Entre nous : Les donateurs pour financer la paix !

63

Entre nous : Les donateurs pour financer la paix !« Il ressort d’une Ă©valuation faite en dĂ©cembre 2011 que les fonds acquis pour les projets et programmes destinĂ©s aux rĂ©gions du nord du Mali s’élĂšvent Ă  plus de 1112 milliards pour un besoin de financement estimĂ© Ă  1 509,551 milliards de FCFA. Sur le montant mobilisĂ©, 778 332 000 000 FCFA avaient Ă©tĂ© dĂ©caissĂ©s pour des investissements rĂ©alisĂ©s dont 604 571 000 000 FCFA pour les sous-secteurs de la sĂ©curitĂ© alimentaire, du dĂ©veloppement rural, du dĂ©veloppement des infrastructures de base, de l’Eau, de l’Energie et du dĂ©veloppement de l’accĂšs aux services sociaux. MalgrĂ© ces efforts du gouvernement dans le domaine du dĂ©veloppement le “problĂšme du nord” n’est pas rĂ©glĂ© pour autant ! De deux choses l’une : soit les accords prĂ©citĂ©s ne prennent pas en charge les prĂ©occupations rĂ©elles des protagonistes c’est-Ă -dire, le Gouvernement et les groupes armĂ©s ; soit ils ne sont pas correctement appliquĂ©s », a dĂ©clarĂ© Baba BerthĂ©, ancien ministre et Professeur de droit public Ă  l’UniversitĂ© de Bamako dans une communication prĂ©sentĂ©e lors d’un atelier organisĂ© en novembre dernier par l’Agence Internationale de la Francophonie en partenariat avec la Mission de l’Union Africaine pour le Mali et le Sahel. Existe-t-il un lien entre ces informations fournies par Baba BerthĂ© et la confĂ©rence sur le dĂ©veloppement du Mali sous le thĂšme : “les rĂ©gions du nord au cƓur de la consolidation de la paix et de la relance Ă©conomique – BĂątir un Mali Ă©mergent” qui s’ouvre ce jeudi Ă  Paris sous la co-prĂ©sidence des PrĂ©sidents François Hollande et Ibrahim Boubacar KĂ©ĂŻta ? Certainement  oui ! Les fonds qui seront rĂ©coltĂ©s au cours de cette rencontre iront principalement au financement des engagements contenus dans l’accord pour la paix et la rĂ©conciliation signĂ© par le gouvernement et les groupes armĂ©s sous l’égide de la communautĂ© internationale. Le gouvernement de la RĂ©publique attend donc beaucoup de cette rencontre de Paris. En mai 2013, une rencontre similaire s’était tenue Ă  Bruxelles au siĂšge de la Commission de l’Union Europpenne. Plusieurs milliards d’Euros avaient Ă©tĂ© rĂ©coltĂ©s par le gouvernement de transition de l’époque. Aujourd’hui, Ă  Paris, les donateurs annonceront encore des milliards d’Euros en faveur du Mali surtout pour financer la paix. « Comme beaucoup d’observateurs, je suis enclin Ă  penser qu’il faudrait mieux rĂ©flĂ©chir Ă  ces «dĂ©caissements» des donateurs et surtout mieux les cibler », a confiĂ© Ă  nos confrĂšres du quotidien français, « LibĂ©ration », Pierre Boilley, professeur d’histoire d’Afrique contemporaine Ă  l’universitĂ© PanthĂ©on-Sorbonne.

Effectivement, il y a ce problĂšme de dĂ©caissement, voire de mobilisation des aides promises par les donateurs. Aussi, faut-il reconnaĂźtre que la marge de manƓuvre du gouvernement est trĂšs rĂ©duite dans la mesure oĂč ce sont les donateurs qui prĂ©dĂ©finissent la destination de leurs sous.

