties ayant fait une cinquantaine de morts, ce pays n’est traité de terroriste par personne, il ne fait qu’exercer son « droit  à se défendre », selon le président américain.

En 1989, en Algérie, le Front Islamique du Salut, parti légal, a gagné les élections présidentielles ; il a cependant été écarté du pouvoir par les militaires, car reconnu terroriste. Quant au jeune qui a assassiné le président installé à sa place, celui-là était bien un terroriste. Si on l’a laissé aller aux élections, c’était donc dans l’espoir de le voir les perdre et proclamer ainsi le rejet de « l’islamisme » par le peuple. Le MNLA, auteur des crimes de guerre d’Aguelhoc, est seulement rebelle, dans la terminologie des communicateurs du médiateur de la CDEAO, il n’est pas terroriste, même après avoir pris les armes contre un gouvernement légitime et pacifique, voire pacifiste comme celui d’ATT. D’ailleurs, en pleine négociations avec Blaise, au moment où tout le monde parle d’éviter la guerre, il a attaqué cette semaine le MUJAO à Tombouctou : une manière d’avoir l’aura de l’anti-terrorisme, puisque le MUJAO est, à coup sûr, terroriste. Iad Ag Aly n’est qu’islamiste, et il promet d’ailleurs de s’en tenir à son seul terroir de Kidal pour l’appliquer. Blaise peut donc négocier avec lui, grâce à sa nationalité malienne et à sa qualité de Touareg. On demeure perplexe devant la différence ainsi constatée entre la loi pénale ordinaire et la loi internationale : dans la première, les complices sont traités de la même manière ; dans la seconde, c’est autre chose, évidemment. Tant pis pour Boko Haram, le MUJAO et AQMI ! Ils feraient mieux de regagner leurs foyers On a vu ce genre de discrimination au procès de Nuremberg : certains nazis ont été soustraits à la Justice en raison de leur utilité ultérieure au service des grands puissances dans la nouvelle guerre froide qui se préparait.

Ibrahima KOÏTA

 
SOURCE:  du   19 nov 2012.    

8 Réactions à Édito : Qui est terroriste ? Qui ne l’est pas ?

  1. Dr ANASSER AG RHISSA

    LES MALIENS DOIVENT DÉPASSER LEURS ÉGOS, S’OUVRIR ET PRENDRE DE LA HAUTEUR POUR SE CONCERTER, DÉFINIR LE FUTUR SOUHAITÉ, NÉGOCIER ET S’ENTENDRE LIBREMENT SUR CE QU’ILS VEULENT DEVENIR

    Bonjour,
    Merci pour les nombreux internautes et Maliens qui échangent sur le devenir du Mali. Certains pensent que le fédéralisme sera imposé aux Maliens par des organisations et des pays étrangers.

    La bonne gouvernance passe par l’unité du commandement mais aussi par la fixation de règles claires entre commandements pouvant être différents, à condition que les parties prenantes s’y conforment.

    Ce dernier cas est semblable à celui qui est nécessaire pour l’élan harmonisé entre les différents contingents qui composeront la force de la CEDEAO/UA/ONU qui sera utilisée pour la restauration de l’intégrité territoriale du Mali.

    Donc, une parfaite harmonisation entre les différentes parties prenantes est nécessaire pour atteindre, sans surprise, un objectif.

    Comme pour la négociation qui exige qu’on sache qu’est ce qu’on doit négocier, avec qui et pourquoi en ayant défini au préalable des principes, conditions et des règles à respecter, d’où la proposition que j’ai faites d’un guide et d’une plateforme de concertations nationales, de négociation pour une sortie durable de la crise.

    Les propositions que font les Maliens ont pour but de retrouver leur souveraineté en s’entendant sur une solution consensuelle pour une sortie durable de la crise. Si les miennes coïncident avec celles de beaucoup de Maliens (politiciens ou membres de la société civile), tant mieux, c’est cela qu’on cherche.

    Mais s’étonner, comme certains le sont, qu’il y ait identité de vues avec des pays ou des organismes étrangers est surprenant.

    Chacun a sa façon de voir, ce qui n’empêche pas des points de vue identiques.

    Au contraire, nous devons apprécier le fait que plusieurs pays s’accordent, aujourd’hui, sur l’intérêt de la négociation pour éviter les méfaits et les effets collatéraux d’une guerre.

