Edito : Rationnalité

2
0

Les religieux et la société civile réunis le weekend se prononcent pour un cessez-le feu immédiat au Nord. Mais pas touche à l’intégrité du territoire, soulignent-ils. Ils n’ont fait le plus facile mais le plus difficile : appeler à la paix et non à la guerre dans un pays choqué par une agression indéfendable pendant qu’il fait face à mille défis. Mais pour indéfendable qu’elle soit, cette agression n’est pas le fait d’un autre Etat contre le nôtre. C’est un conflit fou, insensé, gratuitement sanglant mais c’est avant tout un conflit interne.
Malgré les atrocités dénoncées à Aguel Hoc dont le rapport gagnerait à être accessible aux Maliens d’abord. Il est parfaitement compréhensible de ne pas passer l’éponge sur ces événements. C’est d’ailleurs ce contre quoi plaide le ministre de la justice auprès de la communauté internationale. Si Maharafa Traoré entendu, le compagnonnage avec Aqmi rendra, certes, le Mnla infréquentable dans les capitales occidentales.
Et ce n’est pas rien surtout contre Paris considéré par l’opinion malienne comme le géniteur de ce mouvement rebelle. Mais, bien entendu, le jour n’est pas proche où Mohamed Ag Najim sera le voisin de cellule de Charles Taylor ou Laurent Gbagbo. En attendant, si sur Aguel Hoc, il y a matière à communiquer, il va falloir le faire sans rendre irrationnelle et révoltante toute négociation avec un Mnla complice d’horreurs aussi répulsives.
La cible dans toute cette stratégie ne pouvant être que le Mnla. Car s’agissant d’Aqmi, les choses sont plus faciles : les avocats de la nébuleuse ne courent pas l’Occident. Au contraire, à Londres, Paris ou Washington, on se frotterait les mains si Abuzeid, Belmokhtar ou Abdelkrim pouvaient dormir dès ce soir à la Haye.  Des démarches inconciliables et une communication contre-productive, voici donc à ce à quoi Bamako doit faire attention.
Adam Thiam

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
Lynx22<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 2901</span>
Membre
Lynx22 2901
4 années 6 mois plus tôt

S49,V9:”””‘9. Et si deux groupes de croyants se combattent, faites la conciliation entre eux. Si l’un d’eux se rebelle contre l’autre, combattez le groupe qui se rebelle, jusqu’à ce qu’il se conforme à l’ordre d’Allah. Puis, s’il s’y conforme, réconciliez-les avec justice et soyez équitables car Allah aime les équitables.””””
La rebellion doit etre combatue jusqu’a ce qu’elle se reforme..Point ❗ ❗ ❗

vision2020<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 19</span>
Membre
vision2020 19
4 années 6 mois plus tôt

Voici ce qu’est dit Allah! je suis fier de vous! Bravo! 😀 😀 😀

wpDiscuz