Conditions universitaires des étudiants : Le DG du CENOU fait le point

0
0

Le DG du Centre National des œuvres universitaires (CENOU) était face à la presse le vendredi 16 décembre 2011 au Rectorat de l’université de Bamako. Pour la circonstance, le colonel major Mamadou Idrissa Coulibaly était assisté de son chef de service bourse logement et Restauration Mme Sylvie Keita.

Il s’agissait pour le DG du CENOU de faire la lumière sur les nouvelles dispositions prises par son service dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des étudiants.

Aux dires Du DG, les logements seront disponibles pour les étudiants à partir du 10 janvier prochain. Toutes les disposions seront prises pour que les bacheliers de 2011 ne subissent pas les mêmes désagréments que leurs ainés. Au total, 28056 élèves ont été admis au bac en 2011 dont 24674 réguliers et leurs trousseaux sont estimés à 937.612.000FCFA. Au total, 16.778 demandes de bourses ont été déposées du 1er septembre au 05 décembre 2011.

Parmi ces demandeurs, 12.262 sont non boursiers contre 2269 boursiers entiers, pour un cout financier de 536.051.250FCCA.

Pour les demi boursiers, ils sont au nombre de 2.247 pour une valeur de 29.491.875 FCFA.

Selon le colonel, tout sera mis en œuvre en ce qui concerne le paiement à temps du droit des étudiants. 24.678 étudiants auront leur carte bancaire propre au CENOU afin de leur faciliter la tache à Ecobank. Ces étudiants iront eux-mêmes ouvrir leur compte bancaire.

Prenant la parole, Mme Sylvie a avoué que plus de 3.000 cartes n’avaient pas été retirées de l’Ecobank à la date du 19 novembre passé, ce qui leur pose problème. Comme innovation, le CENOU envisage la réhabilitation d’un centre de santé universitaire, des anciens internats. Comme autres activités prévues, il y a la relance du sport universitaire, la réalisation des infrastructures sportives etc.

Concernant l’accès aux logements, des innovations seront apportées. Selon Mme Keita, désormais il reviendra à l’étudiant ou au professeur de constituer des dossiers à soumettre.

Adama Bamba

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.