L’AEEM à propos de la déclaration de l’APE : Personne ne pourra dissoudre notre Association

9 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le samedi 17 novembre, sous l’acropole de la Faculté des Sciences et des Techniques (FAST), les responsables du ‘’bureau de coordination’’ de l’AEEM ont tenu une conférence de presse dans le but de donner libre cours à leur désaccord avec la déclaration de l’Association des parents d’élèves, leur demandant de surseoir au renouvellement des différents comités dans les lycées. Une déclaration qui n’est pas du tout vue d’un bon œil par Ibrahim Traoré dit Papin et ses camarades.

conférence de presse de l’AEEM

Il est 16h20, quand Ibrahim Traoré dit Papin, bien escorté, s’est transporté dans l’ « Acropole », ce lieu emblématique où se tiennent les rencontres de l’association des élèves et étudiants du Mali, sis à la faculté des sciences et des techniques. Après avoir entonné  l’hymne national, une minute de silence a été observé à la mémoire de tous ceux qui ont perdu la vie, qui ont accepté de se sacrifier pour la bonne marche de l’école malienne.

Le modérateur, après avoir porté le programme à la connaissance de l’assistance, a donné la parole à Monsieur Mamadou Cissé,  membre de  l’UNEM (Union Nationale des élèves et étudiants du Mali). Aussi faut-il rappeler que l’UNEM est le nom qui était donné à l’association des élèves et étudiants du Mali, du temps de Feu Abdoul Karim Camara dit Cabral. Dès l’entame de ses propos, M. Cissé n’a pas caché la joie qui l’habitait. A le croire, les objectifs recherchés par les responsables actuels du bureau de  coordination de l’aeem relève d’un comportement qui est à saluer, car s’inscrivent dans la mission de défense des intérêts des élèves et étudiants du Mali, sinon rien d’autre. Pour conclure, il a prodigué beaucoup de conseils  destinés à amener les responsables de l’aeem à bouter la violence hors de l’école.

Le secrétaire général par intérim du bureau de coordination, Ibrahim Traoré dit Papin, d’emblée, s’est attaqué à la déclaration de l’association nationale des parents d’élèves, lues sur les antennes de l’ORTM le vendredi 16 novembre dernier. De fait, un responsable des parents d’élèves a demandé à ce que soit suspendu le renouvellement des bureaux du comité aeem dans les lycées, et cela jusqu’à nouvel ordre. Cette déclaration, auprès d’Ibrahim Traoré, n’est autre qu’un moyen de les distraire et de les détourner de leur volonté de donner un nouveau cap ou une nouvelle orientation à l’aeem. « Cette année, nous avons fait ce qui n’avait jamais été fait dans l’histoire de l’école Malienne. C’est-à-dire, élire les secrétaires généraux des lycées à travers les urnes. Nous l’avons déjà fait dans plusieurs lycées et ça marche très bien. Aucune violence n’a été recensé et nous en sommes fiers », a martelé M. Traoré. Il a ensuite affirmé que « Rien ni personne ne pourra nous empêcher de continuer. Nous allons élire tous les secrétaires généraux avant d’aller au congrès pour la mise en place du secrétaire général du bureau de coordination. Nous le ferons avec nos moyens et au prix de notre sang s’il le faut ».

En clair, le secrétaire général par intérim s’est dit désolé de la déclaration de l’association des parents d’élèves, qu’il s’attendait à voir intervenir pour demander au syndicat CEN-SNESUP de suspendre son mot d’ordre de grève qui dure depuis bientôt un mois. Il s’est dit déçu du comportement des parents d’élèves, qui, pour lui, devraient plutôt les encourager  pour le sens de la responsabilité dont ils ont fait montre et le changement qu’ils comptent introduire dans l’aeem. « Je n’ai rien contre les enseignants, au contraire leur grève est normale. Nous savons que s’ils sont dans les bonnes conditions, c’est ainsi qu’ils pourront bien nous former. Mais nous leurs prions de revoir leur position et de suspendre la grève », a-t-il laissé entendre. Ensuite sont venus les recommandations faites aux différents secrétaires généraux des lycées, qui consistent à mettre en honneur la bonne habitude de hisser le drapeau chaque lundi  matin pour le faire descendre le vendredi. De plus, il a invité non seulement les ministères en charge de l’éducation à considérer  l’AEEM comme un partenaire et non un ennemi, mais tout le monde à se donner  la main pour un « Mali un et indivisible. » Etaient présents à cette rencontre les responsables du bureau de coordination de l’aeem, ainsi que les secrétaires généraux récemment élus dans les différents lycées. 

