Conférence inaugurale de la rentrée universitaire : L’humanisation des sciences au centre des débats

0
0





En prélude de la rentrée universitaire 2012, le département de l’Enseignement supérieur a organisé une conférence inaugurale le lundi 9 janvier dernier à l’école de médecine autour du thème : « la recherche scientifique au service de l’humanité ».

Cette conférence inaugurale a enregistré la présence du recteur de l’Université de Bamako, du doyen de la Faculté de médecine, de pharmacie et d’odontostomatologie, du représentant du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et plusieurs chercheurs. La conférence qui s’articulait autour du thème « la recherche scientifique au service de l’humanité » avait pour présentateur, le président du Haut conseil islamique, Mahmoud Dicko.

Dans sa présentation, le conférencier a d’abord expliqué les liens entre l’islam et les sciences dans le monde. Selon le conférencier, il est temps d’aller vers la moralisation et l’adaptation des sciences  au besoin de l’humanité, car, à l’en croire, « science sans conscience n’est que ruine de l’âme », d’après Rabelais. Ensuite, il s’est appesanti sur les problèmes de l’école malienne.

Selon M. Dicko, depuis 3 décennies, notre école est en marge des réalités de la société malienne. Or, aujourd’hui il est plus que nécessaire que l’école malienne soit appropriée par la société malienne. Pour ce faire, le conférencier a prêché que l’instrumentalisation de l’école à des fins politiciennes cesse afin de lui donner ses lustres d’antan.

Il a invité les différents partenaires de l’école à observer un moratoire afin que les élections de 2012 se passent dans la paix, la quiétude et l’apaisement. Pour sa part, le représentant du ministre a fait savoir que c’est une grande première qui va se perpétuer dans le temps avec à la clef la présentation d’un thème par une personnalité de la société civile.

Ben Dao

 

 

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.