TrĂšs gĂ©nĂ©ralement, les milliards annoncĂ©s par les donateurs n’ont pas d’impacts rĂ©els sur le quotidien des populations qui ne savent pas oĂč sont parties ces grosses sommes annoncĂ©es afin de soulager leur souffrance. A ce niveau, le gouvernement a du pain sur la planche. Pour Ă©viter que les populations ne crient pas au dĂ©tournement de ces aides, il y a une nĂ©cessitĂ© de leur expliquer que ces milliards ne sont pas des mallettes d’argent mis Ă  la disposition du gouvernement par les donateurs.  S’agissant de la gestion des fonds qui seront mobilisĂ©s, le gouvernement et les partenaires doivent faire preuve de vigilance afin que les aides puissent servir directement les populations au nom desquelles elles sont rĂ©coltĂ©es.

 Chiaka Doumbia

Lire aussi sur  WWW.LECHALLENGER.COM

PARTAGER

63 COMMENTAIRES

  1. FAKOLY
    “Les donateurs n’investissent pas pour rien, ils veulent une grande rĂ©compense en retour, l’exploitation de nos ressources naturelles. Il faut simplement se poser la question qui va rembourser cet argent donnĂ©? Ce n’est ni l’Etat, ni la population elle mĂȘme, c’est notre sous sol” 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    Au lieu d’exploiter les ressources naturelles de notre sous-sol, la France aurait intĂ©rĂȘt Ă  exploiter plutĂŽt la CONNERIE NATURELLE qui occupe les cerveaux de nos intellectuels de grin: ELLE S’ENRICHIRAIT BEAUCOUP PLUS! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Est-ce la premiùre fois que la France nous octroie des fonds? 🙄 🙄 🙄

    Depuis toujours, le refrain, le leit-motiv, et le couplet favori de nos crĂ©tins, c’est:
    “LA FRANCE PILLEUSE DE NOS RICHESSES! ”

    Or, la seule richesse que nous exploitons jusqu’ici c’est l’or, et sur la foule de compagnies Ă©trangĂšres qui exploitent l’or chez nous, il n’y en a AUCUNE de Française, et il n’y en a jamais eu AUCUNE par le passĂ©! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: (quand je parle de crĂ©tins, le mot n’est pas trop fort! 😆 😆 )

    Quand aux richesses “supposĂ©es”, il y a bien sur le pĂ©trole! 🙄
    Or, sur toutes les compagnies pĂ©troliĂšres qui avaient Ă  l’Ă©poque posĂ© des permis de recherche (et qui les ont rĂ©siliĂ© depuis!), lĂ  encore, AUCUNE n’Ă©tait Française! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Et au Niger par exemple, la France-pilleuse-de-ressources 😆 😛 qui est pourtant trĂšs bien implantĂ©e avec Areva n’exploite PAS UNE GOUTTE du pĂ©trole NigĂ©rien et n’a pas investi 1 franc dans seule raffinerie NigĂ©rienne (Zinder je crois), et laisse tout ça aux Chinois! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Au Tchad Ă©galement, (et lĂ  bas, leur pĂ©trole n’est pas hypothĂ©tique comme chez nous mais il est bien concret! 🙄 ) la France, qui a pourtant des accord de dĂ©fense depuis des annĂ©es et des annĂ©es, n’exploite PAS UNE GOUTTE non plus du pĂ©trole Tchadien! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Alors, je souhaite rappeler aux adeptes de l’Ă©ternel refrain de la “France-pilleuse-de-richesses” que nous ne sommes plus dans les annĂ©es 60 voire 70, mais que nous sommes en 2015! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    • TOUJOURS TA GUEULE ESPECE DE BETE QT EST Mme DEMBELĂ© :mrgreen: UNE VIEILLE PLUS P.T.N QUE TOI C’EST IMPOSSIBLE :mrgreen: VULGAIRE MALGAMATRISE ❗ SEULE POUR TON SALE DEGUEULASSE INTERET !!!VIVE LA FRANCE DES MALIENS 😉 😉 😉 😀 😀 😀 😀 😀