IDRISSA KANTAO

SOURCE:  du   21 nov 2012.    

9 Réactions à L’AEEM à propos de la déclaration de l’APE : Personne ne pourra dissoudre notre Association

  1. le vrai patriote

    ibarhim traoré , fais gaffe à toi . desormais sache que où que tu ailles , il y’aura des personnes qui te suivront . maintenant que vos photos , je vais envoyer l’un de mes amis . il va tous vos boter le derrière .

  2. le scientifique

    des vrais incapables . c’est la question que je me pose egale égale  » quels sont les projets et les actes concrets que l’AEEM a posé depuis sa création ???? « .
    des personnes qui ne savent pas écrire un bon discour et je ne vous parle même pas d’argumentation . leur congrès se limite à lire un bout de papier dont les 90 % de l’auditoire ne savent même pas de quoi il est question et puis lorsque cela est fait , place au banquet . voilà à quoi se resume leur soi-disant reunion .
    et pour finir , ces gens là ne debatent jamais , il se lève du jour au lendemain pour faire une grève , sans nous donner la moindre des motifs , ni nous dire le pourquoi .

  3. Vision2013

    Espece d’attardes. Tous nos problemes emanent de ces etudiants corrompus depuis l’ecole jusqu’a dans l’administration.

  4. andre samake

    Contrairement a l’ex UNEEM du temps feu Cabral (Abdul K. Camara,paix a son ame) qui fut une organisation tres unie et par consequent tres forte pour sa raison d’etre, l’actuelle AEEM est polarisee car elle est a la merci de la classe politique.Par consequent, si elle veut survivre comme une organisation solide, elle doit se mettre au dessus de la melee politique.

  5. Ma part

    Comme il est passé tout juste à côte de la mort il se permet de parler de la sorte sinon s’il était dans sa tombe il allait garder silence a cause d’eux des pauvres innocents ont perdu leur vie

  6. alsace

    Ils attaquent la décisions de leurs parents! Malheureusement c’est le tableau exact de l’éducation dans ce pays. Bataradenw, Aw na yé nah aw bilara nassonkon bô là!

  7. kontoron5214

    La gangrène de l’école Malienne c’est l’AEEM et elle doit disparaitre.
    En effet dites moi cher vauriens ce que vous avez réalisé pour les élèves et étudiants depuis que vous existez? RIEN!
    Des escrocs à la solde des politiques pour ruiner l’école malienne c’est ça l’AEEM. Aucun d’eux n’a l’amour de son pays et aucun d’eux ne se bat pour les intérêts des étudiants.
    Ils créent des troubles pour se rendre intéressant et pour avoir des futs de vin (le pot est petit). Chaque année, après des mois de grêves qui ne servent à rien, ils demandent aux étudiants de reprendre le chemin des classes quand ils reçoivent de l’argent.
    Le pire dans tout ça, ils sont incapables de financer eux même leur congrès. C’est l’Etat qui les finance !!!
    Toutes les agitations de cette pseudo-mafia scolaire sont le fruit d’un Etat irresponsable et des parents insouciants qui laissent leurs enfants adhérer à cette merde.
    Pour ma part, je dirais A BAS L’AEEM !!!!

  8. MALCOMX1424

    Le hic en ai que c’est pas ce pt blakoro la,mais le gouvernement qui utilise l’AEEM pour des fins politiques.Je sais pas depuis 92 jusqu’à nos jours,qu’est-ce que l’AEEM a pose comme acte concret qui a pu sauver notre école.Après le fondamental en passant avec 12 de moyenne on prenait directement la bourse a la 10 eme,patatra un bon jour l’État se lève en concordance avec l’AEEM pour nous couper ce droit.Après ils viennent instaurer leur quota merdique de 7 points pour avoir la bourse au niveau universitaire,ou était l’AEEM?si elle défend réellement la cause des élevés et étudiants.Vous n’êtes que des bandes de caviars rates depuis a la fécondation,bandes de larron en foire,pouffiasse.
    De toute façon je suis certain qu’après cette instabilité dont traverse notre pays,on fera tout pour dissoudre cette maudite association,regroupant a son sein des tocards et des bandes de recales.

  9. Man

    Il faut dissoudre l’AEEM parceque les dirigeans de cette association sont des voriens. Pour un cycle de 4 ans Ibrahim Traore, Amadoun, Togo etc.. ont fait plus de 10 ans