En un mot : Les premiers morts des autorités intérimaires

25

Si le gouvernement a cédé à la pression de la communauté internationale au service des ex-rebelles, cela ne risque pas d’être le cas des populations de certaines localités du Nord. Les jeunes de Gao viennent de rappeler à ceux qui avaient oublié qu’ils sont prêts à courber l’échine devant ceux qui avaient coupé les mains et flagellé les femmes ou sevré les jeunes de tout divertissement durant les longs mois de l’occupation ou leurs complices recyclés à la CMA, à la Plateforme après l’intervention française qu’ils sont décidés à ne plus s’en laisser conter.

Lors de leur première manifestation, ils sont 2, 4 ou 6 selon les sources, les jeunes de Gao dans une marche disent pour “l’honneur”, à avoir perdu la vie. Ils risquent de n’être que les premiers morts des autorités intérimaires puisque le risque d’affrontement est pesant dans d’autres régions septentrionales  comme Goundam, Tombouctou et bien sûr Kidal où le général El-Hadji Gamou est prêt à attaquer la ville s’il n’est pas investi président du conseil de cercle.

On ne cessera de le dire : le chemin de la paix est encore long et surtout parsemé de bombes sociales.

DAK

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

25 COMMENTAIRES

  1. Ledjely.com s’en prend à la fois au CMA, alliance de groupes rebelles, et au président IBK… « Le contentieux de l’Azawad n’ayant pas été véritablement soldé, la CMA fait chanter le gouvernement de Bamako, estime le site guinéen. Bénéficiant d’une complicité de la Communauté internationale qui ne s’explique pas, elle refuse toujours que l’autorité du gouvernement central s’exerce sur les régions qu’elle détient en otage. […] Sauf que les populations touaregs, au nom desquelles elle prétend agir, ne lui font plus nécessairement confiance. Ces dernières la soupçonnant de les manipuler, on assiste à des manifestations comme celle d’hier à Gao. […] C’est donc cette image d’un Mali en proie au pourrissement que le président Ibrahim Boubacar Keïta s’obstine à ne pas voir, lance encore Ledjely.com. […] Malheureusement pour lui, à intervalles réguliers, les faits, plutôt têtus, viennent le sortir de sa bulle. Comme pour l’inviter à sortir de sa cachette et de sa naïveté pour faire courageusement face à ce cancer qui, à terme, risque bien de bouffer jusqu’au pouvoir dont il est pourtant si jaloux. »..

  2. Cette paix, c’est vous qui la vivez à SEBENINKORO, pas nous ici à GAO. Et puis, si je me trompe pas c’est KIDAL qui échappe au contole de l’état pas GAO et TOUMBOUCTOU. Pourquoi ne pas leur donner SIKASSO ou KAYES si GAO ne veut pas d’eux ? Apres tout il n’ont pas encore tué dans ces coins alors qu’ils ont dejà commis toutes sortes de crimes ici. 🙁 🙁 🙁

  3. “…..Kidal où le général El-Hadji Gamou est prêt à attaquer la ville s’il n’est pas investi président du conseil de cercle…..”
    ET LA LE GENERAL A RAISON. IL S’EST SACRIFIE, AVEC LES SIENS PENDANTS LES TEMPS CHAUD DE CETTE REBELLION, SES PARENTS ONT SUBI TOUTE SORTE DE BRIMADES et qu’est ce qu’ils vont “recolter” pour leur fidelite a la Nation? LA “SOUMISSION’ A LEUR BOUREAUX D’HIER? basta!

  4. C’est simple :pintade: , mettez les en place à BAMAKO, SEGOU ou MOPTI et nous serons rassurés que nous ne serons pas sacrifiés pour faire plaisir à nos bourreaux, c’est simple !!

  5. N’aurait-il pas ete plus simple, de discuter avec la population (ou dsiosns les forces vives de la Nations) de cet Accord de merde avant (comme l’a d’ailleurs fait les “BATRADENS” de rebelles) de le signer? Et depuis quand un gouvernement se renie et renie les elus du Peuple (C’est bien sur ce qui est arrive quand le gouvernement a signe un autre accord avec les rebelles sur les autorites interimaires)?
    C’EST A CROIRE QUE LE POUVOIR ACTUEL EST NOVICE!.

  6. Les jeunes de Gao ont tout à fait raison. Des gens armés surgissent et rebaptisent leur terroir “Azawad”, un nom que personne n’avait entendu parler avant. Ils vont installer leur système féodal comme Mauritanie. Je pense que le gouvernement doit accepter un référendum d’autodétermination sous supervision internationale dans lequel seront impliqués non pas seulement les parrains des rebelles comme la France et l’Algérie mais d’autres pays comme la Chine et la Russie. Les circonscription qui voteront oui pour l’indépendance pourront se détacher du Mali. Le Mali n’a d’ailleurs rien à gagner en restant avec ces fainéants parasites que nous nourrissons et éduquons depuis l’indépendance..