  2. 60 commentaires ❗ UNE SEULE MAIN MALGAMATRISE FOUTUE DES SITES WEB AFRICAINS ❗ UNE DAME MALPOLIE .VIEILLE VULGAIRE ❗ Mme DEMBELE ❗ VOLEUSE COMME TJRS ❗ Mme QUI A LE PROBLEME ❓ TON PETIT CERVEAUX AVEV SES PSEUDO ❗ HOUBIEN ❓

  3. “Aussi, faut-il reconnaĂźtre que la marge de manƓuvre du gouvernement est trĂšs rĂ©duite dans la mesure oĂč ce sont les donateurs qui prĂ©dĂ©finissent la destination de leurs sous.”

    Tiens? C’est curieux! 😆 😆 😆 😆

    On se demande bien POURQUOI! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Houbien? 😛

  4. MĂȘme si notre pays va bĂ©nĂ©ficier des aides de la part des donateurs cela n’empĂȘche pas nous les maliens de cotiser chacun une somme pour le bien de notre pays. Avant de nous faire par les autres, il faudra que l’on montre que nous mĂ©ritons vraiment de nous faire aider.

  5. Sachons vraiment faire la part des choses pour en tirer une conclusion et une conclusion issue d’une mure rĂ©flexion. Nulle n’ignore les gros efforts que le gouvernement malien, les ONG, les partenaires Ă©trangers, les organismes dĂ©veloppement spĂ©cialement pour eux, les associations ; ont fait pour sortir le septentrion de la misĂšre sans que ces nombreuses aides n’aient des effets visibles dans leur dĂ©veloppement. Alors il nous revient de nous poser ces questions qui sont les suivantes : QUE FAIT-ON AVEC TOUTES LES SOMMES QU’ON LES VERSE CHAQUE ANNEE ? COMMENT LES UTILISE-T-ON ? EST-CE-QU’IL NE FAUT PAS CHANGER DE METHODE D’UTILISATION DE L’ARGENT A INVESTIR ?

  6. Si moi je venais du nord je ne serais pas vulnĂ©rable jusqu’au point oĂč j’allais faire de la guerre pour me protĂ©ger. Je pense sincĂšrement que les jeunes de cette localitĂ© doivent lutter d’abord contre la corruption qui sĂ©vit chez eux. Ce sont leurs responsables dans les mains desquels se passent toutes ces fortunes qui bouffent tout sans penser Ă  eux. Ce n’est pas surtout la faute du gouvernement mais celle de leurs responsables corrompus ni foi ni loi ni pitiĂ© ni vergogne ni conscience ni souci.

  7. IL FAUT SAVOIR QUE LE PROMBLEME DU NORD EST BIEN PROFOND QUE NOUS LE PENSONS TOUS. SEULS LES DIRIGEANTS DE CETTE LOCALITE PEUVENT NOUS EN DIRE PLUS ET COMMENT ILS UTILISENT LES SOMMES QU’ON LEUR DONNE POUR LA CONSTRUCTION DE CETTE ZONE.

  8. Maintenant le grand temps est venu pour que les intellectuels de la zone nord se ressourcent en ayant de la conscience. Le temps est venu que ces parties du nord tout comme les autres localitĂ©s du Mali se considĂšrent comme un acteur principal et non des simples spectateurs dans la construction de leur milieu social. Il est grand temps que les jeunes de ces milieux se lĂšvent pour travailler et qu’ils sachent que seul le travail paye vĂ©ritablement l’individu. Il est vraiment grand temps que la communautĂ© nordiste se lĂšve pour faire de leur milieu social un espace sur lequel les habitants sont Ă©panouis grĂące Ă  leur propre travail.

  9. Le développement de cette zone se trouve entre les mains de la population nordiste et non dans celles du gouvernement malien. La population doit faire de leur développement un i bien accentué en se procurant des activités connexes et diverses. Il ne faut pas seulement se limiter au seul élevage. Ils peuvent entreprendre des activités telles que : le maraßchage, la culture, le jardinage et le commerce renforcé.

