Editorial ‘’Le Flambeau’’ 2012 : Vers le professionnalisme et une vision constructive

0
0





Chers lecteurs, votre hebdomadaire d’informations générales, d’analyse et d’enquêtes scolaire, universitaire et de la jeunesse ‘’Le Flambeau’’ entame une nouvelle année de son existence. C’est le lieu pour moi de dresser un bilan du chemin parcouru. Autant cet exercice nous permettra de mettre à nu les forces et faiblesses, de la même manière il nous permettra de consolider les premières, corriger les secondes et continuer le chemin avec espoir et réussite.

 Comme tout projet de la vie, les premiers moments n’ont pas été faciles. Des contraintes morales, financières et matérielles ont toujours et continuent d’émailler notre marche vers le progrès. Des préjugés à la marginalisation par certains ainés et confrères journalistes sur le terrain, en passant par d’autres péripéties liées à la profession et les aléas conjoncturels de notre société : Le Flambeau continue, tant bien que mal, son petit chemin. Nous devons cet état de fait certes à la volonté du Seigneur tout puissant, mais aussi à vous chers lecteurs, partenaires et personnes ressources pour vos bénédictions constantes, critiques sans complaisance, conseils…bref votre accompagnement sans faille.

Beaucoup d’erreurs ont été commises, nous le reconnaissons. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous présentons nos excuses à tous ceux qui, de près ou de loin, ont été offensés ou choqués par nos propos. Aussi, nous pardonnons pour toutes les humiliations et souffrances dont nous avons été victimes jusque là. La sensibilité du métier est telle que, certains aspects nous échappent toujours eu égard à notre jeunesse en la matière. Pour ce faire, nous présentons des excuses anticipées pour nos éventuelles erreurs futures.  

Avant-hier l’œuvre d’un étudiant en 1ère année de Droit, passionné par le journalisme, à la quête d’un moyen d’expression pour faire changer les choses dans son université ; Hier outil de communication, de promotion de la presse et des medias et de prise de conscience auprès des élèves et étudiants du Mali ; Aujourd’hui exemple d’entreprenariat et carrefour pour des jeunes partageant les mêmes ambitions, passions et philosophies,  Demain ‘’Le Flambeau’’ se veut être une véritable entreprise de presse, crédible, professionnelle et épanouie participant activement dans le processus de construction de la nation malienne.

‘’Le Flambeau’’ pour cette nouvelle année s’inscrit dans une démarche constructive basée sur l’information, la formation et l’éducation de son public cible notamment les élèves, étudiants et jeunes du Mali. Il s’agira également d’inciter  la jeunesse malienne à une prise de conscience et un double changement de mentalité et de comportement sur toutes les questions la concernant.  Les acteurs de la société civile, les décideurs politiques, les opérateurs économiques, les organisations internationales…seront placées au cœur de nos préoccupations, en vue bien entendu de forger un nouvel esprit auprès de la jeunesse. En plus de l’enseignement supérieur, les domaines de l’éducation scolaire et de la jeunesse feront l’objet d’un traitement et d’une analyse exponentiels dans nos livraisons. Des sujets portant sur la politique, les institutions, les collectivités territoriales, la santé, la femme et l’enfant, l’emploi, la formation professionnelle, le sport, la coopération internationale, l’intégration africaine, les NTIC, l’Environnement, la culture, le tourisme, la science, l’économie, les finances et le développement seront traités et permettront certainement d’enrichir la qualité de nos éléments tout en restant fidèle à notre crédo d’information, de formation et d’éducation.

 ‘’Science sans conscience n’est que ruine de l’âme’’ disait Rabelais, autrement dit nous essayerons tant que nous pouvons de joindre l’utile à l’agréable avec de nouvelles rubriques vous permettant de vous prononcer sur les sujets de vos choix, mais également de vous divertir.   Votre rubrique préférée ‘’les coups de la vie’’ sera redynamisée.   Les démarches permettant une meilleure accessibilité du journal en faveur des élèves, étudiants et jeunes seront multipliées.  Le renforcement de nos capacités, l’amélioration de la forme et du fond du journal ainsi que la formation de nos rédacteurs ont d’ores et déjà été envisagées.

Chers lecteurs, toutes ces innovations ne seront pas sans conséquences. Autant nous devrons redoubler d’efforts pour y arriver, autant nous aurons besoin de votre appui pour les pérenniser. Pour ce faire, vos conseils, critiques et contributions seront toujours les bienvenus. Quant aux partenaires et personnes ressources, nous avons l’ultime conviction que votre accompagnement ne fera jamais défaut. Aux professionnels et autorités des médias, journalistes et confrères de la presse, nous sollicitons vos bénédictions et votre expertise afin de mieux vivre notre passion d’une part, et favoriser une meilleure transition vers le professionnalisme et la démarche constructive pour lesquels nous comptons investir nos ressources d’autre part.

Bonne et heureuse année 2012 à tous et à toutes.

FOUSSEYNI MAIGA

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.