Enseignement secondaire : Le futur lycée de Dioro va coûter plus de 500 millions de francs CFA

0
9

La construction du nouveau lycée de Dioro est le fruit du partenariat entre le gouvernement malien et le Projet « Village du Millénaire ». Le chef du gouvernement, Mme Cissé Mariam Kaïdama Sidibé,  a procédé jeudi dernier au lancement officiel des travaux de construction du nouvel édifice scolaire.

Les populations de Dioro sont massivement sorties le jeudi dernier pour accueillir le Premier ministre, Mme Cissé Mariam Kaïdama Sidibé à l’occasionde la pose de la première pierre du nouveau lycée de la commune. Un vieux rêve qui prend ainsi corps à la grande satisfaction des parents d’élèves. La présence de la forte délégation témoignait de toute l’importance de la cérémonie.  Car le chef du gouvernement était accompagné des ministres de l’alphabétisation, de la décentralisation, mais aussi du développement intégré de la zone Office du Niger, sans oublier les responsables du projet « Village du Millénaire », qui avait fait le voyage depuis les Etats Unis.

Un lycée  bienvenu

L’arrondissement de Dioro compte aujourd’hui 11.394 élèves au premier cycle, 1.277 franchissent chaque année le seuil du second cycle. Malheureusement, l’absence d’établissement d’enseignement secondaire les pousse vers d’autres localités ils souffrent de difficultés de toutes sortes. C’est pourquoi, le maire de Dioro et le président de l’Assemblée régionale de Ségou ont tous salué la construction du nouveau lycée qui va participer à l’amélioration du taux de scolarisation et de maintien des élèves à l’école, le renforcement du recrutement des enfants à l’âge légal à travers la mobilisation communautaire, l’amélioration de la qualité de l’enseignement, etc. Bref, la concrétisation du projet de construction du lycée du Dioro permettra de fournir un nombre important d’élèves qui pourront alimenter l’université de Ségou.

Prévu sur une superficie de plus d’un hectare, le nouveau lycée de Dioro se veut un complexe moderne qui offre un cadre approprié d’étude et d’apprentissage aux élèves de la commune et des villages environnants. Le chantier devra coûter plus de 500 millions de francs CFA. Sa construction est le fruit d’un partenariat fructueux entre le gouvernement de notre pays et le projet « Village du Millénaire ». Pour le ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé du développement intégré de la zone Office du Niger, « la symbolique est forte et consacre à la fois le témoignage de la dynamique  partenariale public privé, mais aussi un bel exemple de coopération entre le Mali et ses partenaires américains ».  Saluant cette collaboration nord-sud autour d’un objectif noble, le ministre Abou Sow a loué les réalisations du projet « Village du Millénaire », notamment dans les domaines de la santé, de l’éducation, des infrastructures, etc.
Le chef du gouvernement, qui a procédé à la pose de la première pierre de l’établissement sous un tonnerre d’applaudissements, a explique toute « l’importance du nouveau chantier ». Elle a profité pour rappeler « la volonté du Mali de redonner à son école ses lettres de noblesse à travers un enseignement de qualité ». Appelant les élèves à plus d’assiduité, Mme Cissé Mariam Kaïdama Sidibé a insisté sur le rôle qu’ils doivent jouer dans la construction du Mali de demain.   
Issa Fakaba SISSOKO 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.