Rentrée universitaire 2011-2012 : L’Université de Ségou prête pour le 5 décembre

0

 

La rentrée universitaire 2011 2012 sera placée sous le signe de la réussite et la bonne gouvernance universitaire. Les recteurs des universités de Bamako et de Ségou  à savoir : Pr. Djénéba Traoré, recteur de l’université des lettres et science humaine de Bamako ; Pr. Salif Berthé de l’université des sciences juridiques et politiques de Bamako (USJP-B) ; Pr. Bani Touré, de l’université des sciences sociales et de gestion et le recteur de la nouvelle université de Ségou, Abdoulaye Traoré, l’ont fait savoir le vendredi dernier  au rectorat  de l’université de Bamako au cours d’une conférence de presse.

Cette rencontre avec les journalistes s’est déroulée en présence de Mamadou Maré, conseiller technique au Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, en présence du colonel major, Mamadou Coulibaly, directeur général du Cenou (Centre des Œuvres Universitaires) et plusieurs doyens des différentes facultés.

Si, aucune date n’est officiellement fixée pour  la rentrée de l’université de Bamako par contre l’université de Ségou ouvrira ses portes le lundi 5 décembre prochain dans la cité des Balazan.

Passer d’une université formatrice de chômeurs à une université de développement telle est la vision de l’ensemble des recteurs des universités du Mali.

Selon, Pr. Djénéba Traoré « La scission de l’université de Bamako est une étape importante pouvant aboutir à une solution pérenne à la crise universitaire que traverse notre pays vers la création d’une université  de développement à travers la création des filières professionnalisantes  et l’apprentissage des métiers adaptés à la réalité du secteur de l’emploi au Mali ». Pour ce cadre, le savoir est la source de toute richesse et l’université est la tête pensante d’une nation et que le Mali doit mettre un grand accent sur la formation de la ressource humaine du pays.

Pour la rentrée universitaire de cette année placée sous le signe de la réussite et la cohésion, dont la date réelle n’a pas été fixée, elle indiquera  que l’ensemble des recteurs ont élaboré une feuille de route faisant la visibilité et l’opérationnalisation des universités ; le règlement des contentieux ; la mise en place des équipes pédagogiques et l’élaboration par chaque recteur d’un plan stratégique. Pour terminer, elle a lancé un appel à tous les acteurs et décideurs de s’impliquer activement pour tirer vers le   haut la qualité de l’enseignement au Mali.

S’agissant du recteur de l’université de Ségou, Pr. Abdoulaye Traoré dira que de son coté tout est fin prêt et que les cours peuvent démarrer dès le lundi 5 décembre 2011. Il a donné l’assurance quant à la disponibilité des infrastructures et du corps professoral. Pour aller plus en détail, il indiquera que contrairement aux universités du Mali que sa structure sera épaulée par des éminents professeurs venants diverses universités  de la sous région et  même d’autres continents. Il précisera que pour cette année son université débutera avec la Faculté d’agronomie et de médecine animale (FAMA) qui comporte trois filières dont l’agroéconomie. Pour sa rentrée universitaire, le tout nouveau  rectorat de Ségou table sur un effectif de 200 étudiants issus des filières scientifiques et  quant aux autres filières démarreront à la prochaine rentrée.

 

Aliou Badara Diarra

PARTAGER