IPR/IFRA de Katibougou : La promotion 2013-2016 des Ingénieurs porte le nom de Nancoman Keita

0

L’amphithéâtre de l’Institut Polytechnique Rural de Formation et de Recherche Appliquée (IPR/IFRA) de Katibougou a abrité, le samedi 4 février dernier, la cérémonie de baptême de la promotion 2013-2016 des Ingénieurs. La promotion porte le nom de  Nancoman Keita. La cérémonie était présidée par le chef de cabinet du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Il avait à ses côtés, Nancoman Keita, ancien ministre de l’Environnement et de l’Assainissement, parrain de l’évènement, Mme Keita Aida Bodj, épouse du parrain et actuelle ministre de l’Environnement et de l’Assainissement, le Directeur Général de l’IPR/IFRA de Katibougou, Pr Mahamoudou Famanta, le président du Conseil Economique, Social et Culturel (CESC) et le représentant du Gouverneur de la Région de Koulikoro.

Dans son intervention, le président de la promotion Nancoman Keita des Ingénieurs a rappelé les différentes activités menées par les membres de cette promotion. Il s’agit de la soirée de lancement des activités, une production sur les parcelles du potager de l’IPR/IFRA de Katibougou, l’aménagement d’une parcelle de 0,50 ha pour différentes cultures (pomme de terre, haricot vert, la tomate, etc..), un voyage d’étude à Ségou à travers des visites sur plusieurs sites comme le barrage de Markala, la Direction de l’Office du Niger, l’Usine Moderne M3 de Modibo Keita à Ségou et sa zone d’exploitation agricole à Sanamandougou, le Centre Régional de Recherche Agronomique de Niono et les parcelles d’expérimentation sur le riz à San. S’y ajoutent un voyage d’étude au Centre Songhoy du Benin qui est une référence en matière d’intégration des systèmes de production agricole. Il a signalé que leur convoi a été victime d’une attaque armée sur leur chemin de retour. C’est pourquoi, il a exhorté les autorités à songer à une meilleure sécurisation des voyages d’études.

Nancoman Keita, un homme au parcours Ă©logieux

Pour le choix porté sur Nancoman Keita comme parrain de la promotion, il dira que cela est motivé par son parcours de grand serviteur de la nation. Avant de rappeler quelques postes qu’il a occupés notamment le poste de ministre de l’Environnement et de l’Assainissement, (le même poste qu’occupe son épouse actuellement dans le gouvernement), celui de PDG de l’Office du Niger, de Directeur Général du Génie Rural,  de chargé de mission au Génie Rural et celui de  Président du Conseil d’Administration de la SOMAPEP SA qu’il occupe présentement.

Pour sa part, le chef de  cabinet du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a invité les nouveaux diplômés à imiter le parcours de leur parrain pour devenir, dans les jours à venir, des cadres valables pour servir le pays.

Quant au Directeur Général de l’IPR/IFRA de Katibougou, il a remercié Nancoman Keita pour avoir accepté de parrainer cette promotion. Avant de revenir sur les missions de l’IPR/IFRA qui a formé 11400 étudiants de 1968 à 2015 dont plus de  10200 Maliens et 1200 étrangers.

Selon le Pr Mahamoudou Famanta, l’PR de Katibougou a été créé avec la fusion des structures du CTA, de l’École Normale de Katibougou et de l’École des Assistants d’Élevage de Bamako.

« En 1992, dans le cadre d’une approche intégrée du développement du Sahel, un séminaire sous régional placé sous l’égide de l’UNESCO, tenu à Bamako recommanda la restructuration de l’IPR en un Institut de Formation et de Recherche Appliquée tout en conservant l’appellation IPR. A partir d’août 2010, l’établissement a été érigé en Etablissement Public à Caractère Scientifique et Technologique », précise Pr Mahamoudou Famanta. Selon qui, l’IPR/IFRA de Katibougou a pour missions la formation initiale des Ingénieurs agronomes, des zootechniciens et des Eaux et Forêts, des Techniciens Supérieurs dans les domaines de l’Agriculture, de l’Elevage, des Eaux et Forêts et du Génie Rural  et la formation des cadres  en vulgarisation agricole, des licences en  halieutique et aquaculture, machinisme agricole, agriculture durable, agrobusiness, agroéconomie, aménagement hydro agricole, zootechnie, aménagement et gestion des ressources forestières et fauniques. S’y ajoutent des Masters (en Gestion  Intégrée de la Fertilité des Sols, en Agroéconomie, en Aménagement Hydroagricole et d’autres qui seront ouverts dès la rentrée prochaine. Il s’agit des Masters en Protection des Végétaux, en Agroforesterie et Gestion des Ressources Naturelles, en Amélioration et Production des Plants et Semences, en  Gestion Intégrée des Ressources Pastorales, en Machinisme Agricole. Selon Pr Mahamoudou Famanta, l’institut forme également pour le cycle doctorat. A ces formations, s’ajoutent les activités de recherche que mène l’institut.

Lors de cette cérémonie, plusieurs témoignages ont été faits sur le parcours de Nancoman Keita. Elle a pris fin par la remise des diplômes aux représentants des trois filières du cycle ingénieurs et des attestations de reconnaissance aux personnes qui ont contribué à la réussite des activités de la promotion. Mais aussi, par l’inauguration des quelques chaises en béton réalisées par les membres de la promotion pour rendre hommage à deux de leurs camarades décédés au cours de leur formation. Il s’agit d’Amidou Guindo et Malam Ary.

Modibo Dolo

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here