La première promotion Master de l’Ensup porte le nom de Feu Mamadou Lamine Traoré

1

L’amphithéâtre Kary Dembélé de l’Ecole normale supérieure (Ensup) a servi de cadre le samedi 30 décembre à la cérémonie de sortie de la première promotion master de ladite école.  C’était sous l’égide du représentant du Directeur Général de l’Ensup, M. Karim Dembélé.

« En 2014, nous rentrâmes dans cette prestigieuse école. Après tant d’années de rude et labeur travail nous voici à la sortie » introduit, le président de la commission d’organisation, M. Klekan Sanogo.  La promotion, explique-t-il, a décidé de porter le nom du feu Pr Mamadou Lamine Traoré. Lequel, estime-t-il, fut un enseignant exceptionnel d’une qualité extraordinaire. C’est ainsi qu’il a plaidé l’intégration directe des sortants de l’Ensup dans la fonction publique comme cela se passe dans les pays de la sous-région.  Aussi, il a demandé la participation des détenteurs du diplôme de master au concours de l’assistanat. Des dispositions doivent selon lui être prises  pour mettre fin à cette injustice infligée aux sortants de l’Ensup.

Pour sa part, le représentant du DG de l’Ensup, M. Karim Dembélé a déclaré que l’homme dont la première cohorte de master porte le nom a incarné le courage, le militantisme et l’épanouissement pour le peuple malien. Il a joué un rôle déterminant pour la formation universitaire. Le choix est noble, affirme-t-il. Cependant il impose  des exigences. Désormais poursuit-il, chacun des membres de la promotion doit honorer le nom du Pr Traoré par le respect et l’ardeur au travail. Il les a invités à se comporter en digne héritier du Pr Mamadou Lamine Traoré.  De son côté le Dr Bourama Lamine Coulibaly a affirmé que le Pr Traoré n’a jamais donné une solution toute faite.  Le Dr Coulibaly a terminé ses propos par rappeler cette phrase du Pr Traoré « au Mali, ce sont les charlatans et les marabouts qui détiennent les réalités du pouvoir. »

De la biographie du Pr Mamadou Lamine Traoré, on retient qu’il était détenteur d’un doctorat en philosophie. Il était un philosophe d’action, un intrépide combattant de la liberté et un pourfendeur de l’oppression. Homme de conviction, le Pr Traoré a toujours invité à la résistance. Le Pr Mamadou Lamine Traoré fut plusieurs fois ministre. Il a été arraché à l’affection de tous le 21 juillet 2007 à l’âge de soixante ans.  La cérémonie a pris fin par la remise des attestations aux récipiendaires.

Abdrahamane Sissoko

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here