  7. Vous n’avez même pas de preuve pour démontré ça donc laissez nous en paix, on a n’a marre de vos critiques mâle placé contre se brave régime.

  8. Dénoncer ce n’est pas un problème mais il faut seulement apporter des preuves à l’appui et vous serrez entendus par qui de droit. Non vous êtes vraiment des comédiens. Bon c’est bien aussi tout le Mali vous a connu à cause de votre connerie.

  9. Certains opposants pensent que nuire au régime c’est ce qui les arrange. Non ils se trompent beaucoup. Parce que même si ces derniers partent, ils vont laisser le pays dans une situation de crise et eux qui vont venir vont empirer la situation. :223love: :223love:

  10. C’est bien de dénoncer les maux de la société mais je pense que c’est bien de le faire pour l’intérêt général du pays et pour faire avancer le pays ❗ ❗

  11. C’est bien de dénoncer les maux de la société mais je pense que c’est bien de le faire pour l’intérêt général du pays et pour faire avancer le pays.

  12. Les ignorants aigris ne savent plus quoi faire se permettent de dénigrer notre chef suprême. Nous ne permettons pas cela, il faut que le gouvernement porte une plainte aussi contre ces voyous réunis. 😡 😡

  13. DJELI te MALO MAI A TEN DA BE WOCHI. Ayez honte s’il vous plait il est temps. Vous avez tout fait pour saboter ce processus de paix mais grâce au bon Dieu les maliens s’entendent bien et tout bouge bien aussi. Bravo IBK !!!

  14. Monsieur le journaliste vous êtes priés de ne plus nous casser les oreilles avec des sottises. Le Mali souffert et nous voulons tourner la page. Aidons le président à faire sortir ce pauvre pays du trou. Vive le Mali uni et paisible !!!

  15. Merci IBK! Merci pour votre utilité à votre peuple, merci pour les routes, les logements sociaux, le désenclavement intérieur du pays, les centres de santé, les instituts et centres de formation. Merci pour votre respect envers le peuple. Merci pour tout et, surtout, beaucoup de courage.
    Vous en aurez besoin, IBK, parce qu’il se trouvera toujours des hommes et des femmes qui tourneront en dérision vos projets, vos réalisations, votre engagement, votre détermination.

  16. Monsieur le C’est le travail qui fait l’homme et c’est le travail qui a donné cette crédibilité à l’homme d’IBK. A moins de deux ans il a fait signer le Mali plus de 400 projets dans tous les domaines et dans tous les secteurs que cela soit politique, économique, social, sécuritaire ou religieux. IBK la solution les maliens vous soutiennent toujours, il ne faut pas écouter les jaloux, ils veulent faire une prise de conscience des ignorants qui ne connaissent pas la réalité des choses. Vive le Mali et vive IBK. Monsieur Journaliste, les militaires n’ont pas voté pour qu’IBK les transforme à des milliardaires, ils ont voté IBK pour que leurs conditions de travail soient dans les bons états. IBK est venu pour régler les problèmes du Mali et non pour satisfaire une particularité.

  17. Tout ça ce ne sont que des balivernes, Gamou ne quittera pas l’armée malienne, s’il allait quitter, s’était depuis longtemps qu’il allait faire, juste il a fait parler le cœur seulement.

  18. Je demande aux jeunes de Gao, que s’elle ne fait pas attention elle risque de laisser tomber leur bravoure en vain, nous savions tous que les jeunes de Gao était hostile à toute les décisions de l’Etat malien. Mais je sais qu’il y a des mains invisibles derrière tout ça là.

  19. Je demande aux jeunes de Gao, que s’elle ne fait pas attention elle risque de laisser tomber leur bravoure en vain, nous savions tous que les jeunes de Gao était hostile à toute les décisions de l’Etat malien. Mais je sais qu’il y a des mains invisibles derrière tout ça là.

  20. Est-ce que la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) n’ajoute pas au feu « autorités intérimaires » qu’elle a allumé, en mal communiquant sur l’événement de Gao? Il faut croire que c’est le cas de « qui sème le vent récolte la tempête » que la démarche communicationnelle de la CMA va entrainer, c’est le moins que l’on puisse dire !

