Révision constitutionnelle : An dara, An sara ! “Si nous nous couchons, nous sommes morts”

4

Le nouveau texte proposé pour la future constitution du Mali est en recul par rapport à nos attentes. Ni le renforcement du pouvoir du président, ni la décentralisation poussée des régions du nord au détriment des régions du sud dont la moitié a été érigée depuis 2012 en régions, et n’arrivent pas à obtenir la nomination de leurs gouverneurs jusque-là, ni la nomination des chefs traditionnels touareg au SENAT par le président de la République ne sont des priorités pour le Mali. A ce sujet d’ailleurs, on dit que s’ils sont des chefs traditionnels, ils doivent pouvoir se faire élire par leurs sujets sans embage.

Ce qui doit être prioritaire aujourd’hui, c’est le bilan de la gestion de nos ressources par celui à qui on a confié la charge c’est-à-dire IBK depuis 2013 et à personne d’autre. Ce qui est exigé par le peuple, c’est le bilan de la réalisation des promesses faites pour sauver l’unité, l’intégrité du Mali. Nous n’avons que faire d’un référendum, alors que les promesses de régler la question du nord en trois mois, le rétablissement de l’honneur et de la dignité du malien, le Mali d’abord, qui sont restés jusque-là comme des slogans creux. Nous voulons du concret, c’est-à-dire libérer le nord et non des discours mielleux commençant par des formules hypocrites du genre ‘’Awousibilaye’’ dont on nous rabâche depuis le début du mandat les oreilles à longueur de journée, au niveau des ondes de radio  et de télévision. C’est là où git la réalité et nulle part ailleurs.

D’ores et déjà, le vote relatif au référendum que nous aurons à faire le 9 juillet doit tenir compte nécessairement du degré de réalisation de ses slogans de campagne y compris la lutte contre la corruption et l’accaparement sordide des ressources de l’Etat pendant ces quatre ans de gouvernance. Alors reprenons nos droits et devoirs citoyens pour que dorénavant, la conduite des affaires de notre pays revienne au peuple entier, et ne soit plus personnalisée, moins encore individualisée, mais gérée collégialement par les meilleurs d’entre nous. Cela est possible, si tous ceux qui aiment le Mali s’unissent et s’engagent à ce titre. C’est cela la démocratie le libre choix de l’électeur qui est le seul juge du bilan et de la qualité des hommes qui sollicitent son suffrage.

Les ambitions d’IBK cachaient-t-elles des calculs politiques inavoués. Il ne faudra pas exclure cela. Le dirigeant africain en général, une fois élu président, peut toujours renier les engagements pris en faveur d’un rééquilibrage des pouvoirs au sein de l’exécutif. Après tout cela, ce ne serait pas la première fois que cela arrive au Mali. Pour ce cas précis d’IBK, le peuple pourra le qualifier de grande escroquerie politique dont les électeurs vont s’en  remettre  difficilement.

Que Dieu sauve le Mali.

 

La Rédaction

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Nous disons et rappelons la vérité fait mal aux malhonnêtes et les met hors d’eux mais apaise et rend heureux les honnêtes

    1)Nous disons et rappelons NOTRE ATTITUDE DOIT TOUJOURS DÉPENDRE DE CELUI QUI EST EN FACE NOUS

    *LES JEUNES MALIENS ET MALIENNES FIERS HONNÊTES AYANT UN AMOUR PROFOND POUR LEUR MALI ONT FAIT DEUX MARCHES PACIFIQUES CONTRE LA MODIFICATION DE LA CONSTITUTION DE LEUR MALI

    *PAR DEUX FOIS ILS ONT ÉTÉ BASTONNÉS ROUÉS DE COUPS PAR LES POLICIERS

    *POURTANT CES POLICIERS SONT TRÈS GENTILS DOCILES QUAND ILS SONT EN FACE DES REBELLES ET LES VOYOUS DE FAMEUX TERRORISTES FAUX DJIHADISTES FAUX ISLAMISTES MAINTENANT EXTRÉMISTES VIOLENTS ET IL LEUR ARRIVE LE PLUS SOUVENT DE DÉTALER TELS DES LIÈVRES DEVANT EUX CAR CEUX-LÄ LES ONT TUÉ LES TUENT QUAND ILS LES CROISENT

    2)Nous disons et rappelons donc aux jeunes maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali S’ILS VEULENT ÊTRE ÉFFICACES ET SE FAIRE RESPECTER ILS DOIVENT AUSSI USER DE LA VIOLENCE

    *Lors des prochaines marches manifestions Ils doivent se munir de bâtons solides durs de cocktails molotov faits avec de Fronto de Gorognènin et Bagasabali et des masques

    *Ainsi si les policiers les chargent ils doivent alors faire face à la charge si les policiers usent de leurs matraques ils doivent user de leurs bâtons si les policiers usent de leurs grenades lacrymogènes ils doivent user de leurs cocktails molotov