  10. Nous sommes tous contents que la paix et la tranquillitĂ© soient revenues dans notre pays. Mais il y a toute fois des soucis Ă  faire quoi qu’on fasse ou quoi qu’on dise. Le nord ne sera tranquille que lorsque la population toute entiĂšre fasse de l’idĂ©e de la paix et de la tranquillitĂ© leur lutte commune. Ensuite le travail doit se trouver dans leur menu quotidien. Ce n’est pas en restant immobile qu’on peut atteindre les objectifs de la paix et de la stabilitĂ©.

  11. Disons que c’est avant tout grĂące Ă  l’accord de paix et de rĂ©conciliation que nous pouvons penser Ă  tous plans de dĂ©veloppement pour notre pays. C’est cet accord qui nous donnera l’occasion de prendre des initiatives pour renforcer les acquis et les mĂ©thodes pour mieux construire cette zone tant convoitĂ©e. Ensemble, nous arriverons Ă  une destination merveilleuse qui sera basĂ©e seulement sur le dĂ©veloppement social, Ă©conomique et culturel de notre pays tout entier.

  12. Que Dieu nous aide cette fois ci Ă  avoir une bonne issue et une issue dĂ©finitive Ă  la crise nordiste qui nous a toujours mis en retard depuis les indĂ©pendances jusqu’à nos jours. AprĂšs la mise en place des comitĂ©s, des structures de dĂ©veloppement, des commissions spĂ©ciales pour le dĂ©veloppement du nord, et d’autres
. ; nous voudrions que le gouvernement fasse tout pour que nous ne soyons plus en crise Ă  cause de ce septentrion. Merci et que le TOUT PUISSANT nous assiste vraiment dans ce combat.

  13. Du dĂ©jĂ  vu. ❓

    Combien sera réellement investi dans le developpement à la base des régions du nord au profit des couches les plusvulnérable, les cibles prioritaires de cette faramiseuse aide???
    VoilĂ  la Grande question Ă  se pose.
    Quelle sera la part des chefs rebelles et les chefferies traditionnelles?Ceiie de l’Administration bugĂ©tivore?
    Et les rĂ©fugiĂ©s? ❓
    Une chose est sĂ»re le partage du gĂąteau ne sera pas facile et l’on doit craindre le rĂ©veil des VIEUX demons comme par le passĂ©.
    Ce sera une rude bataille Nord-Sud.

  14. Incha allah, tout va finir bientĂŽt. Nous sommes dĂ©jĂ  tous au courant de l’évolution des choses. Le gouvernement s’est donnĂ© profondĂ©ment sous la couverture du prĂ©sident de la rĂ©publique, des organismes se battent pour la mĂȘme cause, nos partenaires financiers sont en train de dĂ©bloquer de grosses sommes pour le dĂ©veloppement du nord, nos confrĂšres eux-mĂȘmes ont pris le taureau par les cornes. Donc, je me dis que cette situation sera rĂ©glĂ©e et nous ne reverrons plus jamais cette crise, s’il nous plaĂźt et s’il plaĂźt Ă  Dieu !!!

  15. Quoi qu’il advienne, il faut savoir que les maliens ont toujours voulu de la paix, de la paix et rien que de la paix. Donc, en premier temps nous remercions le prĂ©sident de la rĂ©publique pour son apport au Mali. Ensuite nous remercions les militaires qui ont vaillamment combattu pour la noble cause de la rĂ©publique. Puis nos remerciement s’adressent Ă  l’ensemble des ministres qui ont incessamment travaillĂ© pour qu’on arrive jusqu’à aboutir Ă  un accord portant sur la paix et la rĂ©conciliation nationale. Enfin, nous remercions avec la plus grande considĂ©ration les soldats français et onusiens qui ont toujours Ă©tĂ© aux cĂŽtĂ©s des nĂŽtres pour tenir tĂȘte Ă  tĂȘte contre les ennemis. Merci effectivement Ă  toutes les personnes qui ont jouĂ© passivement ou activement dans cette partie d’élaboration et de mise en application de cet accord.
    A présent, le combat est à moitié aboutit et il reste une moitié (difficile) qui constitue le maintien de la paix dans le pays pour de bon.
    Vive le Mali !!!
    Vive la paix !!!!
    Vive la réconciliation !!!
    La république du Mali, un peuple, un but, une foi !!!

