Rentrée Universitaire 2012 : Les étudiants dans l’impasse totale

0
1

Lassés de siroter le thé à la maison, les étudiants réclament la reprise des cours pour en découdre avec le chômage. La fermeture prématurée de l’université de Bamako a provoqué de sérieux problèmes entre certains étudiants et leurs parents à cause des charges et des questions d’insertion.

 

Il urge aujourd’hui pour le Gouvernement de trouver les voies et moyens pour rouvrir les portes de l’université du Mali. Les étudiants se disent fatiguer de siroter le thé à la maison et veulent désormais aller à l’école. En effet, la fermeture de l’université de Bamako a causé d’énormes dégâts voire de rupture sociale dans les familles. Et pour cause, beaucoup de parents ont été maintes fois interpelées par leurs enfants afin de leur réinscrire dans des universités privées. Ce qui n’est chose aisée pour tout le monde aujourd’hui en raison de la conjoncture économique qui prévaut dans le pays. Du coup, lesdits parents ne dorment que d’un seul œil pour n’avoir pas pu satisfaire aux doléances de leurs parents. Alors que ceux nantis se sont précipités pour réinscrire leurs progénitures. Selon Mme Théra « j’ai deux enfants qui sont bacheliers, nous  nous sommes débrouillés à réinscrire l’un, mais vu nos moyens limités, nous attendons la réaction du gouvernement pour donner espoir à tous les parents d’élèves pauvres ». Amadou Ongoiba d’enchainer « le problème de l’école n’est pas pris au sérieux par nos autorités encore moins les parents d’élèves qui observent une certaine passivité, ce qui fait que l’école se trouver hypothéquer aujourd’hui ». Comme pour dire que l’avenir de l’école  malienne est incertain. Alors qu’il revient à l’ensemble des partenaires de conjuguer les efforts pour redorer le blason de l’école.

Ben Dao

Source: ankamali.net

Lundi, 16 Janvier

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.