En un mot: Territoire conquis

11

Irrité par la détermination de la société civile à amener la France à clarifier sa position sur Kidal, zone de non-droit depuis 4 ans au mépris des résolutions de l’ONU et du mandat de Barkhane, le président a déclaré mardi sur l’ORTM : “La France est le partenaire du Mali”.

IBK a convaincu peu de Maliens, car le lever de boucliers de la société civile résulte de l’échec de nos autorités à recadrer Paris. Sinon quelle est la loyauté d’un partenaire qui vous aide à recouvrer une partie du territoire et vous empêche de franchir ensuite le seuil d’une portion du sol national, épicentre des rébellions ?

Quelle a été la part de Barkhane dans l’échec de la reprise de Kidal par les FAMa en termes de renseignements ou de participation aux opérations ? Pourquoi chaque fois il y a un couac de dernière minute au retour de l’Etat dans l’Adrar des Ifoghas ? Que sait-on du ballet aérien avec des cargaisons qu’on débarque ou qu’on embarque à Kidal ?

M. le président, la France n’est pas un partenaire. Elle est en territoire conquis. Cela choque la conscience collective.

DAK

PARTAGER

11 COMMENTAIRES

  1. “Au mépris des résolutions de l’ONU et du mandat de Barkhane” décidément, quoi qu’il dise et quoi qu’il ecrive , dak reste toujours aussi con! Depuis quand le mandat de Barkhane (entièrement et uniquement dédié a la traque des terroristes islamistes), inclue-t-il la question de la rébellion ???

  2. Mr …CON NE’ oublie cette sagesse qui dit: “… QUAND ON N’A PAS LES MOYENS DE SA POLITIQUE, ON FAIT LA POLITIQUE DE CEUX QUI ONT LES MOYENS!!!!!!!”
    Tout indique que Kinguiranke’ n’est pas le seul idiot de ce forum!

    • On fait la politique de ses moyens.
      De ceux qui ont les moyens veut dire accepter d’être leurs esclaves.
      C’est ce que fait Ibk.
      Tout ça pour garder le pouvoir.
      Il a trahi la nation.

  3. Il est grand que IBK ajourne son projet de révision afin que tout le Mali se mobilise pour se réapproprier le processus de paix. Il faut que l’opinion française sache que les autorités françaises et le peuple malien sont en total désaccord sur la présence des forces française au Mali. Ce faisant, la France sera amener à reconsidérer sa position, ou faire face au peuple malien de plus en hostile à son action.
    Cette mobilisation doit commencer ici et maintenant.

    • “La France sera amenée a faire face au peuple malien!!!!….. Ça, je crois que c’est vraiment la meilleure de toutes!!! Je te rappelle pour mémoire que le même ” peuple malien” n’a pas ose lever le petit doigt face aux chiens enturbannés du mnla en 2013… Après ça, ce même peuple malien (toi et moi inclus l) n’a pas non-plus ose le petit doigt face aux barbares qui nous ont tranquillement fouettés, amputés, martyrisés, et qui nous ont même occupés !!! Quand nos armées se sont faites honteusement aplatir a Kidal a cause de Mara, personne dans le reste du pays n’a osé bouger une oreille, ni encore moins monter a Kidal!! Alors quand tu parles sans rire de “faite face” a l’une des puissances militaires mondiales, mesure un peu le RIDICULE de tes fanfaronnades! Soyons sérieux…

  4. IBK chemine exactement comme Moussa TRAORE en 1991 en se campant sur sa position de tripatouiller notre constitution au profit d’une minorité Touareg séparatistes soit moins de 2% de la population. Cette position sèche est certainement dictée par son fils et sa femme qui sont les seules personnes que le Président écoute dans de pareil cas comme ce fut le cas de Moussa TRAORE dont le sort a pris fin avec un désastre total, chose qui touchera sans équivoque IBK mais cette fois-ci en exponentiel car aujourd’hui le mécontentement frise la folie. Les choses qui font mal et très mal dans cette révision constitutionnelle sont:
    – Une révision pour moins de 2% de la population malienne;
    – Une révision qui divise les maliens définitivement car certains ne pourraient plus jamais espérés être candidats aux futures élections présidentielles (Être de père et de mère malien comme ce fut le cas en Côte d’Ivoire en 2002);
    – Le tiers des postes de sénateurs dédié à IBK qui est très focalisé sur sa famille d’abord, cela suppose que ces postes seraient distribués entre son fils et les amis de la famille comme il le fait depuis son arrivé au pouvoir, personne n’a confiance à lui pour ces nominations du tiers des sénateurs;
    – Les prochaines révisions constitutionnelles mises désormais sous la seule responsabilité d’IBK, du sénat et de l’Assemblée Nationale, cela veut dire que dès l’année prochaine après sa réélection, il retouchera sans équivoque cette nouvelle constitution pour faire sauter le verrou du mandat présidentielle pour se faire élire indéfiniment.
    – L’indépendance et l’intégrité du territoire ne lui sont plus jamais imposées, ainsi Kidal restera entre les mains de la France et de la CMA.
    IBK et son entourage ont trop de choses à élucider au peuple malien et très prochainement, de toutes les façons entretemps nous sommes dans l’œil du cyclone car les maliens avertis ne lui donneraient jamais cette facilité. Il faut que les Kidalois sachent que Kidal n’est pas le souci d’IBK et de son entourage, c’est un autre régime qui viendrait sauver Kidal de la CMA et de la France.