  16. Kidal c’est le Mali et elle restera toujours pour le Mali. Le gouvernement malien n’opprime pas Kidal et elle ne l’a jamais fait. Le gouvernement d’IBK gĂšre Kidal selon sont budget.

  17. Avec l’octroi de 360 millions d’euro et 80 millions prĂ©vu pour le dĂ©veloppement du nord seulement, dĂ©jĂ  la France a montrĂ© sa bonne volontĂ© pour la stabilisation de notre pays. La situation du nord avance et nous espĂ©rons la meilleure encore. Bravo Ă  IBK, avec la signature de l’accord pour la paix le 20 juin dernier, vous avez sauvĂ© la vie des milliers de maliens et beaucoup de nos sƓurs et frĂšres retrouveront leurs familles. Vive la paix au Mali uni et fort!!!

  18. Le gouvernement malien a toujours fourni des efforts pour amĂ©liorer les conditions de vie des nordistes, mais le problĂšme est que ce sont les groupes armĂ©s qui dĂ©tournent tout et il est temps que les habitants du nord eux mĂȘme disent trop c’est trop pour la rĂ©bellion.

  19. Nous voulons la paix au Mali.
    Nous voulons la réconciliation nationale au Mali.
    Nous voulons le retour des services dans tout le septentrion.
    Et nous croyons à la capacité de nos dirigeants.
    Nous sommes fier d’IBK. Car c’est suite Ă  cette visite d’Etat que certains donateurs se sont engagĂ©s Ă  nos cĂŽtĂ©s.
    Vive la paix§
    Vive Le Mali§
    Vive IBK, le sauveur, le guide, le patriote et la solution§
    🙄 🙄 🙄 💡 💡 💡

  20. Vive la paix au Mali 😉 😉 😉 😉
    Vive la rĂ©conciliation au Mali 💡 💡 💡 💡
    Vive le Mali et Ibrahim Boubacar Keïta 😛 😛 😛 😛
    Vive la France et François Hollande 😀 😀 😀 😀 😀 😀
    Vive L’OCDE 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

  21. Les habitants du nord doivent comprendre que l’Etat malien ne les a jamais opprimĂ©. Ce sont les gens qui prennent des armes au nom des nordistes qui dĂ©tournent les fonds destinĂ©s pour le dĂ©veloppement du nord. Le gouvernement n’a jamais Ă©tĂ© fautif.

  22. AprĂšs la signature de l’accord, le Mali a Ă©tĂ© confrontĂ© Ă  des problĂšmes d’application. Aujourd’hui, Dieu thank, aprĂšs la visite d’Etat d’IBK, le Mali,retrouvera de nouveau le chemin de la paix. Les donateurs sont dĂ©jĂ  engagĂ©s dans les financement de la paix. 😀 😀 💡 💡 🙄 🙄

  23. Merci Ă  François Hollande et Ă  tous les donateurs d’avoir pris cette bonne volontĂ© en notre faveur. Le Mali est un pays de fraternitĂ© et de solidaritĂ©, nous leur serons reconnaissants jusqu’à la mort. La France est une grande amie quoi qu’il arrive entre nous.

  24. Je pense que le professeur, ancien ministre analyse trĂšs mal la situation du nord Mali, il est Ă  cĂŽtĂ© de la plaque. Le gouvernement est de plus en plus et d’une maniĂšre trĂšs correcte appliquer dans la crise du nord Mali. L’accord de paix et sa mise en l’application en n’est la preuve palpable.

