Visite surprise de Siby Ginette Bellegarde dans les facultés : Satisfaction malgré l’absence injustifiée de quelques enseignants

1
1

En vue de constater de visu l’effectivité de la rentrée universitaire, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Mme Siby Ginette Bellegarde, a effectué une visite surprise dans plusieurs facultés. Notamment la Faculté des sciences juridiques et politiques (FSJP) la Faculté de médecine, et de l’Institut universitaire de gestion  (IUG). C’était le vendredi 17 février 2012.

 

Mme Siby Ginette Belgarde, ministre de l'Enseignement supérieur

Fermées pour partir sur de nouvelles bases, les universités et grandes écoles du Mali ont ouvert leurs portes. Un mois après, la ministre en charge de l’Enseignement supérieur se montre plus que décidée à assainir le secteur et à résorber les difficultés. C’est pourquoi, très tôt le matin du lundi 17 février, elle a effectué une visite surprise dans les facultés.

Arrivée àla Facultédes sciences juridiques et politiques (FSJP) à 08 heures, Mme Siby, après avoir visité une salle bondée d’étudiants motivés, a exprimé sa satisfaction quant au déroulement des cours.

On lisait le sourire sur son visage en voyant le professeur assistant aux côtés de son titulaire pour dispenser les cours magistraux.  Cependant, le ministre de l’Enseignement supérieur a déploré le manque d’infrastructures qui contraint les étudiants à suivre les cours jusqu’en dehors de la salle. Pour elle, la présence des professeurs émérites ne suffit pas, il faut des infrastructures pédagogiques adéquates.  En tant que premier responsable de la question, Mme le ministre a fait savoir au personnel enseignant présent sa détermination à créer un cadre idéal d’apprentissage. Comme à l’accoutumée, elle a saisi cette occasion pour saluer la sagesse de l’AEEM qui a opté pour les négociations tout en restant en classe.

A la Facultéde médecine,  Mme Siby a surpris l’Administration car le Doyen et le Vice- doyen  étaient tous les deux absents. Qu’à cela ne tienne, elle a visité des salles de classes où se déroulaient normalement les cours. Malgré sa satisfaction de la rentrée effective des classes, dans cette faculté, elle ne se sentait pas à l’aise devant plus de 2000 d’étudiants entassés dans un amphi théâtre de moins de 1000 places pour étudier. «D’un côté c’est la satisfaction de vous voir tous animés d’envie d’apprendre. D’un autre côté c’est regrettable, car, vous n’êtes pas dans les conditions parfaites d’apprentissage», a laissé entendre le Ministre. Partant, Mme Siby a rassuré les étudiants de tout mettre en œuvre pour résoudre cette équation dont un étudiant pour un ordinateur. Avant de saluer les enseignants qui travaillent dans des conditions pareilles.

En ce qui concerne l’Institut universitaire de gestion (IUG), il n’y avait rien à dire car c’est une rentrée normale, les cours s’effectuant à hauteur de souhait et dans les conditions acceptables.   Lors de son passage dans les classes, à l’IUG, Mme le Ministre a prodigué des conseils aux étudiants. Elle les a encouragés à persévérer dans l’effort car, explique-t-elle, dans ce monde à concurrence rude, rien ne s’obtiendra dans la facilité.

Avant de quitter les lieux, Mme Siby a déploré l’absence de quelques professeurs alors qu’il n’y a plus de grand problème qui les empêche d’occuper leurs postes.  Sur ce, elle a demandé aux enseignants absents d’occuper leurs postes afin d’assurer une année académique réussie.

Oumar KONATE

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
vision2020<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 19</span>
Membre
vision2020 19
4 années 7 mois plus tôt

continuer à tromper les étudiants seulement 😆 😆 😆

wpDiscuz