Editorial : Le téléphone portable un danger pour la société…

2

« Allo, tu es où ? … Je suis venu chercher mon argent là ! » « Ah oui, je vois mais là, je  suis à Ségou pour au moins quatre jours dèh ! » Pourtant, l’intéressé est bien terré au fond de sa chambre. Eh oui vous avez compris, c’est la magie du  téléphone portable. Le téléphone a en effet façonné un type d’homme nouveau : le menteur par excellence.

Considéré comme étant un outil de travail avec les évolutions technologiques actuelles à travers le monde, le téléphone portable malheureusement à tendance à être un outil à problème et où les conjoints n’hésitent plus à se tromper, des amis qui se mentent à longueur de journée, des patrons et des employés jouant tous à la fausseté l’un envers l’autre.

Nul ne doute que leurs utilisations ont davantage facilité la communication. Eh bien avec l’essor du portable, communiquer est devenu un simple jeu. Cependant, malgré les avantages cités, les téléphones portables sont utilisés à d’autres objectifs.

« Ils font de nous ce qu’ils veulent que nous fassions ». Isabelle TAUBES, journaliste et psychologue, va jusqu’à dire « Portable, la machine à mentir ». Pour elle, du jeu du téléphone portable, nous sommes tous devenus des esclaves et des tricheurs avec des « appels filtrés,  des messages d’excuse, des fausses pannes de réseau créées de toute pièce, des batteries sans électricité…etc.». Autant d’arguments qui font qu’aujourd’hui, le téléphone portable est en passe de perdre sa véritable valeur d’outil de travail.

Le refus de répondre à un appel et le menteur du bout du fil de l’autre côté n’a pas honte de dire à son prochain qu’il n’avait pas vu d’appel rentrant. Pour certaines personnes, le refus de répondre à un interlocuteur est comme un jeu d’enfants. Nombreux sont d’entre-nous à lier le refus de répondre à un coup de fil, à un problème de réseau, lequel problème ne semble plus être gênant dans nombre de cas. Effectivement, avec le téléphone, personne ne sait où nous nous trouvions, encore moins, ce que nous faisions.

Combien de personnes se sont tirées d’affaires, prétextant que la défaillance de la batterie de leur téléphone a fait qu’elles n’ont pas pu signaler leur retard ou leur absence  à un rendez-vous. Que dire de ces gens qui n’ont aucun remord en raccrochant le coup de fil d’un parent au nez ? Autant de faits qui méritent d’attirer l’attention des uns et des autres dans le contexte actuel auquel le monde à tendance à se diriger, lié en partie, à l’utilisation mensongère du téléphone portable.

Loin de nous, l’idée de faire un procès d’intention mais juste, il s’agit d’attirer l’attention des uns et des autres sur certaines petites pratiques du téléphone portable qui échappent à notre vigilance, mais qui, en réalité détruit au fil du temps ce que nous avons de plus cher : le Social. Certes, les progrès scientifiques et technologiques développés par les hommes ces dernières années ont facilité la vie en beaucoup de lieux et le regret est que si l’on n’y prend pas garde à temps, l’utilisation maladroite du portable risquerait de nous prendre l’essence de l’humanité.

Amadingué SAGARA

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Notre bonne education doit se poser en rampart au supplice du telephone. Mais s’il y a deja un laisser- aller depuis la famille, l’on ne peut rien. Au Mali tous savent qu’on ne travaille pas, c’est une minorité qui fait le travail pour tous, et pourtant chacun est pressé de parler de fin de mois et de salaire, quel dommage et les patrons et les employés savent que c’est comme ça. Seul les privé ont souci du progrès dans les entreprises car ils devront rembourser ce qu’ils ont emprunté à la banque pour se developper. Autrement les travailleurs du public s’en moquent eperdument.

  2. Encore un faux débat comme SOLONI sait bien le soulever. Mr SAGARA a du oublier le danger du portable dans le domaine du terrorisme. Les attentats de MADRID en 2003 avaient été perpétrés à l’aide de portables. La dernière bombe qui n’avait pas explosée était due à une erreur de réglage, au lieu de 7 heures AM il avait réglé l’heure à 7 heures PM. Est-ce une raison de mettre l’accent sur le caractère dangereux du portable ? Je pense que non ! Portable ou pas, ces gens sont terroristes et continueront de l’être. Ici au Mali nous avons toujours été des bonimenteurs à l’égard des femmes. Un adage dit même qu’elles détestent ceux qui leur disent la vérité. 😛😛 Portable ou pas, télex ou pas, nous avons toujours été des menteurs tel un journaliste Malien. 😛😛😛😛😛

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here