  25. Ces aides joueront une trĂšs grande importance dans la stabilisation et la rĂ©conciliation du Mali. Donc les maliens doivent maintenant mettre dans leurs tĂȘtes que la France est Ă  notre cĂŽtĂ© et qu’elle est prĂȘte Ă  nous accompagner. Vive cette coopĂ©ration !!!

  26. Le Mali changera surement de visage bientĂŽt et le prĂ©sident n’aura plus Ă  supporter les injures abominables de ses dĂ©tracteurs. Les donateurs n’investissent pas pour rien, ils veulent une grande rĂ©compense en retour, l’exploitation de nos ressources naturelles. Il faut simplement se poser la question qui va rembourser cet argent donnĂ©? Ce n’est ni l’Etat, ni la population elle mĂȘme, c’est notre sous sol

    • Tiken Jah a raison lorsqu’il dit : Ils allument le feu, ils l’activent et aprĂšs ils viennent jouer aux pompiers. C’est le parfait comportement des pays donateurs pour le Mali. Ils ont chamboulĂ© notre pays et maintenant, ils se rĂ©unissent pour le partage du gĂąteau

  27. En plus de tout ce que vous racontez, il est temps que le gouvernement malien prenne des prĂ©cautions contre ces comportements fainĂ©antises de ces rebelles. Tous les maliens sont Ă©gaux et ce n’est pas en prenant les armes qu’ont devienne plus prioritaire que les autres.

  28. Certes, les rĂ©gimes passĂ©s ont plongĂ©s le pays dans une crise multidimensionnelle et existentielle, mais le rĂ©gime d’IBK n’est pas le fautif, non, loin de lĂ . IBK et son gouvernement son en train de tout mettre en n’Ɠuvre pour une sortie de crise plus favorable pour l’ensemble de tous les maliens.

  29. LA solution est trouvĂ©e Ă  la crise malienne. Il ne restait que le financement des donateurs. Les dispositions de l’accord sont en grande partie consacrĂ©e au dĂ©veloppement des rĂ©gions du septentrion. Cela demande beaucoup de moyen financiers. Dieu merci nos fidĂšles compagnons de tous les jours, c’est-Ă -dire les donateurs, nous ont fait des dons qui aideront plus dans la reconstruction et le dĂ©veloppement. J’invite Ă©galement mes frĂšres et sƓurs Ă  l’accompagnement des autoritĂ©s et de tous les acteurs de la paix, y compris la population civile elle-mĂȘme. 😆 😆 😆 🙄 🙄 🙄 😀 😀

    • Mais cette faveur accordĂ©e Ă  notre pays n’est pas sans consĂ©quence nous serons obligĂ©s de traiter avec eux les exploitations des produit pĂ©troliers qui sont dĂ©tectĂ©s au nord du Mali. C’est vraie, c’est une solution mais une solution que les maliens refusaient au paravent tandis que c’est la seule porte de sortie possible ou la guerre civile, ce qui n’arrange pas du tout la situation

      • Qu’on le veuille ou non, la main qui donne est souvent la main qui impose… Je crois que l’histoire, surtout celle du Mali me donne raison

          • Si nous avons le choix dans la mesure oĂč ils ne pourront jamais nous tuer tous, on a le choix d’affronter la pire de nos peurs, affronter physiquement les ennemis du pays. Le vietnam a rĂ©sistĂ© contre la puissance de feu de plus de 500 000 soldats amĂ©ricains

          • On dirait bien que vous vous amusez ici. J’approuve la solution de fakoly, le seul moyen de nous en sortir dĂ©finitivement est d’affronter nos peurs mais le malien n’est pas aussi patriote que ça. La corruption nous a tous affectĂ©, on prĂ©fĂšre tourner le dos Ă  la patrie que de mourir pour la patrie

  30. Le gouvernement seul ne peut régler cette crise multiple au septentrion malien. Les populations de toute les régions doivent user de leur bon sens de patriotisme et aider le gouvernement malien dans cette lutte trÚs ardent et existentielle.