    Contrairement à ce que disent certains, je ne pense pas que tout soit déjà ficelé par l’ONU ou par certains pays.

    C’EST AUX MALIENS DE DÉFINIR LE FUTUR QU’ILS SOUHAITENT ET DE TRAVAILLER ENSEMBLE EN FIXANT DES PRINCIPES ET DES CONDITIONS A RESPECTER POUR Y PARVENIR.

    Le MNLA et Ansar Dine seront soumis à des principes (non impunité, respect des droits de l’homme, refus du terrorisme, coexistence pacifique) et des conditions (dépôt des armes, indivisibilité du Mali et laïcité) fixés par les Maliens d’un commun accord et non par des étrangers, comme certains le pensent.

    La condition d’indivisibilité est contraire au concept de fédéralisme. De ce fait, si ailleurs certains veulent imposer ce dernier, c’est aux Maliens de s’y opposer.

    C’est aux Maliens de s’entendre pour bâtir un Mali nouveau répondant à leurs souhaits et aux conditions et principes qu’ils définiront.

    C’est pourquoi, les Maliens doivent s’entendre sur un guide et une plate-forme de concertations nationales et de négociation pour une sortie durable de la crise.

    D’où l’intérêt de ma proposition en ligne sous forme de lettre ouverte au Président du Mali, au gouvernement, à la commission nationale d’organisation des concertations nationales et à tous les Maliens, mais aussi au médiateur.

    Souhaitons que tous les Maliens dépassent leurs différences pour s’accorder sur ce qu’ils veulent devenir sans qu’on le leur impose d’ailleurs.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
    E-mail : Webanassane@yahoo.com

  2. lac

    Mais est ce que Mr Blaise compaoré est obligé de faire cette édiation mediation? Mais qu’il est le courage de démissionné ? de grace?

  3. lac

    Mais est ce que Mr Blaise compaoré est obligé de faire cette médiation mediation? Mais qu’il est le courage de démissionné ? de grace?

  4. tienimango

    je ne sais pas ce que israel vous donne en echange de votre soutien indefectible a ce regime sioniste…heureusement que la majorite des occidentaux et d,americains sont du cote des pauvres palestiniens et qui pensent autrement …malgre vos mauvaises agissement vous n,allez jamais empecher l,exitance de la palestine….israel dirige le monde par procuration ..tout ce que israel fait est legitime ..quand les palestiniens reclament un minimum de liberte on les traite de terroristes….

    • blanche neige

      Tienimango ,dés qu’il s’agit du problème entre Israel et les palestiniens ,tu te montres de mauvaise foi . Tu es le musulman aveugle qui soutient d’autres musulmans sans chercher à regarder les faits !!!! Israel ne fait que repliquer à des attaques à la roquette des palestiniens .Point barre . Comme les palestiniens sont comme les maliens ,meme pas foutus de faire un vélo ,donc encore moins des roquettes ,il faut bien que ces dernières viennent de quelque part ,autrement dit l’Iran qui depuis toujours veut la mort d’Israel . Et les iraniens se servent de ces connards de palestiniens pour faire ce qu’eux n’osent pas faire !!!!

  5. nonalinertie

    Même les aveugles ont vu MNLA/ANESARDINE/BOKOHARAM/AQMI/MUJAO attaquer le Mali ensemble le MNLA/ANESARDINE servant d’éclaireurs, les plus innocents parmi eux servant de relais au Parlement européen, en France ou ailleurs. Ou veut-on dire que quand vous rompez avec les criminels, vous êtes amnistié ? Pour vous remettre à vos habitudes à la première occasion ? Et les victimes doivent toujours applaudir aux vols, viols, amputations, lapidations, assassinats, trafics de drogue, d’armes, de cigarettes, arrêts de tout processus de développement…

  6. blanche neige

    Depuis quelques semaines ,le Hamas (avec le soutien de l’Iran qui lui fournit les roquettes) s’amuse à balancer quotidiennement des roquettes sur Israel ………….la replique sévère d’Israel est donc tout à fait logique ,puisque c’est pour proteger son territoire :arrow: :arrow: chose qu’aurait du faire l’armée malienne quand les islamistes ont débarqué dans le Nord ,plutot que de se sauver la queue entre les jambes :mrgreen: :mrgreen: