USJPB/Le Recteur et le bureau de coordination tapent fort : La rentrée est effective, le SG du comité AEEM destitué

3
2

L’Université des Sciences Juridiques et Politiques de Bamako a connu un début de semaine pas comme les autres. Les étudiants, après 3 longues semaines d’impatience, ont repris le chemin des amphis. Les revendications du comité AEEM enterrées, le secrétaire général du comité AEEM destitué, les activités pédagogiques relancées…Une chose est sûre, les choses sont rentrées dans l’ordre et  ‘’les taureaux semblent finalement être tirés par les cornes’’. 

 

Salif Berthé, Recteur

Le Recteur est finalement sorti de ses réserves. Quant au bureau de coordination de l’Association des élèves et étudiants du Mali, le slogan ‘’revendiquer en restant en classe’’ semble devenir un véritable principe et une valeur incontournable qui doivent être respectés par tous ses membres. En tout cas, ce sont les impressions qui découlent de cette action conjointe menée par le Professeur Salif Berthé et le N°1 des élèves et étudiants, Hamadoun Traoré. La machine a été lancée dans la soirée du dimanche, précisément en la faveur de l’émission hebdomadaire Actu Hebdo.

Hamadoun Traoré, SG AEEM

En saisissant cette tribune, l’objectif du Rectorat était sans doute de prendre en témoin l’opinion nationale et informer le public sur les vraies réalités de la grève des étudiants : l’objectif fut atteint. Les informations données par le Recteur et les propos recueillis auprès du Secrétaire Général du bureau de coordination ôtaient  à l’intervention du Secrétaire général  du comité AEEM de l’USJPB toute crédibilité. Le Rectorat a donc fait d’une pierre deux coups. Eclairer la lanterne du public, et par ricochet les étudiants, sur la vraie situation qui prévalait au sein de la structure et mettre en exergue la mauvaise foi et la manipulation du comité AEEM de ladite université. Le Recteur est arrivé à prouver, avec sagacité et expérience, que les revendications du comité AEEM n’étaient pas légitimes tout en reconnaissant l’existence d’autres problèmes, mais gérables dans le dialogue et au fil du temps.

Après ce ‘’one man show’’ réussi du Professeur Salif Berthé, le terrain était balisé pour le bureau de coordination de prendre ses responsabilités et offrir aux étudiants de l’USJPB leur plus beau cadeau de l’année notamment le chemin retrouvé des amphis. Le Secrétaire Général fut donc destitué et remplacé par  le bureau de coordination nationale. Les cours ont repris et les choses sont finalement rentrées dans l’ordre. La question, maintenant, est de savoir : jusqu’à quand ? Espérons que ce soit pour toujours.

FOUSSEYNI MAIGA

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
kabako11<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 931</span>
Membre
kabako11 931
4 années 6 mois plus tôt

Moi je salue le travail remarquable fait par l’ORTM à travers l’entretien effectué par Niazan Coulibaliby avec le Recteur et le vice Recteur de la faculté juridique. Je crois sincère que cette émission a été à la base de la réprise des cours dans cette faculté, les diférents protagonistes ont tiré les enseignements necessaires pour arriver à cette solution combien importante pour l’école Malienne surtout en cette période de conflit au Nord.
Je salut également les responsables de l’université sans oublier la maturité d’esprit dont les responsables de l’AEEM ont fait preuve.
J’encourage l’ORTM à poursuivre ses efforts dans ce sens, d’amener les gens à se rencontrer sur le plateau de la télévision afin que le peuple malien soit témoin de tout ce qui concerne la gestion des problèmes.

Gounda<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 26</span>
Membre
Gounda 26
4 années 6 mois plus tôt

Pour une foi je d’acord avec HAMMADOUN car on s’est tjrs oposer contre son entré dans l’eseinte de notre etablissement.
Mais cette foi force est de savoir kon n’à mar de sSEKOU ki nous faisaient sortir pour des intérret privée.
A tous les camarades restons en classe pour faire nos revendications et prions ALLAH pour le retour de la paix dans notre pays.
SOYONS PRES SI NECESSAIRE A PRENDRE DES ARMES COMME A BENGAZI CONTRE CES BANDITS.VIVE LE MALI VIVE L’ARMEE VIVE LA REPUBLIQUE.

zagalo<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 193</span>
Membre
zagalo 193
4 années 6 mois plus tôt

Salut Gounda: je suppose que vous êtes étudiant: donc je vous demanderais de revoir votre vocabulaire dont l’etat est probablement dû à vos sorties intempestives!!!

wpDiscuz