Esprit patriotique : Le SNE Sup suspend son mot d’ordre de grève

3 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le Syndicat national de l’enseignement supérieur (SNE Sup) a suspendu son mot d’ordre de grève. Cet acte patriotique intervient à un moment où l’Etat en a vraiment besoin.

La situation actuelle de notre pays impose à tous les Maliens, de l’intérieur comme de l’extérieur, de la ville comme de la campagne de payer une part de sa dette envers la Patrie. Cette patrie qui a tout fait pour assumer sa responsabilité vis-à-vis de ses fils en matière de santé, d’éducation, de sécurité…, a maintenant besoin de tous ses fils, de tous ses amis et de ses frères pour apporter une solution définitive à la crise qui l’a tant fait souffrir.

C’est dans cette logique que les enseignants de l’enseignement supérieur, à travers le syndicat national de l’enseignement supérieur (SNE Sup), viennent de donner un ouf de soulagement aux étudiants et aux parents d’élèves, qui ont longtemps réclamé la reprise des cours au syndicat en suspendant son mot d’ordre de grève. C’est conscient de la crise que traverse actuellement notre pays et qui interpelle tous les fils du Mali, que les enseignants de l’enseignement supérieur ont jugé nécessaire de suspendre leur mot d’ordre de grève pour permettre à l’Etat d’accorder toute son intention à la crise du nord de notre pays. Ce beau geste des enseignants intervient en réponse à l’appel lancé par le Président de la République par intérim, Pr Dioncounda Traoré, pour la mobilisation générale de tous les Maliens en vue de  la reconquête du nord du Mali.

Cet acte patriotique des enseignants est à féliciter et doit être un exemple pour tous les Maliens car, il vient de soulager l’Etat d’un poids certain en ce moment critique de son histoire où il est sollicité sur tous les fronts (politique, social, culturel et surtout économique). Par cette initiative, les enseignants viennent de prouver leur participation à l’effort de guerre tant souhaité par les autorités de la transition de notre pays. Une preuve concrète pour signifier que le Mali est la première priorité de toutes les priorités ; « le Mali avant tout ». A travers cet acte, ils donnent la preuve pratique de leurs enseignements en matière de patriotisme.

Youssouf Coulibaly

 

 
SOURCE:  du   17 jan 2013.    

3 Réactions à Esprit patriotique : Le SNE Sup suspend son mot d’ordre de grève

  1. hardcord

    Mr svp bouffez c kon ta donné please arretez avec tes charabias.Un patriote ne prend pas en otage l’avenir d’une jeunesse.

  2. Aldjouma

    Mr le journaliste Vous osez parler de patriotisme de la part du SNESUP? Cela faisait combien de mois que le SNESUP était en grève dite « illimitée » dans un pays dont les 2/3 étaient occupés quand ils ont cessé le travail. Quelque soit les raisons qui peuvent le motiver un tel geste en ce moment précis est impensable. Le SNESUP syndicat d’enseignants du supérieur, c’est à dire ceux la même qui forment les cadres supérieurs du Mali, est le syndicat des maliens les plus instruits. A travers cette grève le SNESUP vient de montrer que les 52 ans d’indépendance du Mali sont un échec. Le SNESUP vient également de démontrer que l’avenir est très sombre quand on sait que ce sont eux les enseignants du supérieur qui formeront les décideurs de demain. Honte à vous!

    • pengyou

      Mon type, pensez ce que vous voulez. C’est maintenant que les gens peuvent sursoir a quoi que ce soit. Pas avant, Car avant, le gouvernement utilisait plutot cette « crise au nord » comme bouclier devant les revendications alors qu’aucune action concrete de sa part n’etait visible pour une eventuelle resolution.