  31. IBK est un homme conscient, différent des autres dirigeants. Il est en train de tout faire pour que la paix rÚgne au Mali

  32. Ces aides joueront une grande place dans la gestion de la crise malienne et cela facilitera vite l’application de l’accord d’Alger pour la paix et la rĂ©conciliation nationale. Merci Ă  HOLLANDE et Ă  toute la France. Vive notre amitiĂ© !!!

  33. Les donateurs pour le Mali attendaient uniquement que le prĂ©sident cĂšde Ă  ses promesses initiales de dĂ©libĂ©rer le Mali. Ils ont fait toute sorte de pression, aller jusqu’Ă  ternir son image devant le peuple malien. Dommage que les maliens ne s’en rendent pas compte

  34. Ces donateurs sont des bonhommes. Leurs actes sont de nature Ă  faire avancer notre pays. La population civile est le premier donateur. Avant de solliciter la contribution de d’autres personnes, il nous faut faire les premiers pas. La population est dans l’obligation d’aider les autoritĂ©s et d’accompagner le CSA dans leur travail. La paix au Mali demande l’implication de tous.:-P 😛 😛 😆 😆

  35. La façon IBK se prĂ©occupe pour le Mali, je suis sure que tout cet argent sera dĂ©penser dans les problĂšmes du Mali. Il fera tout pour que l’accord de paix et de la rĂ©conciliation soit une rĂ©ussite.

  36. Cette premiĂšre visite d’Etat du prĂ©sident IBK se veut le reflet de l’amitiĂ© particuliĂšre qui unit Paris et Bamako. Une relation forte explique une source diplomatique française, qui s’est traduit par l’intervention française Serval en janvier 2013 pour stopper l’avancĂ©e des djihadistes vers le sud du pays. VIVE LA COOPERATION MALI-FRANCE

  37. Ce sont les gens qui prennent des armes au nom des nordistes qui sont Ă  la base des conditions de vie que ces nordistes vivent jusqu’Ă  prĂ©sent.

  38. Le gouvernement et les partenaires feront preuve de vigilance afin que les aides puissent servir directement les populations au nom desquelles elles sont récoltées.

  39. le gouvernement est en train de tout mettre en n’Ɠuvre, pour que le nord ne puisse se voir isolĂ© du reste du Mali. Une grande tranche du budget malien est invertir dans le nord Mali, pour la reconstruction, l’Ă©ducation, santĂ©, la sĂ©curitĂ© et tant d’autre.

  40. « TrĂšs gĂ©nĂ©ralement, les milliards annoncĂ©s par les donateurs n’ont pas d’impacts rĂ©els sur le quotidien des populations qui ne savent pas oĂč sont parties ces grosses sommes annoncĂ©es afin de soulager leur souffrance » c’est actes ce faisait avant de l’arrivĂ© d’IBK je suis sure qu’il sera quoi faire avec ces grosses sommes.

  41. Vraiment nous demandons au gouvernement et aux partenaires de penser Ă  l’avenir de notre pays et faire en sorte que les aides puissent servir directement les populations au nom desquelles elles sont rĂ©coltĂ©es.

  42. Merci aux donateurs d’avoir pris des bonnes volontĂ©s pour aider soit sauver notre pays. Nous devons comprendre aussi que ces aides ont des procĂ©dures et des conditions d’acquisition, il ne faut pas que les gens pensent qu’IBK va ramener ces sommes lĂ  avec lui en liquide.

  43. Haaa!!! les journalistes maliens, créez vos propres articles, il est trÚs facile rapporter les avis des autres.

  44. Je suis sure qu’avec IBK tout sera diffĂšrent, car son plus grand rĂȘve est que la paix revienne au Mali. Donc il saura quoi faire avec ce don de la France.

