Débat inter-universitaire profil citoyen : Sup Management sur le podium

0

L’université Sup Management a remporté la finale de la 3e édition du concours de débat interuniversitaire profil citoyen, samedi 7 octobre, au Cinéma Magic Babemba. Elle représentera notre pays à la compétition africaine en Côte d’Ivoire.

 Initié par l’Action pour la conscience citoyenne (ACC), le concours de débat interuniversitaire profil citoyen vise à mener des actions en faveur de l’éducation à la citoyenneté et de favoriser l’ancrage de la démocratie.

Après une heure d’échange sur la crise du Nord du Mali, Sup Management s’est taillé la part du lion. Elle a remporté la manche face à Technolab Ista.

Selon le représentant de l’ACC, le profil citoyen est une émission qui permet aux étudiants de prendre la parole en public et de débattre sur les sujets cruciaux afférant à la vie de la nation.

“Nous en sommes à la 3e édition. Parmi les 8 universités qui étaient sur la ligne de départ, Sup Management et Technolab Ista ont convaincu les membres du jury autour de la crise au nord du Mali : impérialisme ou conflit ethnique”, a indiqué Mohamed Singaré de l’ACC.

Pour lui, le profil du citoyen suscite de nos jours un engouement à telle enseigne que l’émission s’est élargie à la sous-région donnant ainsi naissance à la Coupe panafricaine de débat.

“C’est dire qu’en plus du sport et de la culture que nous affectionnons, cette émission se positionne également en porte-étendard de la réunification de l’Afrique à travers ses jeunes universitaires. C’est l’occasion aux universités de démontrer qu’elles sont pourvoyeuses”, a-t-il déclaré.

Le chef de cabinet de la première Dame, Mme Sidibé Adam Traoré, a fait savoir que l’ONG Agir et le cabinet de la première Dame sont heureux d’être au rendez-vous de l’excellence. “Si le concours de débat interuniversitaire profil citoyen n’existait pas, il fallait le créer. Nos universités et grandes écoles ont besoin d’un tel cadre d’expression. Face à ses compétences, le Mali n’a plus le droit de perdre devant les autres pays. L’initiative sera soutenue parce qu’elle s’inscrit en droite ligne du projet présidentiel…”

Bréhima Sogoba

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here