  5. Le Nord du Mali est occupé par la France, cela est sans équivoque, mais ce qui n’étonne, c’est que les autres pays d’Europe et les USA le savent mais comme il s’agit de négros, ils font un silence total, car ils serons capables de profiter de la situation dans la mesure où ils ont des intérêts, mais pas d’ami. Mais l’histoire retiendra très prochainement le cas de Kidal qui est entrain d’être pillé au su et au su de l’ensemble de la communauté internationale et de l’ONU. Kidal n’est plus pour le Mali depuis quatre ans sous la complicité des Touareg de la CMA qui est sous la couverture de la France. Pourtant, cette France se moque des négros, sinon elle peut faire autrement en profitant légalement de ces ressources du sous-sol de Kidal. Cette France qui a cherché cette région depuis la période post-indépendance en armant les Touareg contre le régime socialiste de Modibo KEITA sans succès, sous Moussa TRAORE et sous les présidents Alpha Oumar KONARE et ATT en essayant des négociations sans résultat et enfin sous IBK avec succès en lui miroitant la paix pour obtenir Kidal et Tessalit en se couvrant par une révision constitutionnelle. Quelle ignominie de la part d’IBK et son entourage? Quelle indignité en mentant à son peuple? Nous sommes dans l’œil du cyclone.

    • Coulibaly yacouba, on peut dire ce qu’on veut, sauf…….N’IMPORTE QUOI !!! Arrêtons un peu de délirer… Tu parles, je te cite, du “pillage” de Kidal! Lol lol lol peux-tu nous dire le pillage… DE QUOI exactement ?????? Ensuite, tu nous parles aussi des “ressources du sous-sol de Kidal” peux-tu nous dire exactement QUELLES supposees “ressources ” renferme le sous-sol de Kidal???? Mon frère, arrêtons par pitié ces fantasmes délirants tout droit sortis des ragots de grain, et redevenons un tant soit peu ADULTES !!! Un tant soit peu…

  6. Il n’y a ni rebels ni terroristes à Kidal. Le reste vous devinez. Le complot Français est sans doute pour nous les Maliens. IBK joue aussi parce qu’il sait que les Maliens ne sont pas naïfs comme le pensent nos ex colonisateurs. Les experts Français en prospective doivent revoir leurs copies. OK

  7. M. le président, la France n’est pas un partenaire. Elle est en quête permanente de réaliser son indépendance énergétique à tout prix. Cela passe par faire une main basse sur les ressources dont regorge le sous-sol du septentrion. C’est sûr que Papa HOLLANDE ne t’a pas dit ça et Papa MACRON non plus. IBK ouvre tes yeux et laisse de coté l’intérêt personnel, c’est le peuple qui t’a élu. Ce même peuple est capable de te démettre le 15 août à minuit. C’est dommage que tu es nul en géopolitique, même ton latin n’est pas fameux dit-on.

    • Il n’est pas nul en géopolitique.
      Mieux que quiconque,Ibk sait ce qui se passe dans le Sahara malien.
      Seulement il a choisi son camp,celui de la France contre le MALI.
      Nous assistons à une répétition de ce qui s’est passé dans d’autres parties du monde au siècle dernier .
      Une situation que le MALI n’avait pas encore connu contrairement à certains pays francophones :CÔTÉ D’IVOIRE,SÉNÉGAL,TOGO,GABON,CAMEROUN….
      Des africains font le choix de sacrifier l’intérêt de leurs pays pour la satisfaction des besoins de leurs familles et proches afin de garder le pouvoir aussi longtemps possible.
      IBRAHIM BOUBACAR KEITA a posé un acte avant son investiture qui est passé inaperçu ou on y a pas accordé trop d’importance :il est allé s’incliner devant la tombe de deux grandes figures de la Franceafrique :OUMAR BONGO ONDIMBA et EYADEMA .
      Ces deux monsieurs ont assassiné des compatriotes pour sauvegarder l’intérêt de la France en même temps sauvegarder leurs pouvoirs.
      Ibrahim BOUBACAR KEITA ,en s’inclinant devant leurs tombes,à exprimer sa volonté de suivre leurs chemins.
      La France a trouvé en Ibk l’homme qu’ il cherchait depuis longtemps pour pouvoir s’imposer dans le Sahara malien .

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here