Préparatif de la rentrée scolaire 2017-2018 : L’opérationnalisation d’un plan de sécurisation dans les établissements

0

Afin de garantir une bonne rentrée scolaire et de lutter contre l’insécurité grandissante et la consommation des stupéfiants dans les établissements scolaires de la commune I, le maire Mamadou B. Keita, en collaboration avec le commissaire principal Tapa Diallo du 6ème arrondissement de police, a élaboré un plan de sécurisation qu’il a partagé avec les parents d’élèves, les chefs de quartiers, les administrateurs d’écoles, les syndicats. C’était lors d’une assemblée générale tenue le 06 octobre dans la salle de délibération de la mairie de la commune I.  

Après approbation de l’ordre du jour par l’assemblée générale, le maire Mamadou B. Keita, entouré de ses conseillers et du commissaire principal Tapa Diallo, a fait savoir qu’il est de son devoir, en tant qu’enseignant, de veiller à l’éducation et à la bonne performance des enfants à l’école. «Les directions d’écoles doivent prendre les dispositions utiles pour que la rentrée scolaire et universitaire 2017-2018 soit effective le lundi 09 octobre dans l’ordre et la discipline en commune I», a lancé le maire. Il a invité le corps enseignant à inculquer les valeurs d’éthique et de déontologie aux élèves et étudiants afin que l’école puisse retrouver ses lettres de noblesse.

Comme dans un réquisitoire, le 5ème adjoint au maire chargé de l’éducation, M. Berthé, a dressé un tableau sombre de la situation dans les établissements scolaires. Pour sa part, le commissaire de police du 6ème arrondissement, Tapa Diallo, a présenté le plan de sécurisation des établissements scolaires, qui se décline en 11 points : dispenser aux élèves des cours sur le code de la route dès la première semaine ; recruter des vigiles ; mettre à disposition des numéros verts de la police ; organiser une descente de police ; mettre en place une commission de discipline. S’y ajoutent l’interdiction de fumer, l’assainissement, l’éclairage, l’organisation de cours de rattrapage et de tournois scolaires.

À la satisfaction générale de tous, des propositions concrètes ont été formulées, notamment la restauration de l’autorité de l’enseignant, l’adoption du plan de sécurisation pour une bonne éducation des enfants. Le maire Mamadou B. Keita a souligné que cette rencontre est désormais instituée tous les semestres afin d’évaluer ensemble le chemin parcouru.  Toutes les parties sont invitées à une conjugaison des efforts pour l’atteinte des résultats.

O.D.

 

Kits scolaires pour les écoles de Bozola et de l’Hippodrome : une œuvre salvatrice des élus de la commune 

Dans le cadre de la rentrée scolaire et du mois de la solidarité, les élus de la commune II du district de Bamako, à travers leur parrain du mois, l’honorable Hady Niangadou, ont remis vingt mille (20 000) cahiers aux directeurs de deux académies de Bozola et de l’Hippodrome et mille cahiers à la mairie de la commune.

C’était lors d’une cérémonie de remise organisée à cet effet le vendredi 06 octobre à la mairie en présence du maire, Abba Niaré, entouré du conseil communal et des chefs de quartiers.

Selon Oumar Tékété, représentant du généreux donateur, Hady Niangadou, non moins secrétaire général adjoint de la section du parti à l’hippodrome, cet acte salvatrice de nos élus s’inscrit en droite ligne des actions de bienfaisance en faveur des personnes vulnérables. «Nos élus ont bien voulu remédier à la souffrance des parents à travers cette remise de vingt mille cahiers», a-t-il déclaré.

Pour les bénéficiaires, la satisfaction était totale. Les directeurs des Caps de Bozola et de l’hippodrome, ainsi que le chef de quartier se sont réjouis de cette donation.

Pour sa part, le maire Abba Niaré a souligné que cet acte est la concrétisation d’un engagement politique pour le développement de la commune. Il a rappelé que beaucoup d’actions comme l’assainissement, les services sociaux de base ont été faits et d’autres projets sont en cours.

O.D.

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here