  45. La visite d’Ibrahim Boubacar KeĂŻta en France a permis Ă  notre chef de l’Etat de se faire de nouveaux partenaires. le prĂ©sident est Ă  fĂ©liciter pour cette rĂ©ussite. La paix tant voulue par les citoyens est au seuil de ce pays. 😀 😀 😀 😆 😆 😆

  46. Il faut que le gouvernement mĂȘme intervienne au nord sans l’intermĂ©diaire des groupes armĂ©s. C’est la seule solution pour rĂ©gler les problĂšmes du nord.

  47. Quand une est pauvre elle doit au moins avoir le courage de se battre. Le MALI a fait le pari fou d’acheter la paix avec les narcotrafiquants, 1000, 2000 ou 7 000 milliards ce n’est rien, mĂȘme pas un pourboire pour eux. Nous aurons la paix quand tous ceux qui peuvent porter une arme deviendront milliardaires.

    • je disais tantĂŽt, nous avons optĂ© d’acheter la paix plutĂŽt que de la gagner. Je ne suis pas sĂ»r que ce soit des narcotrafiquant mais justement des gens qui s’en foutent complĂštement des liens humaines, seule le revenu et les intĂ©rĂȘts comptent. Malheureusement, quand nous les jeunes braves du pays se transforment en milliardaires ou dĂ©tracteurs, je ne vois pas qui pourra dĂ©fendre le pays et dĂ©fendre les intĂ©rĂȘts de la patrie

  48. Nous sommes contents de voir des donateurs financer dans le processus de la paix dans notre pays. Mais chacun est interpellĂ© Ă  jouer son rĂŽle pour la rĂ©ussite du processus de paix et de rĂ©conciliation. 😀 😀 😀 🙄 🙄 🙄

  49. Les maliens verront la bonne application de l’accord signĂ©. Car les donateurs sont en train de dĂ©ployer des fonds considĂ©rables pour que la paix revienne dans notre pays. 💡 💡 💡 😀

  50. Peut ĂȘtre que les rebelles de la CMA ne sont appliquer comme il se doit pour trouver une suite favorable dans le crise du nord Mali, mais de grĂące monsieur Baba BerthĂ© ne dite pas que le gouvernement n’est pas appliquĂ© dans la rĂ©solution de la crise du nord.

  51. Sans le financement des donateurs, l’application de l’accord d’Alger pour la paix et la rĂ©conciliation sera une tĂąche difficile. Mais pour que ce financement ne soit pas sans effets, il faut la bonne foi de toutes les parties signataires de l’accord. 💡 💡 😈 😈 😈

  52. Le gouvernement est trĂšs impliquĂ© dans le retour de la paix et la rĂ©conciliation et de la reconstruction du nord Mali. Le gouvernement n’est pas Ă  reprocher car IBK a prouvĂ© plusieurs fois qu’il n’hĂ©sitera pas tout mettre en n’Ɠuvre pour rĂ©gler cette crise.

  53. Certes, le financement de la paix est la seule prĂ©occupation majeure de tout un chacun. Mais il faut aussi la contribution individuelle de tous les citoyens dans le cadre de la bonne mise en Ɠuvre de l’accord. 😆 😆 😆 :mrgreen: :mrgreen:

  54. je pense qu’on ne peut dire que le gouvernement n’est pas trĂšs appliquer dans la crise du nord Mali. Vue tous les travaux dont le rĂ©gime d’IBK a effectuĂ© au cour des 2 annĂ©es passĂ©es, le gouvernement est en train d’accomplir un travail salutaire.

  55. L’application de l’accord demande des financements de la part des donateurs. La France, Ă©tant devenue un partant sĂ»r de notre pays, a fait des dons pour la reconstruction des rĂ©gions du nord. 😆 😆 😆 💡 💡 💡

Comments are closed.