Chut ! Ecole : quels taux de réussite ?

0

Les résultats scolaires dans les différents ordres d’enseignement, ces quatre dernières années, connaissent une nette progression. La première explication, c’est sans doute à la relative stabilité dans l’espace scolaire et universitaire. En effet, depuis 2002, les perturbations sont moins systématiques que la décennie écoulée où les sorties intempestives étaient légion.

Sauf l’exception de 2004 où le jeune Papou, étudiant à la FSJE, a trouvé la mort après avoir été passé à tabac par des inconnus, loubards ou policiers, qui ne sont pas encore retrouvés ni punis.

Mais aussi, des moyens importants ont été mobilisés en faveur du système scolaire et universitaire : infrastructures diverses, bâtiments administratifs et salles de classes, équipements d’atelier et matériels de laboratoire, formation des maîtres et encadrement professionnel, etc. Aussi, a-t-il été enregistré au CEP un taux de réussite de près de 70% au titre de l’année écoulée. Au DEF : plus de 62%. Au bac technique : près de 71% contre 48% au bac général. Le Cap industrie : près de 74%. Le BT1 : près de 49% pour le tertiaire contre 58,64% pour l’industrie.

Le BT2 était meilleur : 71,95% pour le tertiaire contre 89,96% pour l’industrie. L’année académique au supérieur étant bancale avec le chevauchement des classes en fonction des facultés et des séries, il est difficile d’avancer un chiffre « unique » pour cet ordre d’enseignement.  

PARTAGER