4ème Édition du Salon International de l’Étudiant : Un créneau porteur des meilleurs choix dans les filières

0

La quatrième édition du Salon International de l’Étudiant qui a ouvert ses portes le lundi 22 avril 2013 au Centre International des Conférences de Bamako, a pris fin le mardi passé. Durant deux jours, le monde scolaire a vibré au rythme du donner et du recevoir.

salonOrganisé par l’Agence Sirène Consulting en tandem avec ses partenaires, ce Salon a été l’occasion pour l’ensemble des acteurs de l’enseignement supérieur et secondaire de se frotter afin de s’enrichir mutuellement de leurs différences. Les organisateurs sont partis du postulat que d’année en année, les élèves et étudiants sont confrontés à d’énormes difficultés quant aux choix des filières d’études et de leurs débouchés.

Au Mali, le constat est fait que 65% des bacheliers ne savent pas réellement quelle filière choisir après l’obtention du baccalauréat sinon s’attendre à quel métier après les études. Alors que la réussite scolaire des études supérieures dépend en partie d’une bonne distribution de la formation.

C’est pourquoi, Boubacar Tapo dit Garba, coordinateur du Salon a eu l’idée géniale il y a de cela quatre ans de mettre cet outil à la disposition non seulement des élèves et étudiants mais aussi à l’ensemble des acteurs du monde scolaire et universitaire. Durant les deux jours, les élèves et les étudiants massivement sortis, ont eu droit à des conférences débats sur le choix des filières. En outre, les exposants dans les stands, avec une disponibilité sans faille, ont élucidé les visiteurs curieux de savoir. En d’autres termes, ce Salon constituait une vitrine pour eux de « vendre » l’image de leurs établissements avec élégance. Et ce fut l’occasion pour le public de mieux communiquer avec les exposants, de s’informer sur les modalités d’inscription et de développer des partenariats féconds. Les filières offertes sont entre autres : Gestion des Ressources Humaines (GRH), Informatique de gestion, Informatique industrielle, E-commerce, Communication et journalisme etc…Des structures privées telles que le Centre Djoliba, l’Université Catholique d’Afrique de l’Ouest (UCAO), l’Institut Supérieure de Communication et de Publicité (Sup-Com), l’Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement, l’Université Kankou Moussa (UKM), le Groupe Université Gemini Management International, l’Institut des Sciences Politiques Relations Internationales et Communications (ISPRIC) etc… étaient présentes pour donner de l’éclat à la rencontre.

Il est à noter que le Salon est entrain de se positionner d’année en année comme un créneau indispensable afin d’informer les élèves et étudiants dans le choix de leurs filières de formation. Il permet à beaucoup de jeunes de mieux s’orienter dans la poursuite de leurs études supérieures.

Et à propos d’échanges, l’écrivain français Paul Valéry aimait dire ceci : « Enrichissons-nous de nos différence ». Vivement la 5ème Édition!

Mamadou Macalou

PARTAGER