Année scolaire 2011-2012 : Le Pr. Salikou SANOGO face à la Presse

0
0

Le Vendredi, 09 Décembre 2011 a été mis à profit par le Ministre de l’Education de l’Alphabétisation et des Langues Nationales, Pr Salikou SANOGO pour s’exprimer sur le contexte général de la rentrée scolaire 2011-2012. Les reformes entreprises concernant l’école, la gestion des préavis de grève des syndicats, la construction d’infrastructures sont entre autres des points développés par le chef du département lors de cette rencontre. Le conférencier a dans son intervention, mis l’accent sur un certain nombre de réformes. A savoir : la réforme de l’enseignement secondaire, la généralisation du curriculum linguistique, la massification du recrutement des enseignants, la massification et diversification de l’offre d’éducation.

Pour le ministre la réforme de l’enseignement secondaire général, technique et professionnelle qui instaure de nouvelles filières et séries vise à donner plus de chance aux élèves de s’insérer dans le tissu socio-économique. C’est-à-dire permettre une meilleure adéquation de la formation avec la situation et les réalités nationales et internationales. Par rapport à la généralisation du curriculum dans l’aire linguistique bamanan (Ségou, Bougouni, Koulikoro, Kati), il dira que cette généralisation se poursuivra de manière concentrique, pour les autres aires linguistique du pays. Aussi selon le Pr. Salikou SANOGO  4114 enseignants, tous ordres d’enseignement confondus, ont été recrutés et mis à la disposition des écoles.

Parlant des réalisations, il a cité entre autres : la construction et l’ouverture de 1386 nouvelles salles de classe pour l’enseignement fondamental, l’ouverture de six (6) nouveaux lycées publics et 119 lycées privés et la poursuite de la construction des lycées publics de Kangaba, Niono, Bla, Bankass, Diré et Bourem ; la construction de cinq (5) nouveaux instituts de formation professionnelle ; la formation d’enseignants pour la technique et le professionnel en France et au Sénégal ; l’orientation de tous les élèves admis au DEF 2011.
En ce qui concerne les relations avec les syndicats des enseignants, le Ministre de l’Education de l’Alphabétisation et des Langues Nationales a surtout mis l’accent sur les négociations  et la poursuite de ces négociations pour  la résolution des problèmes.

Dans son intervention, il a été également question de l’octroi de l’indemnité de logement aux enseignants sous forme d’indemnité spéciale de responsabilité ; l’intégration 2072 enseignants contractuels et 340 non enseignants dans la fonction de l’Etat et 12834 dans la fonction publique des collectivités ; l’application des cadres organiques des AE et CAP ainsi que, des efforts qui sont en train d’être faits dans les domaines de l’AMO, du paiement des arriérés d’intégration, de hiérarchisation et de reclassement.
Notons que la rencontre a été mise a profit par le chef du département pour inviter les administrateurs et acteurs de l’école à l’application stricte des réformes engagées.
B.C.

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.