4ème session du Conseil d’Administration de l’USJPB : Le budget 2017 estimé à plus de 3 milliards de FCFA

0

Mme Diarra Fatoumata Dembélé, présidente du Conseil d’administration de l’Université des Sciences juridiques et politiques de Bamako (Usjpb), a présidé le 29 mars 2017, dans les locaux de ladite université, les travaux de la quatrième session du conseil de l’université. Les administrateurs ont eu à se pencher sur l’examen et l’adoption du compte rendu de la dernière session, sur l’évaluation du niveau de mise en œuvre des recommandations et sur le programme d’activité au titre de 2017, ainsi que le bilan financier et le projet de budget 2017. Il est sorti des discussions que le budget 2017 est arrêté à un cout prévisionnel de trois milliards soixante douze millions huit cent mille (3.0072.800.000 FCFA).

Il prend en compte les axes : diversification et professionnalisation des offres de formation, l’amélioration de la gouvernance universitaire, amélioration des conditions d’étude et de travail au sein de l’université, la promotion de la recherche scientifique, le développement et le partenariat extérieur.  Ces activités, dit le conseil, vont permettre de consolider les acquis et atteindre de nouveaux objectifs. Le conseil n’a pas omis de rappeler les difficultés rencontrées en 2016.

L’on note le déficit dans le suivi des activités, l’insuffisance des sessions de formation dans le cadre du renforcement des capacités du personnel, le retard dans les inscriptions des bacheliers, la lenteur administrative dans l’adoption et la signature des actes de gestion, la non redynamisation des actions de coopérations, l’insuffisance des infrastructures, l’insuffisance des ressources financières pour la rémunération des activités menées par les agents, etc.

Le conseil a demandé, entre autres, de veiller au respect du cahier des sessions, d’approuver diligemment la planification, de planifier un calendrier rigoureux, décloisonner le système des inscriptions, suivre la réforme en cours, redynamiser la coopération, adopter un budget conséquent pour la réhabilitation, la construction et l’équipement, améliorer la gestion budgétaire.

La présidente du CA a indiqué avoir suivi la mise en œuvre des recommandations sur la sécurisation de l’espace universitaire, l’élargissement du conseil au secteur de la sécurité et à l’assemblée nationale, etc. Mme Diarra Fatoumata Dembélé, a rappelé la poursuite par l’Usjpb de la diversification et la professionnalisation des offres de formation, l’amélioration de la gouvernance universitaire et des conditions d’études et de travail au en son sein.

«Il est aussi attendu une promotion de la recherche scientifique et du développement du partenariat extérieur», dit-elle. Malgré les difficultés du Mali, Mme Diarra a invité les Recteur, Pr Moussa Djiré et son équipe à travailler plus pour que l’Usjpb devienne une université dynamique et ouverte au milieu juridique de même qu’aux réalités sociales et culturelles sur le plan national, régional et international.

Hadama B. Fofana

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here