    *Par ailleurs ils doivent au préalables identifier et localiser les familles des policiers des députés des Hommes de droit des religieux des membres des sociétés civiles des maires des ministres de la mouvance présidentielle â travers tout leur Mali

    *Si les leaders des jeunes sont mis aux arrêts ils doivent faire prisonniers des jeunes des familles des policiers des Hommes de droit des religieux des membres des sociétés civiles des députés des maires des ministres de la mouvance présidentielles

    *Si les policiers font des bléssés ou des morts parmis eux ils doivent en faire le même nombre chez les familles des policiers des Hommes de droit des religieux des membres des sociétés civiles des ministres des députés des maires de la mouvance présidentielles

    *LE JOUR DU VOTE ILS DOIVENT EMPÊCHER LES PARTISANS ET PARTISANES DE LA MOUVANCE PRÉSIDENTIELLE D’ALLER VOTER CAR LES RÉSULTATS SONT D’AVANCE PIPÉS TRUQUÉS EN SOMME ILS DOIVENT RENDRE LE MALI INGOUVERNABLE JUSQU’AU RETRAIT DU PROJET DE LOI DE MODIFICATION DE LEUR CONSTITUTION SINON ILS DOIVENT PROCÉDER Ã UNE RÉVOLUTION POPULAIRE AVEC PRISE DU POUVOIR COMME CELA C’EST PASSÉE DANS BEAUCOUP DE PAYS Ã TRAVERS LE MONDE AVANT QU’ILS NE SOIENT AUJOURD’HUI DE VRAIES DÉMOCRATIES QUI PRENNENT EN COMPTE LES ASPIRATIONS RÉELLES DE LEURS PEUPLES

    3Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers et honnêtes ayant 1amour profond pour leur Mali

    *QUE LEUR MALI LES APPELLE CAR LES ENNEMIS DE LEUR MALI ONT DÉCOUVERT LEURS FRONTS AU-DEDANS ET tel indiqué dans leur hymne national POUR LEUR DIGNITÉ ILS DOIVENT ÊTRE TOUS DEBOUT DANS LES VILLES DANS LES CAMPAGNES HOMMES FEMMES JEUNES ET VIEUX ENSEMBLE UNIS AU COUDE Á COUDE SUR LES REMPARTS TOUS RÉSOLUS DE MOURIR POUR SAUVER LEUR MALI

    *ILS DOIVENT ÊTRE UNIS EN RENFORÇANT LEUR RANG CAR LA VOIE QUI MÈNE AU VRAI BONHEUR COMMUN EST DURE TRÈS DURE ILS DOIVENT POUR LE BONHEUR ET LE SALUT PUBLIC FORGER LE BIEN COMMUN EN ÉTANT Á TOUT MOMENT VIGILANTS ET CELA DEMANDE LE COURAGE LE LABEUR LA VÉRITÉ DE TOUS LES JOURS LE DÉVOUEMENT ET MÊME S’IL FAUT LEUR SANG ILS DOIVENT LE FAIRE

    *ILS DOIVENT ÊTRE TOUS DEBOUT UNIS AUX FRONTS DE GUERRE POUR SAUVER LEUR MALI ET LE LIBERER LE PLUS RAPIDEMENT DE SES ENNEMIS ILS DOIVENT ÊTRE DEBOUT EN MARCHE POUR L’AVENEMENT D’UN MALI HONNÊTE FIER PROSPÈRE ENTIER UNIQUE

    *ILS DOIVENT FAIRE EN SORTE QUE LEUR MALI RENTRE DE FAÇON EFFICACE DANS CETTE COMPÉTITION MONDIALE POLITICO-ÉCONOMICO-MILITARO RELIGIEUSE OÚ TOUS LES COUPS SONT PERMIS SANS AUCUN ÉTAT D’ÂME ET D’EN SORTIR VAINQUEUR

    *ILS DOIVENT FAIRE EN SORTE QUE LEUR MALI SOIT UNE VRAIE DÉMOCRATIE DE JUSTICE D’ÉGALITÉ DE LAÏCITÉ DE RIGUEUR DE DISCIPLINE DE LA COMPÉTENCE DE LA COMPÉTITIVITÉ DU TRAVAIL BIEN FAIT DE L’ÉGALITÉ DES CHANCES DE LA SÉPARATION ET DE L’INDÉPENDANCE DES POUVOIRS

    *ILS DOIVENT FAIRE EN SORTE QUE LEUR MALI SOIT AUX VRAIS RENDEZ-VOUS DU DONNER ET DU RECEVOIR ET NON DU RECEVOIR EXCLUSIF FINANCIER ET DONS DONT SONT SI FRIANDS LES LETTRÉS MUTANTS MALIENS

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here