Grève illimitée des enseignants à la FMPOS : ‘’ Les étudiants en ont ras-le-bol et réclament une solution ‘’

0
3

La cantine de la faculté de médecine a servi de cadre, le samedi dernier, pour une conférence de presse. Ledit point de presse, initié par le comité AEEM de la faculté de Médecine, avait pour objectif d’attirer l’attention de l’opinion nationale sur les problèmes auxquels la structure est confrontée. Il s’agit, entre autres, de la grève illimitée des enseignants, le manque de salles, le retard des bourses et trousseaux et les difficultés liées à l’hébergement.

FMPOS

« Trop c’est trop et ça suffit » criaient à qui voulait l’entendre nos futurs médecins et pharmaciens. Au cœur de ce mécontentement,  une grève illimitée des professeurs qui refusent de dispenser les cours tant qu’ils ne percevront pas leurs frais d’heures supplémentaires. Impatients d’intégrer les classes, les étudiants auraient manifesté en vain leur ras-le-bol. Le tout nouveau comité AEEM, avec à sa tête Almamy I Koita, aurait effectué plusieurs démarches auprès des enseignants et du ministère en charge de la tutelle. Mais jusque là, la situation reste intacte. D’autres démarches en vue de l’implication des autorités religieuses et de la société civile sont également en cours. ‘’Nous sommes à la fois désespérés, désemparés et déçus aujourd’hui. Car on ne sait plus à quel sain se vouer. Nous avons bien d’autres problèmes, mais ce qui nous préoccupe vraiment est la reprise des cours’’, nous déclara le secrétaire général du comité AEEM. A rappeler que cette situation d’arrêt de cours prévaut depuis la rentrée académique.

IDRISSA KANTAO &

HAMADY DIALLO

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.