    En effet, par le Communiqué N°06/CMA/2016 signé à Kidal, le 12 juillet 2016 par Ilad AG Mohamed, pour la CMA, paru sur le site Tamoudré.org du 13/07/2016, je cite: “la Coordination des Mouvements de l’Azawad dit avoir pris connaissance des malheureux événements survenus en ce jour à Gao, qui suite à une marche ont causé la mort des plusieurs personnes ainsi que des blessés majoritairement des civils. La CMA condamne cette violence que rien ne peut justifier et présente ses sincères condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. C’est cependant avec consternation que la CMA apprend que les manifestants portent un grief contre le principe des autorités intérimaires .Celui-ci devrait pourtant permettre aux populations locales, conformément aux dispositions de l’accord d’Alger, de s’autogérer et de prendre pleinement leur destin en main. Ce même principe garantit qu’aucune force ou personne extérieure à la localité ne viendrait administrer Gao à la place ou lieu de ses ressortissants.”

    Là où la CMA se méprend dans sa communication, c’est quand elle dit que, je cite: “Cela s’applique à toutes les localités de l’Azawad et devrait rassurer tout un chacun du bien fondé et de la légitimité de cette évolution.” alors que c’est la dénonciation de cette appartenance azawadienne des autorités intérimaires qui est à la base de la manif des jeunes de Gao qui a tourné au carnage.

    Il faut dire que l’Association qui anime les jeunes de Gao est anti-Azawad et que ramener ce Azawad dans le communiqué, au lieu d’apaiser, je cite le porte-parole d ela CMA à Kidal: “Cette marche nous rappelle à quel point il est aujourd’hui urgent de procéder aux changements nécessaires afin que la population de l’Azawad prenne en charge son avenir et puisse surmonter la misère et le désespoir. La CMA demande une enquête diligente afin d’identifier les responsabilités ayant causé la mort de plusieurs civils. La CMA appelle la population de Gao au calme et à la retenue. Elle invite par ailleurs les autorités et responsables locaux à opter pour l’implication au processus des autorités de transition plus tôt qu’au rejet.” va, plutôt, faire enrager les jeunes patriotes de Gao contre les autorités intérimaires qui fâchent les maliens, singulièrement les gens de Gao qui n’entendent pas se faire, volontairement, gouverner par les Ichoumar et autres Gandamachins!

    Sincèrement

  21. Ce sont aussi les politiciens pour ne pas dire l’opposition qui ont incité la population de Gao à manifester sous l’occupation djihadiste ? C’est l’opposition qui a demandé aux jeunes de Gao de manifester pour montrer leur attachement au Mali ??

  22. On voit clairement et aisément que cet incident de Gao est une manipulation des personnes tapis dans l'ombre qui souhaitent voir ce pays à genoux.Des appels à la guerre,incitation à la révolte sont relayés dans la presse et sur les réseaux sociaux.

    Les jeunes maliens vont toujours se laisser se tirer par le bout du nez par les politiciens?
    A qui profite une situation de chaos de notre pays?
    En quoi est ce que la guerre peut elle aider à trouver une solution aux revendications des populations de Gao?

    La guerre que le Mali doit mener est ailleurs.Il ne faut pas se laisser distraire par ces politiciens qui n'ont rien à foutre de votre situation et celle du pays.
    Réfléchissez un peu.Ces personnes vous appellent à une guerre qu'elles n'oseront jamais faire elle même.

  23. En un mot : Les premiers morts des autorités MALIENNES !!

    Quand DAK parle de pression de la communauté internationale, de quelle communauté parle-t-il ?

    Si j’ai bonne mémoires, il n’y a encore un mois que l’ONU et la FRANCE ont toutes deux déclaré que ces groupes armés de la CMA sont les mêmes qui servent d’appuient les terroristes pour commettre des attentats sur l’armée, l’ONU et la population civile. Donc ils sont terroristes et tout le monde est unanime là-dessus : ON NE NÉGOCIE PAS AVEC LES TERRORISTES !!

    On avait pas besoin d’être un Prophète de l’Apocalypse ou une nouvelle Jérémie pour prédire que l’application de cette aberration ne se fera qu’après la mort de tous les jeunes de certaines localités ? En signant cette absurdité le pouvoir savait qu’elle sera insupportable pour les victimes qui ont souffert le martyre depuis 2012…..

    Les les Ifoghas veulent des autorités intérimaires, qu’ils l’appliquent à Kidal. Si le Régime Malien veut leur faire plaisir parce que leur Kidal est l’incarnation de l’Enfer, c’est simple, qu’il leur donne Bamako, Ségou ou Sikasso !!

    GAO VIVRA, INCH ALLAH !!!!

    • 🙂 , kopin yugubané c’est normal il faut le dire d’apres le general bèbi babolo 😆 .
      Tout est clair et c’est en haut qu’ils n’ont ni d’audace ni de culot.
      Quelle honte , arrogance, beaux discours et belles paroles alors que le pays se meurt.

Comments are closed.